Iktos et SRI International collaboreront pour accélérer la découverte et le développement de nouveaux traitements antiviraux

Iktos et SRI International collaboreront pour accélérer la découverte et le développement de nouveaux trai
Actu IA
IKTOS SRI International collaboration

La start-up française Iktos et SRI International (anciennement Stanford Research Institute) ont annoncé en ce mois de mars leur collaboration. Leur partenariat se veut centré sur l’intelligence artificielle et la synthèse automatisée de nouvelles molécules pour accélérer le développement de nouveaux antiviraux. Les chercheurs pourront ainsi compter à la fois sur la technologie de modèles génératifs profonds d’Iktos et sur la plateforme de chimie synthétique SynFini de SRI pour découvrir de nouveaux composés actifs contre plusieurs virus, y compris le coronavirus (COVID-19) de Wuhan.

Iktos, entreprise spécialisée dans l’intelligence artificielle appliquée à la conception de nouveaux médicaments, membre du consortium MELLODDY, et SRI International (SRI), centre de recherche indépendant situé à Menlo Park, en Californie, ont annoncé un accord de collaboration visant à accélérer la découverte et le développement de nouveaux traitements antiviraux. Dans le cadre de cette collaboration, la technologie de modèles génératifs profonds d’Iktos sera associée à SynFini™ de SRI, un système de chimie synthétique totalement automatisé, afin de concevoir des composés nouveaux et optimisés et d’accélérer l’identification de candidats médicaments pour le traitement de plusieurs virus, incluant le virus de la grippe et le coronavirus (COVID-19) originaire de Wuhan.

La technologie d’IA propriétaire développée par Iktos à partir d’algorithmes de modèles génératifs profonds permet de concevoir automatiquement de nouvelles molécules virtuelles présentant toutes les caractéristiques désirées dans le cadre d’un projet de recherche donné. Du fait de sa capacité inégalée à explorer l’espace chimique de manière rapide et efficace, cette technologie apporte une amélioration considérable dans le workflow de recherche de nouvelles molécules d’intérêt pharmaceutique. Cela répond à l’un des défis majeurs du drug design : l’identification rapide de molécules qui satisfont simultanément les multiples critères de bio-activité requis pour progresser en développement préclinique et clinique.

« La technologie d’intelligence artificielle générative d’Iktos a démontré sa valeur et sa capacité à accélérer la découverte de médicaments dans de nombreuses collaborations avec des entreprises pharmaceutiques reconnues. Nous avons hâte de l’appliquer au programme “endonuclease” de SRI, et nous espérons que notre collaboration avec SRI permettra l’identification rapide de nouvelles options thérapeutiques prometteuses pour le traitement de COVID-19 » a déclaré Yann Gaston-Mathé, co-fondateur et CEO d’Iktos.

« Nous sommes enthousiastes à l’idée de combiner notre technologie de conception automatisée de molécules avec la plateforme SynFini de SRI, au vu du potentiel considérable de cette association pour l’accélération et la réduction du coût de la découverte de médicaments. »

La plateforme SynFini de SRI est conçue pour accélérer les étapes de découverte et de développement chimique, elle conduit ainsi plus rapidement à de nouveaux candidats médicaments en développement clinique, et ce à moindre coût. La plateforme SynFini automatise en boucle fermée la conception des voies de synthèse, le criblage réactionnel, l’optimisation des conditions et la production des molécules cibles. SynFini intègre trois composantes : une plateforme logicielle (SynRoute™), une plateforme de criblage réactionnel (SynJet™), et une plateforme d’automatisation et de développement de chimie en flux multi-étapes (AutoSyn™).

SRI a un programme de recherche en cours portant sur la découverte d’inhibiteurs des endonucléases, enzymes communes à de nombreux virus. Ces enzymes sont impliquées dans la réplication virale et l’inhibition de la résistance de l’hôte à l’infection. L’analyse de la séquence de COVID-19 indique que son endonucléase présente 97% de similarité génétique avec celle du virus SARS. Des études récentes montrent que bloquer l’endonucléase du virus SARS inhibe la pathogénèse de l’infection, conduisant à 100% de taux de survie dans les modèles précliniques. Cela suggère que l’endonucléase du COVID-19 est une cible thérapeutique pertinente.

« Le système SynFini permet d’accélérer considérablement la découverte de petites molecules thérapeutiques » a déclaré Nathan Collins, PhD., Chief Strategy Officer de la division Biosciences de SRI et Directeur du programme SynFini.

« Nous sommes impatients d’intégrer la technologie d’intelligence artificielle générative d’Iktos avec SynFini et d’évaluer sa capacité à découvrir de manière rapide et efficace de nouveaux médicaments pour le traitement des maladies infectieuses émergentes. »

En combinant leurs plateformes de conception accélérée de molécules et de synthèse automatisée avec une plateforme de biologie de haut débit, Iktos et SRI espèrent démontrer un nouveau paradigme : la capacité à découvrir de manière extrêmement rapide des candidats médicaments contre des cibles pharmacologiques de haute valeur.