Intelligence artificielle Le Comité économique et social européen rend son Avis sur le Livre...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Utilisation de l’IA dans les médias : La commission de la culture demande à la Commission européenne un cadre éthique clair

Suite à la publication de son livre blanc sur l'IA, la Commission européenne travaille sur un cadre législatif pour une IA fiable qui devrait...

Le CAHAI lance une consultation multipartite pour un cadre juridique sur la conception, le développement et l’application de l’intelligence artificielle

Suite à l'adoption de son étude de faisabilité en décembre 2020 qui faisait état de la nécessité de disposer d'un cadre juridique adéquat pour...

Recevez le numéro 4 d’ActuIA, le magazine de l’intelligence artificielle !

Le numéro 4 d'ActuIA, le magazine de l'intelligence artificielle, arrive en kiosques et en version numérique le 18 mai 2021 ! Recevez-le directement chez...

Réglementation européenne sur l’IA : Le CEPD exprime sa réserve sur la reconnaissance faciale

La semaine dernière, la Commission européenne dévoilait sa réglementation sur l'usage de l'intelligence artificielle au sein des entreprises et institutions européennes. Le Contrôleur Européen...

Le Comité économique et social européen rend son Avis sur le Livre blanc sur l’Intelligence artificielle

À l’occasion de la session plénière du 16 juillet dernier, le Comité économique et social européen (CESE) a rendu son avis sur le Livre blanc sur l’Intelligence artificielle présenté en février dernier par la Commission européenne. Le CESE a tenu à mettre en avant plusieurs points clé.

En février dernier, la Commission européenne avait présenté un livre blanc sur l’intelligence artificielle et appelé à l’adoption d’une approche européenne axée sur l’excellence et la confiance. Suite à la publication du Livre blanc, une vaste consultation du secteur privé, du milieu universitaire et de la société civile des États membres avait été lancée. Le CESE a quant à lui, à l’occasion d’une session plénière la semaine dernière, rendu son avis et posé plusieurs points déterminants.

Le CESE :

  • souligne qu’il importe de renforcer les investissements, les infrastructures, l’innovation et les compétences;
  • demande instamment à la Commission de promouvoir une nouvelle génération de systèmes d’IA fondés sur la connaissance et le raisonnement, qui défendent les valeurs et principes humains;
  • invite la Commission à: i) favoriser la pluridisciplinarité dans la recherche; ii) associer les parties prenantes intéressées au débat sur l’IA; iii) continuer à éduquer et à informer le grand public sur les possibilités qu’offre l’IA et les problèmes qu’elle pose;
  • recommande à la Commission d’examiner de manière plus approfondie l’incidence de l’IA sur l’ensemble des libertés et droits fondamentaux;
  • continue de s’opposer à l’introduction de toute forme de personnalité juridique pour l’IA;
    recommande à la Commission de dresser une liste des caractéristiques communes aux applications ou aux utilisations de l’IA considérées comme à haut risque intrinsèque, quel que soit le secteur;
  • est d’avis que l’utilisation généralisée de la reconnaissance biométrique fondée sur l’intelligence artificielle aux fins de la surveillance ou du suivi, de l’évaluation ou de la catégorisation des êtres humains, de leurs comportements ou de leurs émotions devrait être interdite;
  • plaide pour que les partenaires sociaux soient étroitement associés à un stade précoce lors de la mise en place des systèmes d’AI sur les lieux de travail, ainsi que les travailleurs qui seront amenés à travailler avec les systèmes d’IA;
  • invite la Commission à jouer un rôle de chef de file afin d’assurer, en Europe, une meilleure coordination des solutions et approches relevant de l’IA appliquée qui sont utilisées pour lutter contre la pandémie de coronavirus.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Thomas Calvi

Partager l'article

Découvrez ActuIA n°8, le nouveau numéro du magazine de l’intelligence artificielle

L’été est bien là et c’est déjà l’heure du nouveau numéro d’ActuIA, votre magazine de l’intelligence artificielle ! Pour ce n°8 d’ActuIA, disponible dès...

Victor Schmidt, doctorant sous la direction de Yoshua Bengio, est le lauréat de la 6ème bourse Antidote en TAL

Druide informatique a annoncé fin mai la nomination du lauréat de la 6e Bourse Antidote en traitement automatique de la langue (TAL). Victor Schmidt,...

Retour sur le lauréat du Prix CNIL-INRIA pour la protection de la vie privée

Fin mai, François Pelligrini et Mathieu Cunche, co-présidents du Jury du Prix CNIL-Inria, ont remis le prix pour la protection de la vie privée...

La Lufthansa s’appuie sur le logiciel « Virtual Aviation Training » de NMY pour former ses équipes de cabine

La pandémie a fortement impacté les compagnies aériennes. Depuis la levée des restrictions sanitaires, elles doivent affronter un autre problème : malgré une forte...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci