Intelligence artificielle L’Etat et la région Auvergne-Rhône-Alpes annoncent la signature d'une feuille de route...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Belgique : Focus sur les Grands Défis de l’Institut TRAIL

En 2019, le gouvernement wallon lançait « DigitalWallonia4.ai », un programme régional pour l'appropriation et le développement de l'IA en Wallonie. Dans le cadre...

Le Bénin adopte Custom Webb, une solution basée sur l’IA, pour son système douanier

Depuis 2016, le gouvernement béninois vise à faire du Bénin la plateforme de services numériques d'Afrique de l'Ouest. Le 25 juillet dernier, Webb Fontaine,...

Canada : que contient la seconde phase de la Stratégie pancanadienne en matière d’intelligence artificielle ?

Il y a quelques semaines, François-Philippe Champagne, Ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie canadien, a annoncé le lancement de la deuxième phase...

Accenture annonce l’acquisition d’Eclipse Automation, fournisseur de solutions personnalisées d’automatisation de fabrication

Accenture, entreprise internationale de conseil, a annoncé le 21 juillet dernier, avoir trouvé un accord en vue de l'acquisition d'Eclipse Automation, fournisseur canadien des technologies...

L’Etat et la région Auvergne-Rhône-Alpes annoncent la signature d’une feuille de route commune en matière d’IA

C’est dans les locaux de la société Bluecime, experte en IA et deep learning, le 30 août dernier, que l’Etat et la Région Auvergne-Rhône-Alpes (AuRA) ont signé une Feuille de route commune État-Région en matière d’Intelligence artificielle afin d’articuler leurs stratégies en la matière. Cette feuille de route sur l’IA a été signée par Catherine Staron, Vice-Présidente de la Région Aura, et Sylvain Pelleteret, Secrétaire Général adjoint aux Affaires Régionales.

Dans le domaine de l’IA, la région AuRA compte déjà de nombreux atouts :

  • Un écosystème de recherche et de formation d’excellence en matière d’apprentissage automatique et d’IA embarquée notamment mais  également dans des champs connexes tels que la robotique, l’imagerie médicale, les technologies médicales…avec des acteurs de référence comme le CEA, le LETI, l’INRIA ou l’Institut MIAI, 1ère institution française au classement thématique de Shangaï en science et ingénierie informatique;
  • Plus de 300 entreprises fournissant des solutions en IA;
  • Une position de leader sur l’IA embraquée.

Catherine Staron a d’ailleurs déclaré :

« La Région Auvergne-Rhône-Alpes est la première région industrielle de France et l’une des plus performantes en Europe en matière d’Enseignement supérieur, de recherche et d’innovation. Avec Laurent Wauquiez, et l’ensemble de l’exécutif régional, nous croyons donc en la capacité de notre écosystème, notamment académique et économique, à faire d’Auvergne-Rhône-Alpes le leader européen en matière d’intelligence artificielle dans toutes ses composantes : innovation, formation, transformation numérique des entreprises… Cette feuille de route que nous signons avec l’Etat confirme notre ambition commune pour soutenir cette filière d’avenir ! »

Faire d’Auvergne-Rhône-Alpes une région de référence en matière d’IA

Cette feuille de route s’inscrit dans le plan France 2030 mis en place par l’État ainsi que dans le plan Auvergne-Rhône-Alpes 2022-2028 pour l’économie, la formation, l’innovation au service de l’emploi et de nos territoires, adopté par l’Assemblée plénière du Conseil régional le 29 juin dernier.

L’objectif de cette feuille de route est donc de « faire d’Auvergne-Rhône-Alpes une région de référence en matière d’IA à l’échelle européenne et internationale, en renforçant la visibilité de ses acteurs, en utilisant l’IA comme levier de compétitivité des entreprises du territoire, en développant des projets stratégiques (en matière de santé, énergie, mobilité, industrie du futur) et en favorisant une IA de confiance pour les citoyens ».

Elle vise ainsi à favoriser le soutien à la recherche appliquée, à la formation et à la diffusion des technologies de l’IA dans les PME régionales, au développement de solutions logicielles et matérielles permettant la constitution de filières de conception, de fabrication et de diffusion françaises et européennes indépendantes.

Elle est structurée selon les 4 axes de la stratégie régionale adoptée en octobre 2020 par le Conseil Régional :

  • Favoriser la recherche et accélérer son transfert technologique par le rapprochement entre acteurs académiques et entreprises

La Région a notamment lancé les premiers « Défis IA » qui financent 6 thèses de recherche sur l’IA pouvant intéresser les entreprises, comme la vision par ordinateur appliquée à la santé. De grands projets de R&D ont par ailleurs pu être soutenus : c’est le cas, par exemple, de Textil’IA qui favorise la mutualisation d’expertises et de moyens R&D dans la filière textile.

  • Fédérer l’écosystème régional et structurer l’offre en matière d’IA en cohérence avec les attentes des entreprises

Pour cela, un réseau rassemblant les laboratoires régionaux experts de l’IA a été créé et un panorama de 300 entreprises proposant des solutions en IA a été réalisé. De plus, les programmes Etat France 2030 et de la Région permettront de financer des projets de R&D et d’industrialisation.

  • Former et diffuser une culture de l’IA auprès des entreprises et au sein de la société

Via Compétences a réalisé une cartographie des formations en IA existantes et de nouvelles formations ont été développées. De plus, la feuille de route accompagne la transformation des métiers provoquée par le recours à l’IA. Enfin, un programme de sensibilisation du grand public et du public scolaire est mis en œuvre.

  • Faciliter et accompagner la diffusion et l’intégration de l’IA dans les TPE et les PME régionales

Les PME qui souhaitent développer leur activité grâce à l’IA peuvent bénéficier d’un accompagnement et de financements dans le cadre des dispositifs régionaux de transfert de technologie (comme Easytech) ou de dispositifs nationaux de diagnostic (Diag’IA). Des webinaires de vulgarisation et un kit pédagogique permettent aux chefs d’entreprises et à leurs salariés d’anticiper les mutations induites par l’IA.

De nombreux experts et opérateurs, aux côtés de l’Etat et de la Région, accompagneront  les projets de produits et services, afin de les différencier en intégrant de l’IA.

Françoise NOARS, Secrétaire générale pour les affaires régionales de la région Auvergne-Rhône-Alpes, conclut :

« La signature de cette feuille de route commune Etat-Région illustre la parfaite déclinaison locale de la stratégie nationale d’accélération pour l’intelligence artificielle, qui fait partie du plan France 2030. Celui-ci a vocation à stimuler l’industrialisation de l’innovation en France et à créer des leaders technologiques de demain grâce à un montant de 54 milliards d’euros au niveau national, dont 1,5 milliards pour favoriser le développement de l’intelligence artificielle dans tous les secteurs d’activités. La feuille de route permettra à toutes les industries présentes dans notre région de renforcer leur compétitivité et ainsi maintenir Auvergne-Rhône-Alpes comme première région industrielle de France. Elle sera déployée avec l’implication de l’ensemble des acteurs de l’écosystème local : pôles, clusters, services de l’État et collectivités, tous mobilisés pour réussir l’appropriation de cette nouvelle technologie par notre tissu industriel. »


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
OutSystems - Developpement Low code par DYNACENTRIX

Depuis mars 2022, dynacentrix est partenaire intégrateur de la solution de développement low-code visuel, à base de modèles assistés par une ia de la ...

 
Pierre-yves Gerlat

Partager l'article

IA et Santé : levée de fonds de 27 millions d’euros pour Incepto, spécialiste de la santé digitale

Incepto, plateforme de solutions d’IA appliquées à l’imagerie médicale, a annoncé le 19 septembre dernier, avoir levé 27 Ms€ lors d’un tour de table...

Supply Chain : l’IMT Mines Albi et Scalian dressent le bilan de leurs travaux de recherche au sein de leur laboratoire commun SCAN

Le 2 septembre 2019, Scalian, groupe à dimension internationale spécialisé dans le conseil et l'ingénierie, et l'école d'ingénieurs IMT Mines Albi signaient un partenariat...

Région Occitanie : ANITI et Ekitia lancent une consultation régionale sur le rapport des citoyens à l’IA

Dans le cadre de sa stratégie de diffusion des connaissances en lien avec l’IA, l’Institut Interdisciplinaire d’Intelligence Artificielle de Toulouse (ANITI) et Ekitia (ex...

Les Galeries Lafayette lancent « Tailored Insights », une plateforme de retail media

Pour les entreprises, la compréhension et l’amélioration continue de l’expérience client sont devenues aussi importantes que le développement de produits, l’innovation ou le marketing....
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci