Intelligence artificielle Le centre Inria Sophia Antipolis - Méditerranée organise la seconde édition du...

Pour approfondir le sujet

Skoda ouvre son laboratoire dédié à l’intelligence artificielle pour améliorer sa production de véhicules électriques

Au sein de l'Université technique d'Ostrava, en République tchèque, le constructeur automobile Skoda a inauguré un laboratoire de production par intelligence artificielle (AIM.Lab). Cette...

Recevez le numéro 5 d’ActuIA, le magazine de l’intelligence artificielle

Le numéro 5 d’ActuIA, le magazine de l’intelligence artificielle, arrive en kiosques et en version numérique le 21 septembre 2021 ! Recevez-le directement chez...

Québec : création d’une chaire de recherche en numérique de la santé pour mieux soigner les maladies rares

Mieux comprendre les maladies rares afin de mieux les diagnostiquer et les traiter efficacement constitue un défi de taille en raison de la multiplicité...

Greenly lève 3 millions de dollars pour déployer sa solution de comptabilité carbone alimentée par l’IA

Greenly, une start-up technologique spécialisée dans l'aide aux organisations à réduire leurs émissions de dioxyde de carbone, a annoncé cette semaine une levée de...

Le centre Inria Sophia Antipolis – Méditerranée organise la seconde édition du hackAtech

Le centre Inria Sophia Antipolis – Méditerranée organisera prochainement son hackathon. Du 24 au 26 septembre 2021, le hackAtech sera tourné vers l’innovation en sciences du numérique et aura pour objectif d’impulser de nouveaux projets de start-ups. Trois thématiques seront mises en avant : santé, environnement, mobilité.

La seconde édition du hackAtech par l’Inria

En partenariat avec l’Université Côte d’Azur, l’institut3IA Côte d’Azur, engIT, et MyDataModels, avec le soutien de BpiFrance, l’Inria lance la seconde édition du hackAtech qui aura lieu du 24 au 26 septembre prochain. La première édition s’était déroulée du 5 au 7 mars 2020, à Lille, et avait mis à contribution le centre Inria Lille – Nord Europe. Pendant 54 heures, 11 participants répartis en 14 équipes ont travaillé afin de concevoir de nouveaux projets de start-ups.

Le jury de ce hackathon a sélectionné quatre lauréats qui ont eu la chance d’être accompagnés par l’Inria pendant plusieurs mois :

  • Pour le challenge libre, deux lauréats ont terminé ex aequo :
    • ItOpiVo porté par Guillaume Parisot : rendre compréhensible l’ensemble des avis des citoyens, des clients et des consommateurs en les résumant, grâce à l’expertise de l’équipe-projet Magnet sur l’analyse des contributions citoyennes aux questions ouvertes du grand débat.
    • Data Fresh porté par Pierre Galerneau et Martin Pennel : lutter contre le gaspillage alimentaire en utilisant des technologies de classification de données Mixtcomp, issue de l’équipe projet Modal.
  • Pour le challenge partenaire :
    Heimdall (projet issu de la problématique portée par OVHcloud) : détecter les sentiments clients et la gestion du support client pour réduire le taux d’attrition (ou perte de clientèle) des entreprises grâce à la technologie Mixtcomp. Ce projet bénéficie d’un co-accompagnement avec OVHcloud, partenaire d’Inria.
  • Pour le grand prix du jury :
    Octo+ porté par Christian Duriez et Thor Morales : un bras robotisé pour permettre aux personnes à mobilité réduite de gagner en autonomie et mobilité à partir de recherches menées en robotique déformable au sein de l’équipe-projet Defrost.

Comment participer à l’hackAtech

Il est possible de candidater jusqu’au 10 septembre 2021. L’Inria favorise trois profils de participants :

  • Profil technique : étudiants en 4e ou 5e année dans une école d’ingénieurs ou dans une université (avec une spécialisation dans l’information, le numérique ou l’IA), des doctorants, post-doctorants issus d’Inria et de ses partenaires académiques, universités et écoles d’ingénieurs.
  • Profil entrepreneur : entrepreneurs en recherche d’un projet de création, porteurs de projets de start-up ayant besoin d’une brique technologique, profils d’entrepreneurs, chefs de projets dans une PME, une ETI ou un grand groupe, étudiants en 4e ou 5e année dans le management de projets innovants ou en entrepreneuriat dans une université ou une école de commerce.
  • Profil métier : experts dans le secteur d’activité de la santé, de la mobilité et de l’environnement, ingénieurs d’affaires, business développer, profils design, graphisme, communication.

Il existe également plusieurs types de challenges. Les projets mis en place durant l’hackAtech seront construits autour d’une technologie numérique d’Inria, de ses partenaires ou bien open source, et devra répondre à une problématique portée par un partenaire, une équipe de recherche ou un entrepreneur :

  • Les challenges libres : tout participant ou toute équipe pourra proposer un projet basé sur une problématique à laquelle une technologie ou une expertise numérique peut répondre
  • Les challenges partenaires : un ou plusieurs salariés de chaque entreprise partenaire proposent leur challenge basé sur une problématique qui leur semble pertinente vis-à-vis de leur secteur d’activité.
  • Les challenges scientists : une équipe de recherche ou un scientifique propose son challenge pour construire un projet de start-up basé sur un cas d’usage de leur technologie ou de leur expertise.

Jusqu’au 10 septembre, les entrepreneurs, développeurs, scientifiques, avec ou sans idée de start-up, curieux de fournir leur aide à des projets innovants peuvent proposer leur projet ou leur profil candidat. C’est pendant le mois de septembre que les projets seront qualifiés ou non auprès des mentors technos et innovations de l’Inria. Enfin, du 24 au 26 septembre 2021, une centaine de participants seront regroupés en plusieurs équipes afin de tester la viabilité des projets en s’appuyant sur l’expertise d’Inria et de ses partenaires, et ce durant 48 heures.

Les lauréats, comme lors de la première édition, auront la chance d’être accompagnés pendant six mois par l’Inria et remporteront des cartes cadeaux d’une valeur de 200 € par participant (allant jusqu’à 400 € pour les vainqueurs du grand prix du jury).


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Zacharie Tazrout

Partager l'article

Skoda ouvre son laboratoire dédié à l’intelligence artificielle pour améliorer sa production de véhicules électriques

Au sein de l'Université technique d'Ostrava, en République tchèque, le constructeur automobile Skoda a inauguré un laboratoire de production par intelligence artificielle (AIM.Lab). Cette...

Recevez le numéro 5 d’ActuIA, le magazine de l’intelligence artificielle

Le numéro 5 d’ActuIA, le magazine de l’intelligence artificielle, arrive en kiosques et en version numérique le 21 septembre 2021 ! Recevez-le directement chez...

Québec : création d’une chaire de recherche en numérique de la santé pour mieux soigner les maladies rares

Mieux comprendre les maladies rares afin de mieux les diagnostiquer et les traiter efficacement constitue un défi de taille en raison de la multiplicité...

Greenly lève 3 millions de dollars pour déployer sa solution de comptabilité carbone alimentée par l’IA

Greenly, une start-up technologique spécialisée dans l'aide aux organisations à réduire leurs émissions de dioxyde de carbone, a annoncé cette semaine une levée de...