Le Healthcare Data Institute partage les résultats de ses études sur la vision de l’IA en santé des médecins et des Français

Quel est le niveau de connaissance des Français et des médecins ? Comment perçoivent ils les apports potentiels de cette technologie ? Sont-ils prêts à intégrer l’IA dans les soins ? C’est ce que le Healthcare Data Institute explore au travers d’un sondage avec l’institut OpinionWay auprès du grand public et d’une enquête menée en partenariat avec l’éditeur français Mediscoop auprès de médecins.

Le Healthcare Data Institute, think tank présidé par Christian Deleuze, Directeur Général Délégué à l’Innovation de Sanofi France, dédié à la transformation du système de santé par la valorisation scientifique et économique des données de santé, réunit une cinquantaine d’acteurs issus de la sphère publique et privée.

Les résultats de ses deux études menées auprès du grand public et des médecins abonnés à Mediscoop.net mettent en lumière les écarts de perception et d’usage de l’IA entre Français et médecins.

Connaissance et utilisation des outils d’IA

Médecins et Français ont plutôt une bonne connaissance des outils d’IA, toutefois les premiers sont nettement plus nombreux à les utiliser régulièrement.

• Près des 3/4 des Français déclarent connaître des outils d’IA comme ChatGPT (73%), mais seulement 29% les utilisent dans le cadre professionnel et/ou personnel ;

• 80% des médecins connaissent ce type d’outils, plus de 4 médecins sur 10 les utilisent régulièrement ( de quotidiennement (6%) à 1 fois par mois) dans leur vie professionnelle et personnelle, cependant ils sont 58,53% à ne jamais les utiliser.

Perception de l’apport de l’IA dans le secteur de la santé

Malgré leur connaissance des outils d’IA, les Français ont du mal à appréhender leur potentiel apport dans le secteur de la santé : plus d’un sur deux déclare ne pas voir pas ce que l’IA peut y apporter. Parmi les différents usages médicaux possibles, ils pensent que les outils d’IA pourraient être le plus intéressants dans la recherche et la découverte de nouveaux traitements (54%), le diagnostic de maladies (46%) et la surveillance des épidémies (45%).

Environ 2/3 (61%) des médecins ont une vision précise de l’apport de l’IA dans le secteur de la santé mais ils ne comprennent pas pour autant le fonctionnement des applications d’IA : 65% jugent leur niveau de compréhension faible ou moyen.

Selon eux, l’IA peut améliorer leur exercice médical à travers l’automatisation des tâches administratives (21%), l’assistance à la décision clinique (18%), la gestion des dossiers patients et données cliniques (16%), l’aide à un diagnostic précoce et précis (14,’%), la R&D de nouveaux traitements (11,42%), la formation médicale et la simulation de cas cliniques (10,16%) et le suivi des patients (9,09%).

IA et soins aux patients

Sur les 1008 Français sondés par OpinionWay, 45% déclarent avoir confiance en l’IA dans la gestion de leur santé avec leur et près de la moitié estime possible de se faire soigner par leur médecin à l’aide d’une IA (44%).

Près de 70% des médecins déclarent être à l’aise pour collaborer avec l’IA concernant les soins aux patients : 56,30 sont plutôt à l’aise et pensent que son utilisation peut être bénéfique, 13,66% sont très à l’aise et considèrent l’IA comme un atout majeur.

Les membres du Healthcare Data Institute encouragent le virage engagé vers l’IA, convaincus de son potentiel pour améliorer les parcours de soins et optimiser le système de santé. Ils déclarent :

“Il est nécessaire de promouvoir une compréhension approfondie de l’IA, de ses applications concrètes et de son intégration dans le secteur de la santé. C’est à travers des preuves tangibles que la confiance en l’IA sera renforcée auprès des Français et des professionnels de santé, dessinant un avenir où la santé est améliorée par une technologie intelligente et accessible”.

Christian Deleuze, Président du Healthcare Data Institute, conclut :

“Les résultats de nos études révèlent une perception hétérogène de l’impact potentiel de l’IA dans le secteur de la santé entre les Français et les médecins. Alors que certains, parmi les professionnels de santé comme le grand public, reconnaissent déjà son rôle crucial dans la recherche et le diagnostic, d’autres restent encore incertains quant à ses bénéfices. En tant que think tank, le Healthcare Data Institute s’attachera à clarifier et communiquer sur les usages concrets de l’IA, afin de renforcer la confiance et l’engagement tant des professionnels de santé, des patients, que du grand public”.

Recevez gratuitement l'actualité de l'intelligence artificielle

Suivez la Newsletter de référence sur l'intelligence artificielle (+ de 18 000 membres), quotidienne et 100% gratuite.


Tout comme vous, nous n'apprécions pas le spam. Vos coordonnées ne seront transmises à aucun tiers.

1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
SIRIUS par GREENTROPISM

Quick overview : siruis is a web-based ai platform for management and processing of spectral data from libs spectrometers (atomic spectroscopy) / las...

 
Partager l'article
Offre exclusive : 1 an d'abonnement au magazine ActuIA + Le guide pratique d'adoption de l'IA en entreprise pour seulement 27,60€ Boutique ActuIA Pour tout abonnement à ActuIA, recevez en cadeau le Guide Pratique d'Adoption de l'IA en Entreprise, d'une valeur de 23€ !
intelligence artificielle
À PROPOS DE NOUS
Le portail francophone consacré à l'intelligence artificielle et à la datascience, à destination des chercheurs, étudiants, professionnels et passionnés.