Actualité McDonald's mise sur la data science et le machine learning pour sa...

Pour approfondir le sujet

Lancement du Collectif International technologique Intelligence Artificielle du Village Francophone à l’occasion de Vivatech

Le Village Francophone, moteur de l'animation de délégations francophones lors d'événements nationaux et internationaux, a lancé son collectif IA ce mardi 16/06 à l'occasion...

TALia : le laboratoire de recherche de onepoint et Télécom Paris autour du traitement du langage naturel

Télécom Paris, école d'ingénieur spécialisée dans le numérique, et onepoint, une entreprise française spécialisée dans la transformation numérique, vont lancer ensemble un laboratoire de...

Tractable, spécialiste des solutions de vision par ordinateur pour les assurances, devient une licorne

Tractable, une entreprise développant des systèmes d'intelligence artificielle au service de la gestion des sinistres et accidents vient de lever la somme de 60...

Le projet CETI : comprendre la langue des cachalots grâce à des outils d’intelligence artificielle

Comprendre la langue utilisée par les animaux est un des enjeux de certains scientifiques : c'est notamment le cas de Denise Herzing qui étudie,...

McDonald’s mise sur la data science et le machine learning pour sa transformation digitale

Depuis plusieurs années, les technologies liées à la big data et à l’IA sont exploitées par la célèbre chaine de fast-food, McDonald’s. La multinationale a annoncé renforcer son exploitation du machine learning et de la data science. La firme affirme avoir fourni plus d’une quinzaine de cas d’usages et envoyé une trentaine de modèles en production. Selon ses prévisions, l’utilisation du machine learning devrait être multipliée par quatre ou cinq d’ici la fin de l’année civile.

Une “démocratisation” du machine learning au sein de McDonald’s

Dans le cadre du sommet Data + AI 2021 qui s’est déroulé en digital du 24 au 28 mai 2021, Patrick Baginski, senior director de la data science et de l’analyse des données de McDonald’s, a évoqué les ambitions de la firme quant à son utilisation du machine learning à travers le monde :

“Nous utilisons largement des capacités prêtes à l’emploi et, par conséquent, nous voulons aussi continuer à éduquer et à offrir des possibilités d’apprentissage à nos équipes, au marché, aux différentes personnes qui font partie du système McDonald’s. Nous voulons mettre en place davantage d’automatisation de bout en bout et d’opérations d’apprentissage automatique, en général […], et nous voulons continuer à mettre en œuvre la gouvernance, ainsi que des mesures de contrôle des coûts afin de nous assurer que ce que nous faisons du point de vue commercial continue à avoir du sens.”

Dans le courant de l’année 2020, la chaine de fast-food a introduit les outils de l’entreprise DataBricks, connue pour ses solutions Delta Lake, MLflow administré et Koalas.

La mise en place d’un processus pour exploiter le machine learning et la data science

Abhi Bhatt, directeur monde data science et analyse des données de McDonald’s, a explicité dans ses propos, la manière dont les données seraient exploitées par McDonald’s grâce à la plateforme d’outils de DataBricks :

“La façon dont nous procédons est la suivante : nous essayons d’apporter toutes les données dans un seau s3 où le lac de données est activé […] ce qui nous aide à faire le versionnage des données et aussi à construire des pipelines d’ingénierie des fonctionnalités évolutifs et performants au sein de la plateforme. Nous n’avons pas seulement identifié les outils, la technologie, nous avons fait la paperasse légale, ce qui peut toujours être un tracas, mais nous avons également identifié les cas d’utilisation, construit les modèles et nous les avons déployés.”

L’entreprise serait passée d’une utilisation quasi inexistante du machine learning et de la data science à une “production à l’échelle des opérations de machine learning”. Depuis le lancement de sa stratégie de transformation numérique, McDonald’s a réussi à proposer plus d’une quinzaine de cas d’usages ainsi qu’une trentaine de modèles en production qui ont été déployés dans les pays où McDonald’s dirige ses opérations.

Le machine learning devrait être plus beaucoup employé au sein de la firme d’ici la fin de l’année

Plusieurs cadres de déploiement liés au machine learning ont été construits pour les utilisateurs pour garantir, selon McDonald’s, des cadres de sécurité appropriés pour développer et déployer des modèles de machine learning. À l’heure actuelle, on compte 130 000 unités Databricks utilisées pour environ 27 000 heures de calcul consommés, le tout sur une base mensuelle.

L’automatisation des activités liées aux marketing reste une priorité pour McDonald’s, comme l’interaction avec les clients et la mesure des performances cross-canal.

Zacharie Tazrout

Partager l'article

Lancement du Collectif International technologique Intelligence Artificielle du Village Francophone à l’occasion de Vivatech

Le Village Francophone, moteur de l'animation de délégations francophones lors d'événements nationaux et internationaux, a lancé son collectif IA ce mardi 16/06 à l'occasion...

TALia : le laboratoire de recherche de onepoint et Télécom Paris autour du traitement du langage naturel

Télécom Paris, école d'ingénieur spécialisée dans le numérique, et onepoint, une entreprise française spécialisée dans la transformation numérique, vont lancer ensemble un laboratoire de...

Tractable, spécialiste des solutions de vision par ordinateur pour les assurances, devient une licorne

Tractable, une entreprise développant des systèmes d'intelligence artificielle au service de la gestion des sinistres et accidents vient de lever la somme de 60...

Le projet CETI : comprendre la langue des cachalots grâce à des outils d’intelligence artificielle

Comprendre la langue utilisée par les animaux est un des enjeux de certains scientifiques : c'est notamment le cas de Denise Herzing qui étudie,...