L’université PSL lance un appel à projets de thèse 2023 dans le cadre du programme doctoral COFUND AI4TheSciences

Artificial Intelligence for the Sciences (AI4theSciences), programme doctoral porté par l’Université PSL avec le soutien du programme européen Horizon 2020 – Marie Skłodowska-Curie Actions-COFUND, a lancé fin novembre un appel à projets de thèse pour sa troisième cohorte. Les doctorant(e)s des établissements affiliés à l’Université PSL ou de leurs membres associés devront déposer leur dossier au plus tard le 31 janvier prochain.

Horizon 2020 est le programme de soutien à la recherche de l’Union européenne. Les financements Marie Skłodowska-Curie Actions (MSCA) – COFUND d’Horizon 2020 visent à favoriser l’excellence dans la formation, la mobilité et le développement de carrière des chercheurs. Les projets financés ont un très haut niveau d’exigence en matière de transparence dans les processus de sélection, de recrutement et de suivi de la carrière des jeunes chercheurs lauréats.

Les actions Cofund diffusent les meilleures pratiques de la MSCA en promouvant des normes élevées et d’excellentes conditions de travail, la formation durable et la mobilité internationale, interdisciplinaire et intersectorielle à travers deux formes de programmes :

  • Les programmes doctoraux qui proposent des activités de formation à la recherche pour permettre aux doctorants de développer et d’élargir leurs aptitudes et compétences en vue de l’obtention de leur doctorat ;
  • Les programmes postdoctoraux qui financent des bourses individuelles de formation en recherche avancée et de perfectionnement professionnel pour les chercheurs postdoctoraux.

Le COFUND « Artificial Intelligence for the Sciences »

Bruno Bouchard – Denize, chercheur au CEREMADE, et vice-président recherche à Dauphine – PSL, est le porteur scientifique de ce programme doctoral initié en 2020 pour une durée de 5 ans.

AI4theSciences vise à cofinancer des thèses aux interfaces de l’IA ou du Big Data, il s’inscrit d’ailleurs au cœur du Programme « transverse DATA » de PSL qui organise de nombreuses actions de formation pluridisciplinaire, mêlant spécialistes de l’IA et des disciplines d’application.

Les thèses des projets sélectionnés débuteront à la rentrée 2023. Comme pour les deux éditions précédentes, elles sont ouvertes à toutes les disciplines de PSL (physique, chimie, histoire, économie …), tant qu’elles font appel à des techniques d’IA ou de traitement de données massives. Cependant, pour cette dernière cohorte, l’appel est également ouvert en mathématique et informatique dans la mesure où le sujet portera en grande partie sur une application à une discipline autre (un co-encadrement venant de la discipline d’application est alors souhaitée).

Au-delà des activités de l’école doctorale de leur discipline, les lauréates et lauréats du programme sont formés aux techniques de l’IA et du machine learning, à la rédaction d’articles de vulgarisation, à l’Open Science, à l’acquisition de compétences transverses non-académiques… lors de deux semaines de pré-rentrée dédiées, de séminaires hebdomadaires et de conférences organisés tout au long de la formation.

L’encadrement

Les superviseurs doivent être des chercheurs ou enseignants-chercheurs actuellement en fonction, expérimentés dans l’encadrement d’étudiants, doctorants ou postdoctorants, et doivent avoir une dimension internationale.

Chaque doctorant bénéficie d’une double supervision : le directeur de thèse doit être un chercheur ou enseignant chercheur employé par un établissement – composante ou un établissement partenaire de PSL, le co-superviseur peut, quant à lui, être en poste dans le secteur non-académique. Il n’y a aucune limite au nombre de propositions de sujets de thèse par laboratoire.

Les doctorants peuvent envisager des périodes de détachement, au sein d’une structure académique ou non-académique, en France ou à l’international, elles leur sont même recommandées tant que leur durée n’excède pas 10 mois. Les contributions des partenaires non-académiques peuvent prendre différentes formes : courtes visites, détachements, partage de données ou d’équipement, mentorat, contribution à des actions de dissémination…

Durant la thèse, une attention forte de la Commission sera portée sur la qualité de l’encadrement ainsi que sur le développement de compétences scientifiques et non scientifiques.

Éligibilité des candidat(e)s

Pour être éligible à ce projet, la condition requise est d’avoir séjourné en France moins de douze mois durant les trois années précédant la date de clôture de l’appel à candidatures, soit le 31 mars 2023.

Le financement

Le cofinancement est assuré par la Commission européenne et soit par l’établissement d’accueil soit par un partenaire privé. Pour ces derniers, le reste à charge est d’environ 53 640 euros pour un contrat doctoral de 36 mois (salaire + frais de management).

Lorsqu’il s’agit d’un partenaire privé, une contribution totale de 80.000 euros est demandée pour couvrir également les frais d’environnement. Ces partenaires pourront par ailleurs contribuer aux activités du projet (détachements, courtes visites, interventions lors de séminaires, …).

De son côté, le programme AI4theSciences financera, grâce aux frais de management, des activités telles que l’organisation de séminaires et diverses actions de communication et de dissémination.

Critères d’évaluation

Les sujets proposés seront sélectionnés par l’Executive Board, un comité composé du coordinateur scientifique du projet et de six chercheurs de la communauté PSL ayant tous une expertise dans les applications des techniques de l’IA, et représentant différents champs disciplinaires.

Les critères d’évaluation sont :

  • Dimension interdisciplinaire du projet, garantie par une double supervision des projets de thèse (un directeur de thèse spécialiste de sa discipline et un co-encadrant spécialiste des techniques d’IA ou de données massives)
  • Dimension internationale, par exemple avec des partenariats internationaux permettant un accueil du doctorant durant sa thèse, des collaborations à venir, etc.
  • Dimension intersectorielle (non-académique), en lien avec les besoins futurs des secteurs d’activités concernés
  • Intérêt et pertinence du projet dans le champ de recherche concerné
  • Faisabilité du projet dans les 3 ans alloués

Après vérification et éligibilité, les projets sont publiés sur Euraxess dans le cadre d’un appel à candidatures ouvert aux candidats (février – mars 2023 mais également sur le site web de PSL et divers réseaux internationaux.

La sélection des lauréates et lauréats aura lieu entre le 17 et le 24 avril 2023.

Recevez gratuitement l'actualité de l'intelligence artificielle

Suivez la Newsletter de référence sur l'intelligence artificielle (+ de 18 000 membres), quotidienne et 100% gratuite.


Tout comme vous, nous n'apprécions pas le spam. Vos coordonnées ne seront transmises à aucun tiers.

1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
OutSystems - Developpement Low code par DYNACENTRIX

Depuis mars 2022, dynacentrix est partenaire intégrateur de la solution de développement low-code visuel, à base de modèles assistés par une ia de la ...

 
Partager l'article
Offre exclusive : 1 an d'abonnement au magazine ActuIA + Le guide pratique d'adoption de l'IA en entreprise pour seulement 27,60€ Boutique ActuIA Pour tout abonnement à ActuIA, recevez en cadeau le Guide Pratique d'Adoption de l'IA en Entreprise, d'une valeur de 23€ !
intelligence artificielle
À PROPOS DE NOUS
Le portail francophone consacré à l'intelligence artificielle et à la datascience, à destination des chercheurs, étudiants, professionnels et passionnés.