Intelligence artificielle Intel : un logiciel de vision par ordinateur prochainement disponible pour accélérer...

Pour approfondir le sujet

  • Plus d'actualités sur
  • Intel
Sur le même thème :

Thales Alenia Space va tester avec Microsoft le « edge computing » à bord de la Station Spatiale Internationale

Lundi 4 avril dernier, Thales Alenia Space, joint-venture entre Thales (67 %) et Leonardo (33 %), a annoncé une collaboration stratégique avec Microsoft pour...

Anthropic, société de sécurité et de recherche en IA, a réalisé une levée de fonds de 580 millions de dollars

Anthropic, société de sécurité et de recherche en IA, vise à réduire les risques et augmenter les potentiels de l'IA. Elle a réalisé une...

Informatique en mémoire : Samsung Electronics publie une étude sur les semi-conducteurs IA de nouvelle génération avec la technologie MRAM

Les fabricants de micro-processeurs s'intéressent à la MRAM (Magnetoresistive Random Access Memory) depuis les années 1990. Des chercheurs du Samsung Advanced Institute of Technology...

Inauguration de la 34ème Ecole IA Microsoft by Simplon à Lannion

Microsoft promeut une IA équitable et inclusive. Dans cette optique, Microsoft a créé en 2018 en partenariat avec l'entreprise sociale et solidaire Simplon.co une...

Intel : un logiciel de vision par ordinateur prochainement disponible pour accélérer l’entraînement de modèles

Intel, géant des semi-conducteurs, travaille sur une nouvelle plateforme logicielle pour l’entraînement de modèle d’intelligence artificielle pour la vision par ordinateur. Ce lancement s’ancre dans la stratégie commerciale du groupe visant à stimuler les ventes de puces.

Simplifier l’entraînement des modèles d’IA pour la vision par ordinateur

Sonoma Creek est un nouveau logiciel sur lequel travaille Intel. Selon The Register, citant des documents internes de l’entreprise, il devrait être disponible sous forme d’un abonnement ou de licence à partir de l’automne 2021.

La collecte des données, leur étiquetage, la sélection, l’entraînement et l’optimisation des modèles, ainsi que le déploiement des modèles d’IA seraient dispersés sur plusieurs services dans le flux de travail unique de Sonoma Creek indique The Register. Le logiciel fonctionnera comme suit :

  • Premièrement, Sonoma Creek commencera à former des modèles de vision par ordinateur avec seulement 10 à 20 photos ou une vidéo, en utilisant PyTorch et TensorFlow.
  • Ensuite, les utilisateurs pourront utiliser des assistants intelligents pour annoter les données, ce qui aidera Sonoma Creek à apprendre et à améliorer la précision du modèle.
  • Troisièmement, le logiciel entraînera automatiquement le modèle et fournira des prédictions une fois que suffisamment de données auront été annotées. Les utilisateurs pourront les approuver ou modifier pour améliorer la précision du modèle.
  • Quatrièmement, les utilisateurs pourront soit utiliser le cadre original du modèle pour de l’inférence, soit utiliser la boîte à outils OpenVINO d’Intel, qui optimise le modèle pour une variété de matériel Intel, y compris les CPU et les GPU.
  • Enfin, si un modèle est inexact, les utilisateurs pourront le mettre à jour en ajoutant de nouvelles photos et en les identifiant avant de réexporter le modèle. « L’apprentissage actif » (active learning) est le terme qui désigne ce processus d’amélioration constante du modèle.

Miser sur la compatibilité avec les processeurs Intel et Nvidia

PCMag rapporte également que Sonoma Creek serait compatible avec les processeurs Intel et les cartes graphiques Nvidia (avec des plans pour prendre en charge les prochaines cartes graphiques Intel Arc), ainsi qu’avec la boîte à outils OpenVINO de la société et les cadres d’apprentissage automatique PyTorch et TensorFlow.

Le logiciel pourra être utile à de nombreux secteurs, dans l’industrie mais également dans le domaine médical, l’agriculture ou la construction. Le lancement de Sonoma Creek pourrait permettre de stimuler les ventes d’Intel qui cherche à se renforcer comme acteur central sur le marché de l’IA. L’entreprise élargit également son portefeuille de puces spécialisées qui comprendra à terme de nouveaux GPUs que la société espère commercialiser pour les serveurs plus tard dans l’année, tout en intégrant de nouvelles fonctions d’IA dans ses CPU.

 
Pierre-yves Gerlat

Partager l'article

Lancement de l’appel à candidatures de la phase V des pôles de compétitivité

Alors que la phase IV (2019-2022) des pôles de compétitivité prendra fin en décembre 2022, Bruno Le Maire, Ministre de l’Economie, des Finances et...

Focus sur SMART, programme de l’IARPA visant à identifier et surveiller les constructions à grande échelle grâce au machine learning

L'IARPA (Intelligence Advanced Research Projects Activity), la branche de recherche de la communauté du renseignement aux Etats-Unis, a lancé le programme SMART (Space-based Machine...

Lancement d’un projet pilote de navette autonome Navya au Minnesota

Le 5 août dernier, NAVYA, entreprise française spécialisée dans la conception et la construction de véhicules autonomes, électriques et robotisés a annoncé un nouveau partenariat...

Bateaux autonomes : le Mayflower Autonomous Ship a rejoint Plymouth dans le Massachussets

Après des arrêts techniques aux Açores et à Halifax, au Canada, le trimaran océanographique de 15 mètres de long Mayflower est arrivé dans le...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci