Intelligence artificielle McDonald's mise sur la data science et le machine learning pour sa...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Baker McKenzie renforce son partenariat avec SparkBeyond pour accélérer sa transformation numérique

Le cabinet d'avocats international Baker McKenzie a décidé de créer une équipe consacrée à l'exploitation du machine learning et des sciences de l'information au...

Digital Aquitaine lance son domaine d’excellence “IA Data Science” en Nouvelle-Aquitaine

Reconnu officiellement durant le mois de juin 2021, le domaine d'excellence (DomEx) "IA Data Science" aura pour objectif d'organiser des évènements en Nouvelle-Aquitaine et...

SAP annonce le rachat de SwoopTalent afin d’intégrer sa solution phare dans sa suite de logiciels

L'entreprise allemande SAP qui conçoit et vend des logiciels spécialisés dans la gestion et la maintenance annonce l'acquisition de SwoopTalent, une société spécialisée dans...

L’intelligence artificielle dans le service client des entreprises : l’enquête d’Axys Consultants

Dans sa seconde édition du baromètre pour mieux saisir l'impact de l'IA et de la digitalisation sur le service client, Axys Consultants a interrogé...

McDonald’s mise sur la data science et le machine learning pour sa transformation digitale

Depuis plusieurs années, les technologies liées à la big data et à l’IA sont exploitées par la célèbre chaine de fast-food, McDonald’s. La multinationale a annoncé renforcer son exploitation du machine learning et de la data science. La firme affirme avoir fourni plus d’une quinzaine de cas d’usages et envoyé une trentaine de modèles en production. Selon ses prévisions, l’utilisation du machine learning devrait être multipliée par quatre ou cinq d’ici la fin de l’année civile.

Une “démocratisation” du machine learning au sein de McDonald’s

Dans le cadre du sommet Data + AI 2021 qui s’est déroulé en digital du 24 au 28 mai 2021, Patrick Baginski, senior director de la data science et de l’analyse des données de McDonald’s, a évoqué les ambitions de la firme quant à son utilisation du machine learning à travers le monde :

“Nous utilisons largement des capacités prêtes à l’emploi et, par conséquent, nous voulons aussi continuer à éduquer et à offrir des possibilités d’apprentissage à nos équipes, au marché, aux différentes personnes qui font partie du système McDonald’s. Nous voulons mettre en place davantage d’automatisation de bout en bout et d’opérations d’apprentissage automatique, en général […], et nous voulons continuer à mettre en œuvre la gouvernance, ainsi que des mesures de contrôle des coûts afin de nous assurer que ce que nous faisons du point de vue commercial continue à avoir du sens.”

Dans le courant de l’année 2020, la chaine de fast-food a introduit les outils de l’entreprise DataBricks, connue pour ses solutions Delta Lake, MLflow administré et Koalas.

La mise en place d’un processus pour exploiter le machine learning et la data science

Abhi Bhatt, directeur monde data science et analyse des données de McDonald’s, a explicité dans ses propos, la manière dont les données seraient exploitées par McDonald’s grâce à la plateforme d’outils de DataBricks :

“La façon dont nous procédons est la suivante : nous essayons d’apporter toutes les données dans un seau s3 où le lac de données est activé […] ce qui nous aide à faire le versionnage des données et aussi à construire des pipelines d’ingénierie des fonctionnalités évolutifs et performants au sein de la plateforme. Nous n’avons pas seulement identifié les outils, la technologie, nous avons fait la paperasse légale, ce qui peut toujours être un tracas, mais nous avons également identifié les cas d’utilisation, construit les modèles et nous les avons déployés.”

L’entreprise serait passée d’une utilisation quasi inexistante du machine learning et de la data science à une “production à l’échelle des opérations de machine learning”. Depuis le lancement de sa stratégie de transformation numérique, McDonald’s a réussi à proposer plus d’une quinzaine de cas d’usages ainsi qu’une trentaine de modèles en production qui ont été déployés dans les pays où McDonald’s dirige ses opérations.

Le machine learning devrait être plus beaucoup employé au sein de la firme d’ici la fin de l’année

Plusieurs cadres de déploiement liés au machine learning ont été construits pour les utilisateurs pour garantir, selon McDonald’s, des cadres de sécurité appropriés pour développer et déployer des modèles de machine learning. À l’heure actuelle, on compte 130 000 unités Databricks utilisées pour environ 27 000 heures de calcul consommés, le tout sur une base mensuelle.

L’automatisation des activités liées aux marketing reste une priorité pour McDonald’s, comme l’interaction avec les clients et la mesure des performances cross-canal.

 
Zacharie Tazrout

Partager l'article

Etude du Centre Hubertine Auclert sur « Les freins à l’accès des filles aux filières informatiques et numériques »

De nombreuses études sont menées tout au long de la scolarité des élèves, certaines se rapportent à la réussite scolaire des filles et leurs...

Le Conseil de l’UE invite les Etats Membres à poursuivre leurs efforts dans la lutte contre le terrorisme

Début juin, le Conseil de l'UE a adopté des conclusions sur les actions accomplies et les prochaines étapes à franchir pour assurer la protection...

Village by CA Paris dévoile les duos lauréats des « Village Awards 2022 »

Le 30 juin dernier, le Village by CA Paris a organisé la cinquième édition des Village Awards en collaboration avec Les Echos Entrepreneurs et...

Focus sur les recommandations de la CNCDH visant à promouvoir un encadrement juridique ambitieux de l’IA

Le 21 avril 2021, la Commission Européenne présentait son projet de réglementation de l'IA. Plus récemment, en décembre dernier, la Slovénie qui assurait alors...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci