Intelligence artificielle Lancement de l'appel à candidatures de la phase V des pôles de...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Focus sur la solution Tekimpact qui vise à accélérer l’innovation technologique des entreprises

La SATT CONECTUS, société alsacienne d'accélération du transfert de technologie, et la startup TEKIMPACT ont signé une licence exclusive pour l’exploitation mondiale d’une technologie...

Auvergne-Rhône-Alpes : Minalogic et Visiativ annoncent un partenariat pour l’innovation et la transformation digitale des entreprises

Minalogic, pôle de compétitivité des technologies du numérique de la région Auvergne-Rhône-Alpes, et Visiativ, spécialiste de la transformation numérique et de l'innovation pour les...

Lancement de French Tech DeepNum20, troisième programme sectoriel de la Mission French Tech

Les programmes sectoriels de la Mission French Tech visent à accompagner les start-ups positionnées dans des secteurs identifiés comme stratégiques dans le cadre de...

Samsung annonce un investissement de 330 milliards d’euros sur les semi-conducteurs, la biotechnologie et l’IA

Alors qu'il avait annoncé en août 2021 un investissement de 175 milliards d'euros sur trois ans pour se positionner dans la course mondiale des...

Lancement de l’appel à candidatures de la phase V des pôles de compétitivité

Alors que la phase IV (2019-2022) des pôles de compétitivité prendra fin en décembre 2022, Bruno Le Maire, Ministre de l’Economie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique, et Roland Lescure, Ministre délégué chargé de l’Industrie, ont annoncé début août, l’ouverture de l’appel à candidatures pour la phase V qui se terminera le 7 octobre prochain. Les résultats seront publiés en décembre, afin de permettre le démarrage de la phase V dès janvier 2023.

La politique des pôles de compétitivité a été initiée en 2004 pour mobiliser les facteurs clefs de la compétitivité, au premier rang desquels figure la capacité d’innovation, et pour développer la croissance et l’emploi sur les marchés porteurs.

Un pôle de compétitivité rassemble sur un territoire bien identifié et sur une thématique ciblée, des entreprises, petites et grandes, des laboratoires de recherche et des établissements de formation.

Les pouvoirs publics nationaux et régionaux sont étroitement associés à cette dynamique. L’annonce du Premier Ministre, Philippe Edouard, le 1er octobre 2019, a en effet mené à un pilotage partagé, entre l’Etat et les Régions, de la politique des pôles de compétitivité. Celui-ci a permis de renforcer le rôle structurant des pôles dans la territorialisation des politiques d’innovation, au plus près des écosystèmes productifs, et en conciliant les priorités régionales et nationales.

Les pôles de compétitivité ont pour mission de soutenir l’innovation en favorisant le développement de projets collaboratifs de recherche et développement (R&D). Ils accompagnent également le développement et la croissance des entreprises membres en les aidant à valoriser et à mettre sur le marché de nouveaux produits, services ou procédés issus des résultats des projets de recherche. En permettant aux entreprises impliquées de prendre une position de premier plan sur leurs marchés en France, en Europe et à l’international, les pôles de compétitivités sont ainsi des moteurs de croissance et d’emplois.

L’appel à candidatures pour la phase V

La phase IV (2019-2022) de la politique des pôles prendra fin en décembre 2022, l’appel à candidatures ouvert le 2 août dernier vise à labelliser des pôles de compétitivité pour une nouvelle phase de 4 ans (2023-2026) en poursuivant la dynamique insufflée par la phase IV, qui confère un rôle accru aux Régions dans le pilotage de la politique des pôles de compétitivité.

L’appel à candidatures met particulièrement l’accent sur certaines priorités nationales, que les pôles auront à intégrer dans la définition de leur stratégie et le déploiement de leur action. Il vise à renforcer la compétitivité des entreprises françaises par l’innovation, en accompagnant les transformations, notamment digitales et écologiques, des industries en cohérence avec les stratégies nationales, notamment France 2030, et régionales.

Dans cet objectif, le cahier des charges de l’appel à candidatures définit trois objectifs que les pôles devront poursuivre dans le cadre de la phase V :

  • Faire émerger des écosystèmes plus forts, mieux interconnectés et en capacité de répondre aux défis tant nationaux que régionaux grâce à des rapprochements;
  • Renforcer le développement de l’action des pôles au niveau européen, pour confirmer les succès de la phase qui s’achève dans ce domaine et amplifier le rayonnement international des écosystèmes d’innovation en mobilisant les financements européens (programme Horizon Europe);
  • Soutenir les PME et startups françaises dans leurs transformations et leur développement, en accompagnant des projets d’innovation et d’industrialisation technologiquement exigeants et structurants pour les filières industrielles, en cohérence avec les priorités nationales et régionales.

L’appel à candidatures est ouvert jusqu’au 7 octobre prochain, 18h. Les résultats seront publiés en décembre 2022, afin de permettre le démarrage de la phase V au 1er janvier 2023.

D’autres appels à projet spécifiques sur les différents volets du plan France 2030 viendront le compléter et seront déployés au niveau national, à l’instar du dispositif Rebond Industriel, annoncé par le Ministre de l’Industrie au bénéficie du secteur automobile.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Marie-Claude Benoit

Partager l'article

IA et Santé : levée de fonds de 27 millions d’euros pour Incepto, spécialiste de la santé digitale

Incepto, plateforme de solutions d’IA appliquées à l’imagerie médicale, a annoncé le 19 septembre dernier, avoir levé 27 Ms€ lors d’un tour de table...

Supply Chain : l’IMT Mines Albi et Scalian dressent le bilan de leurs travaux de recherche au sein de leur laboratoire commun SCAN

Le 2 septembre 2019, Scalian, groupe à dimension internationale spécialisé dans le conseil et l'ingénierie, et l'école d'ingénieurs IMT Mines Albi signaient un partenariat...

Région Occitanie : ANITI et Ekitia lancent une consultation régionale sur le rapport des citoyens à l’IA

Dans le cadre de sa stratégie de diffusion des connaissances en lien avec l’IA, l’Institut Interdisciplinaire d’Intelligence Artificielle de Toulouse (ANITI) et Ekitia (ex...

Les Galeries Lafayette lancent « Tailored Insights », une plateforme de retail media

Pour les entreprises, la compréhension et l’amélioration continue de l’expérience client sont devenues aussi importantes que le développement de produits, l’innovation ou le marketing....
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci