Actualité L'UNESCO dévoile les lauréats du Prix UNESCO-Roi Hamad Bin Isa Al-Khalifa pour...

Pour approfondir le sujet

Kyndryl, la nouvelle société distincte d’IBM qui proposera des services managés d’infrastructure

IBM a annoncé cette semaine le nom de la nouvelle entité en charge des services gérés d'infrastructure qui fonctionnera en tant que société indépendante....

Focus sur Car Thing, le dispositif doté d’une commande vocale pour les véhicules lancé par Spotify

La technologie Bluetooth est une des options non présentes dans certaines voitures, ce qui n'est pas pratique pour écouter la musique que l'on souhaite...

Généthon et WhiteLab Genomics vont collaborer afin d’utiliser l’IA dans le cadre de la thérapie génique

Généthon, le centre de recherche et de développement de l'AFM-Téléthon a annoncé le mois dernier sa collaboration avec WhiteLab Genomics. Ce partenariat a pour...

Systancia créé Neomia, filiale spécialisée dans la conception de produits dédiés à l’IA

Neomia est la toute nouvelle filiale de l'éditeur français spécialisé dans la cybersécurité, Systancia. Elle œuvrera à la conception de produits dédiés à l'IA...

L’UNESCO dévoile les lauréats du Prix UNESCO-Roi Hamad Bin Isa Al-Khalifa pour l’utilisation de l’intelligence artificielle dans l’éducation

Chaque année, le Prix UNESCO-Roi Hamad Bin Isa Al-Khalifa, soutenu par l’UNESCO et le Royaume du Bahreïn, récompense les meilleures innovations technologiques permettant d’améliorer l’éducation des enfants. Pour l’édition 2020, le programme chinois “One College Student Per Village” et la plateforme d’éducation collaborative finlandaise “ViLLE” sont les deux lauréats du prix.

Le programme chinois et la plateforme finlandaise ont un point commun : les deux utilisent l’intelligence artificielle afin d’améliorer la qualité de l’apprentissage de l’enfant et lui permettre de garder une continuité éducative. Un jury d’experts internationaux composé de cinq membres internationaux, reconnus dans le domaine des technologies de l’information et de la communication mais aussi dans celui de l’éducation ont longuement délibéré afin de décerner ce prix. Ce jury était constitué de :

  • Ibrahima GUIMBA-SAÏDOU, ministre-conseiller spécial du président de la république du Niger, directeur général de l’Agence nationale de la société de l’information.
  • Ryad Y. HAMZAH, président de l’université du Bahreïn.
  • Inge MOLENAAR, chargée de cours dans le groupe d’apprentissage et plasticité de l’institut des sciences du comportement de l’université Radboud de Nimègue.
  • Hyo-Jeong SO, professeur associée du département de technologie éducation de l’université féminine Ewha.
  • Werner WESTERMANN, directeur du programme d’éducation civique de la bibliothèque du congrès national du Chili.

Le premier lauréat est le Centre for Learning Analytics de l’université de Turku, en Finlande avec la plateforme d’éducation collaborative “ViLLE”. Cette plateforme propose un ensemble d’exercices personnalisés en fonction des performances des élèves. En parallèle, les professeurs reçoivent des rapports détaillés sur les progrès de leurs élèves. Ces analyses d’apprentissages s’appuient sur l’intelligence artificielle et l’utilisation de base de données.

Le second lauréat est l’Université Ouverte de Chine avec son programme “One College Student Per Village” (“Un étudiant par village”). Le programme utilise l’intelligence artificielle afin de réaliser des analyses vocales et sémantiques, de noter automatiquement les rédactions des élèves, d’obtenir des retours automatiques ou encore d’analyser des mégadonnées. Les étudiants des zones rurales et reculées peuvent ainsi avoir des possibilités d’apprentissage de qualité tout en étant évalué.

Zacharie Tazrout

Partager l'article

Kyndryl, la nouvelle société distincte d’IBM qui proposera des services managés d’infrastructure

IBM a annoncé cette semaine le nom de la nouvelle entité en charge des services gérés d'infrastructure qui fonctionnera en tant que société indépendante....

Focus sur Car Thing, le dispositif doté d’une commande vocale pour les véhicules lancé par Spotify

La technologie Bluetooth est une des options non présentes dans certaines voitures, ce qui n'est pas pratique pour écouter la musique que l'on souhaite...

Généthon et WhiteLab Genomics vont collaborer afin d’utiliser l’IA dans le cadre de la thérapie génique

Généthon, le centre de recherche et de développement de l'AFM-Téléthon a annoncé le mois dernier sa collaboration avec WhiteLab Genomics. Ce partenariat a pour...

Systancia créé Neomia, filiale spécialisée dans la conception de produits dédiés à l’IA

Neomia est la toute nouvelle filiale de l'éditeur français spécialisé dans la cybersécurité, Systancia. Elle œuvrera à la conception de produits dédiés à l'IA...