Intelligence artificielle Les startups Manitty, PaIRe et Beyond Aero récompensées lors de la 11e...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Les finalistes des Trophées INPI ont été présentés avec notamment Exotec et Archeon en lice

L'Institut national de la propriété industrielle (INPI) est un organisme public placé sous la tutelle du ministère de l'économie, de l'industrie et du numérique...

Le défi de Safety Line et d’Inria : un outil numérique afin d’économiser du carburant pour les avions

Dans le cadre d'un partenariat entre la start-up Safety Line et Inria, des chercheurs de l'institut national de recherche en informatique et en automatique...

Iktos et Pfizer annonce leur collaboration sur un projet d’intelligence artificielle appliquée à la découverte de médicaments

La start-up française Iktos a annoncé sa collaboration avec le laboratoire Pfizer portant sur l’utilisation de sa technologie d’intelligence artificielle pour la conception de...

Lancement de la 7ème vague du volet i-Nov du Concours d’innovation

La 7ème édition du Concours i-Nov, financé par l’Etat via le Programme d’Investissements d’Avenir (PIA) et opéré par Bpifrance et l’ADEME, a été lancée....

Les startups Manitty, PaIRe et Beyond Aero récompensées lors de la 11e édition du prix Jean-Louis Gerondeau – Safran

Manitty, PaIRe et Beyond Aero sont les startups lauréates du prix Jean-Louis Gerondeau – Safran 2021. Leurs innovations dans les domaines de l’aéronautique, des biotechnologies et de la médecine nucléaire ont enthousiasmé le jury et les jeunes pousses recevront chacune la somme de 15 000 euros.

Le prix Gerondeau – Safran a été lancé en mémoire de Jean-Louis Gerondeau (X 1962). Il vise à soutenir l’innovation et l’entrepreneuriat à l’X, en favorisant l’émergence ou la maturation de projets innovants, tout particulièrement dans des domaines à fort contenu technologique, portés par des équipes issues de l’écosystème entrepreneurial de l’École polytechnique et désormais, de l’Institut Polytechnique de Paris.

Les lauréats 2021

Manitty : un dispositif tout-en-un de suivi d’état physique et cérébral

Avec Manitty, Paul-Antoine Libourel, chercheur en neurosciences au CNRS, Philippe Blasquez et Pascal Garcin, tous deux étudiants de l’Executive Master de l’École polytechnique, développent une solution tout-en-un de suivi d’état physique et cérébral. Composée de capteurs miniatures et portables, connectés à une plateforme d’intelligence artificielle, elle révolutionne le monitoring et la compréhension du corps en collectant et en corrélant de nombreuses données physiologiques et cérébrales.

« Manitty cible prioritairement le marché vétérinaire. Notre dispositif permet par exemple d’analyser le sommeil des animaux ou d’évaluer l’indice d’anesthésie et l’état de douleur après une opération. À ce jour, nous avons développé un prototype fonctionnel et noué des partenariats avec des industriels qui nous permettent de le tester en conditions métiers et d’optimiser notre IA. Nous prévoyons de lancer la commercialisation en Europe d’ici 18 mois », indique Philippe Blasquez.

Les applications de la solution de Manitty ne se limitent pas au marché vétérinaire et pourraient à terme concerner l’humain: médecine ambulatoire, suivi médical à domicile, monitoring pour l’électronique grand public ou encore pour la défense.

« Nous sommes très fiers de faire partie des lauréats de ce prix. C’est une belle reconnaissance de la part de l’écosystème entrepreneurial de l’X. La dotation financière qui l’accompagne va nous permettre de créer notre entreprise avec un capital social plus important et engendre donc un effet de levier pour notre projet », se réjouit Philippe Blasquez.

PaIRe : une solution d’aide au diagnostic en médecine nucléaire

Créé par un médecin, Paul Blanc-Durand, et deux ingénieurs, Paul Jehanno (X 2012) et Pierre Saudin (Télécom Paris, Master X-HEC Entrepreneurs), PaIRe utilise l’intelligence artificielle pour détecter et analyser automatiquement les anomalies en médecine nucléaire. Cette spécialité utilise des isotopes radioactifs pour explorer des processus physiopathologiques et obtenir des images sur le fonctionnement métabolique du patient, notamment via la tomographie par émission de positions (TEP), technique fréquemment utilisée en cancérologie.

Alors que le nombre de médecins nucléaires est stable mais qu’il y a de plus en plus de TEP à interpréter, PaIRe développe un algorithme d’aide au diagnostic afin d’accompagner les médecins dans leur prise de décision. Actuellement déployé en bêta-test sur 11 TEP dans 6 centres, celui-ci détecte et segmente automatiquement les tumeurs permettant d’en extraire les principaux paramètres quantitatifs.

« Notre solution a une forte sensibilité puisqu’elle détecte 97 lésions sur 100 et apporte au médecin un examen enrichi qui l’aide à interpréter les résultats de la TEP. Elle lui permet donc de gagner du temps, d’augmenter sa confiance en son diagnostic et de diminuer la variabilité des mesures et les erreurs », explique Paul Blanc-Durand.

« Être lauréats du prix Jean-Louis Gerondeau – Safran est particulièrement encourageant. Très concrètement, ce prix nous a permis de finaliser la phase d’industrialisation et de passer d’un algorithme à une solution complète commercialisée depuis septembre 2021 », ajoute Pierre Saudin.

Beyond Aero : vers un avion d’affaires léger, silencieux et durable

Limiter les émissions de CO2 et créer des avions plus propres est devenu un enjeu majeur pour les acteurs de l’aéronautique. Dans ce contexte, Eloa Guillotin (ISAE-SUPAERO, Master X-HEC Entrepreneurs), Hugo Tarlé (ISAE-SUPAERO, École polytechnique – M 2020) rejoints par Valentin Chomel (Doctorant à l’Institut Polytechnique de Paris), tous les trois passionnés d’aviation et d’entrepreneuriat, ont fondé Beyond Aero. La start-up, qui a d’ores et déjà construit un premier démonstrateur télécommandé a pour ambition de développer des avions d’affaires légers fonctionnant à l’hydrogène.

« Nous souhaitons construire des avions pouvant accueillir de 5 à 7 passagers, silencieux et durables grâce à l’hydrogène. Nous avons bouclé une première levée de fonds qui nous permet de financer notre démonstrateur à échelle humaine et d’étoffer notre équipe. Prochaine étape : faire voler un avion deux places et poursuivre le développement de notre technologie », explique Eloa Guillotin.

Beyond Aero a été sélectionnée pour intégrer le programme Blast porté par Starbust, le premier accélérateur mondial de start-up dans les domaines de l’aéronautique, du spatial et de la défense, et le centre français de recherche aérospatiale (ONERA).

« Nous sommes très honorés de recevoir le prix Jean-Louis Gerondeau – Safran et nous tenons remercier le jury de la confiance qu’il nous a accordée. Ce prix est une première pierre qui nous permet de construire la suite de la cathédrale de manière plus sereine », poursuit Eloa Guillotin.

Innovation, potentiel économique et de création d’entreprise

Comme chaque année, le caractère innovant du produit/service proposé de chaque projet, son potentiel économique mais aussi sa capacité à aboutir à une création d’entreprise ont été évalués. Le prix Gerondeau – Safran est doté de 45 000 euros, répartis entre trois projets au maximum.

Depuis sa création, le prix Gerondeau – Safran a permis de soutenir des startups qui ont aujourd’hui un fort rayonnement en France et à l’international : SourceLAB (2011), Stilla Technologies, Wandercraft et Ynsect (2012), FeetMe et Sensome (2013), Airthium, Cardiologs et Dreem (2014), DeepColor, Ecov et Wingly (2015), Donecle et Forssea Robotics (2016), Seald, Vittascience et Zeta Technologies (2017), Hinfact, Mila et Okomera (2018), InBolt, Néolithe et Omini (2019), Escape, Hiperssys et Tarmac Technologies (2020).

Pour Grégoire Aladjidi, Directeur de l’Innovation de Safran :

“La sortie de la crise du Covid-19 donne lieu à une accélération de grandes transformations : décarbonation de l’économie, transition digitale et renforcement des enjeux de souveraineté. Ces grandes thématiques représentent les priorités stratégiques de Safran aujourd’hui et sont un terreau fertile pour l’innovation. Les lauréats de la 11ème édition du prix Jean-Louis Gerondeau témoignent de la capacité des entrepreneurs à anticiper et accompagner ces transformations”.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Thierry Maubant

Partager l'article

Levée de fonds de 6 millions d’euros de la fintech lyonnaise Mon Petit Placement

Mon Petit Placement, start-up lancée en 2017, a bouclé en ce mois de novembre sa troisième levée de fonds pour un montant de 6...

Lutte contre la cybercriminalité : l’exemple du défi IA lancé par le gouvernement canadien aux petites entreprises

Comme les autres organismes de police canadiens, la Gendarmerie royale du Canada (GRC) peine à accéder aux données chiffrées saisies lors d'enquêtes criminelles. C'est...

Continuity annonce une levée de fonds de 5 millions d’euros auprès d’Elaia Partners, Bpifrance et Kamet Ventures

Continuity a levé 5 millions d’euros en Seed auprès d'Elaia Partners, Bpifrance et Kamet Ventures a annoncé la jeune pousse cette semaine. La start-up...

ADAM9, un gène potentiellement impliqué dans les formes graves de Covid-19 identifié par l’intelligence artificielle

Pourquoi certains patients atteints de Covid-19 sont-ils asymptomatiques alors que d'autres développent des formes graves, notamment le SDRA (syndrome de détresse respiratoire aigüe) ?...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci