Intelligence artificielle L'UIT appelle à coopérer autour de l'IA pour renforcer la résilience mondiale

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

L’UIT lance le «réseau de neurones AI for Good», nouvelle plateforme pour le développement durable

Le 1er Février, l'UIT (Union Internationale des Télécommunications) a annoncé le lancement d'une nouvelle plateforme communautaire alimentée par l'intelligence artificielle et a invité à...

La deuxième édition du concours de l’UIT AI/ML in 5G vise à prouver l’importance de l’IA en médecine

"Comment appliquer l'architecture ML de l'UIT dans les réseaux 5G" est le thème du second défi mondial ITU AI/ML in 5G lancé par l'UIT,...

Alteryx s’offre Trifacta pour la somme de 400 millions de dollars

Alteryx, spécialiste de la gestion de données, a annoncé le 6 janvier dernier, la signature d'un accord définitif pour l'acquisition de Trifacta, une société...

Les Hôpitaux de Singapour vont se doter d’un superordinateur pour booster l’IA

Le National Supercomputing Centre Singapore (NSCC) et le National University Health System (NUHS) ont signé un accord de collaboration pour construire une infrastructure nationale...

L’UIT appelle à coopérer autour de l’IA pour renforcer la résilience mondiale

La pandémie de COVID-19 a mis en évidence le potentiel de l’IA et des technologies numériques pour aider à gérer les crises et à soutenir la résilience, mais toutes les personnes et tous les pays n’en ont pas bénéficié de la même manière. L’Union internationale des télécommunications (UIT) vient de publier des lignes directrices relatives aux solutions pour faire en sorte que les informations, services et produits numériques soient accessibles à tous, y compris aux personnes handicapées, pendant la pandémie, mettant en lumière certains des aspects importants de la lutte contre la désinformation sur la santé à l’ère numérique.

En sa qualité d’institution spécialisée des Nations Unies chargée des télécommunications et des TIC, l’UIT a pour mission d’assurer l’accès immédiat à des moyens de communication là où on en a le plus besoin en cas d’urgence et de catastrophes. Dès le début de la pandémie, elle s’est évertuée à  mobiliser ses membres issus des secteurs public et privé du monde entier et la communauté technologique dans son ensemble autour d’initiatives de premier plan, pour sortir de la crise COVID-19, promouvoir le développement durable et reconstruire un monde meilleur après la pandémie. En mars 2020, elle lançait la Plate-forme mondiale pour la résilience des réseaux, REG4COVID

Houlin Zhao, Secrétaire général de l’UIT, déclarait :

«J’appelle tous les membres de l’UIT, du secteur public comme du secteur privé, à s’unir pour construire la meilleure plate-forme possible afin que les technologies de l’information et de la communication puissent aider à vaincre la COVID-19 et nous rendre plus sûrs, plus forts et plus connectés.»

Réagir très vite et coopérer

Pour que personne ne soit laissé pour compte, une action immédiate était nécessaire. L’UIT, la Banque mondiale, la GSMA (association internationale d’opérateurs de téléphonie mobile) et le Forum économique mondial se sont unis pour lancer des actions concrètes et immédiates, allant de la promotion de la résilience des réseaux à la garantie de l’accès aux services numériques et de leur caractère abordable, afin d’aider les gouvernements, le secteur privé et chaque citoyen à faire face à la pandémie de COVID-19. Le «Plan d’action conjoint et appel à l’action pour le développement numérique» publié en avril 2020 visait à tirer le meilleur parti des technologies et infrastructures numériques pendant la pandémie.

Une série de webinaires tenus en avril et mai 2020 sur le thème «La coopération numérique pendant la pandémie de COVID-19 et après» organisée par l’UIT en coopération avec le conseiller spécial du Secrétaire général de l’ONU pour la coopération numérique, a permis d’identifier des solutions possibles ainsi que des approches et des stratégies communes mises en œuvre par les différents pays et les différentes parties prenantes.

Promouvoir l’intelligence artificielle au service de la santé

Les technologies nouvelles et émergentes qui utilisent l’intelligence artificielle et mettent à profit les mégadonnées offrent de nouveaux moyens pour faire face à la pandémie. Une série de webinaires sur l’intelligence artificielle au service du bien social, du programme AI For Good, (https://aiforgood.itu.int/programme/) a examiné les cas d’utilisation prometteurs de cette technologie dans le domaine des soins de santé et dans d’autres domaines, face au COVID-19 et à d’autres défis mondiaux. L’objectif d’AI for Good, plateforme mise en place à l’initiative de l’UIT avec la Fondation XPRIZE, l’ACM, des agences des Nations-Unies, co-organisée par la Suisse, est d’identifier des applications pratiques de l’IA pour faire progresser les objectifs de développement durable des Nations Unies et de mettre à l’échelle ces solutions pour un impact mondial. Il s’agit de la principale plate-forme des Nations Unies axée sur l’action, globale et inclusive sur l’IA.

L’équipe Amazon Web Services (AWS) Disaster Response a apporté son soutien à AI for Good via ses technologies ML et cloud. Elle a ainsi travaillé avec l’Université de médecine de Washington et l’Université de Caroline du Nord pour fournir et mettre à l’échelle des services de secours au milieu de la pandémie de COVID-19, et a utilisé des services ML pour créer des chatbots qui fournissent des informations sur les tests COVID-19, offrent des conseils médicaux 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, acheminent les demandes des patients vers les équipes concernées et adaptent ces services à l’augmentation des volumes d’appels pendant la pandémie.

L’IA peut renforcer la prédiction des épidémies et la classification des symptômes, qui font l’objet de travaux spécifiques au sein du Groupe spécialisé UIT-OMS sur l’intelligence artificielle au service de la santé, initiative multi-parties prenantes visant à mettre en place un cadre et des processus associés pour procéder à l’évaluation comparative des performances des solutions d’intelligence artificielle au service de la santé. Un nouveau groupe ad-hoc de ce Groupe spécialisé a pour objectif de définir les bonnes pratiques relatives à l’utilisation de l’intelligence artificielle dans chaque phase du cycle de vie d’une urgence de santé publique

Répondre à la crise COVID

La crise a accéléré l’adoption d’internet, 4,9 milliards de personnes l’ont utilisé l’an passé, soit 63% de la population mondiale. Si internet a permis de poursuivre les activités grâce au télétravail et aux personnes de rester connectées, l’augmentation de son utilisation et de la consommation de données exercent une forte pression sur les réseaux à large bande existants, ce qui réduit la qualité et la vitesse d’Internet. Le potentiel accru d’utilisation abusive de la technologie numérique (cyberattaques et désinformation) ainsi que les risques croissants liés à la confidentialité et à la sécurité des données sont des problèmes récurrents. Enfin, 3,6 milliards de personnes n’ont toujours pas accès à Internet, le manque de connectivité et les problèmes d’accessibilité deviendront encore plus pressants. Il est primordial d’étendre la connectivité et de promouvoir une meilleure utilisation des technologies numériques, telles que le télétravail, le commerce électronique, l’enseignement à distance et la télémédecine, afin d’aider à surmonter la crise du COVID-19, de mieux se préparer à la «nouvelle normalité» et d’aider à se préparer aux futures pandémies.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Marie-Claude Benoit

Partager l'article

Découvrez ActuIA n°8, le nouveau numéro du magazine de l’intelligence artificielle

L’été est bien là et c’est déjà l’heure du nouveau numéro d’ActuIA, votre magazine de l’intelligence artificielle ! Pour ce n°8 d’ActuIA, disponible dès...

Victor Schmidt, doctorant sous la direction de Yoshua Bengio, est le lauréat de la 6ème bourse Antidote en TAL

Druide informatique a annoncé fin mai la nomination du lauréat de la 6e Bourse Antidote en traitement automatique de la langue (TAL). Victor Schmidt,...

Retour sur le lauréat du Prix CNIL-INRIA pour la protection de la vie privée

Fin mai, François Pelligrini et Mathieu Cunche, co-présidents du Jury du Prix CNIL-Inria, ont remis le prix pour la protection de la vie privée...

La Lufthansa s’appuie sur le logiciel « Virtual Aviation Training » de NMY pour former ses équipes de cabine

La pandémie a fortement impacté les compagnies aériennes. Depuis la levée des restrictions sanitaires, elles doivent affronter un autre problème : malgré une forte...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci