Lutter contre les feux de forêts : comment NVIDIA et Lockheed Martin collaborent contre les incendies

Dans le cadre de son laboratoire basé dans la Silicon Valley, NVIDIA a lancé des travaux pour simuler et combattre les incendies avec les systèmes NVIDIA DGX et Omniverse. Ces recherches ont pour objectif de mieux comprendre les feux de forêt et arrêter leur propagation. Elles mobilisent NVIDIA et Lockheed Martin ainsi que les services forestiers du ministère américain de l’agriculture et la division de la prévention et du contrôle des incendies du Colorado (DFPC) en utilisant l’intelligence artificielle et la simulation numérique.

Le laboratoire utilise l’infrastructure NVIDIA AI et la plate-forme de visualisation avancée et de simulation de monde virtuel Nvidia Omniverse pour traiter l’ampleur d’un incendie et prévoir sa progression. En recréant l’incendie dans un jumeau numérique physiquement précis, le système sera en mesure de suggérer des actions pour mieux supprimer l’incendie.

Le laboratoire de développement de l’IA comprend le système Cognitive Mission Manager (CMM) de Lockheed Martin, une plate-forme de planification et d’orchestration de bout en bout basée sur l’IA, qui combine des données de capteurs en temps réel sur l’incendie avec d’autres sources de données sur la végétation, la topographie, le vent et plus encore pour prédire la propagation du feu.

NVIDIA Omniverse permet aux analystes du comportement du feu de voir les prédictions dans un jumeau numérique de l’environnement. À l’aide de la plate-forme de simulation évolutive multi-GPU en temps réel, Lockheed Martin crée des visualisations des mouvements de feu prédits et étudie leur dynamique d’écoulement à travers une réplique numérique du paysage. Cela permet à son équipe d’utiliser NVIDIA Omniverse dans plusieurs domaines.

L’industrie de la lutte contre l’incendie s’appuie principalement sur des outils dérivés du modèle de propagation du feu en surface de Rothermel pour prédire la progression du feu. L’équipe de Lockheed Martin travaille avec le groupe qui a créé ce modèle, le Forestry Service Missoula Fire Sciences Lab, pour examiner comment l’IA peut améliorer les méthodes existantes de prédiction du front d’incendie avec rapidité et précision.

Bhushan a déclaré :

« Dans Omniverse, vous disposez d’un monde virtuel qui représente un environnement numérique photoréaliste. Dans celui-ci, nous pouvons visualiser les incendies et les aspects qui les affectent, comme le terrain, la pente, le vent et plus encore  Dans un avenir proche, nous pourrions générer des données synthétiques en faisant voler des actifs virtuels à travers la scène Omniverse. De plus, la simulation Omniverse devient la base pour créer des modèles supplémentaires basés sur l’IA pour explorer les comportements de réponse. »

Lockheed Martin et NVIDIA continueront de collaborer, à la fois physiquement et au sein de l’environnement de jumeaux numériques, pour développer et faire mûrir la CMM. Pour l’entreprise, l’une des solutions pourrait se trouver dans des véhicules aériens sans équipage qui réagiraient rapidement aux feux de forêt émergents et les pourraient les supprimer.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
CO2 Calculator par Axionable

L’impact carbone de la publicité est aujourd'hui colossal et s’entend depuis la production des produits vendus jusqu’à leur utilisation, en passant pa...

 
Partager l'article
Abonnez-vous à ActuIA, la revue professionnelle de l'intelligence artificielle magazine intelligence artificielle Découvrez la revue professionnelle de l'intelligence artificielle
intelligence artificielle
À PROPOS DE NOUS
Le portail francophone consacré à l'intelligence artificielle et à la datascience, à destination des chercheurs, étudiants, professionnels et passionnés.