Actualité IEMN/IRCICA et Yumain avec le soutien de la SATT Nord ont développé...

Pour approfondir le sujet

Espagne : un projet de centre européen pour l’intelligence artificielle pour rivaliser avec les infrastructures européennes

En Espagne, un projet ambitieux autour de l'IA tend à se mettre en place. Un groupe d'investisseurs privés, dirigé par les propriétaires du téléopérateur...

L’apprentissage supervisé et par renforcement pour aider les robots à s’adapter à tout type d’environnement

A travers Rapid Motor Adaptation (RMA), Facebook progresse dans l'adaptation des robots à leur environnement, afin de développer leur motricité. Adapter les robots à un...

Cinéma et Deepfake : zoom sur la synchronisation des lèvres avec le doublage en langue étrangère

Le deepfake est une technique reposant sur l'intelligence artificielle qui permet de superposer des fichiers audio ou vidéos sur d'autres fichiers déjà existants pour...

IA et Géopolitique : le comité AIDA du parlement européen propose son approche innovante sur le sujet

Le comité Artificial Intelligence in a Digital Age (AIDA) lié au parlement européen propose une étude sur l'intelligence artificielle et la diplomatie européenne. Intitulé...

IEMN/IRCICA et Yumain avec le soutien de la SATT Nord ont développé des capteurs d’images à IA embarquée

Dans le cadre de leur collaboration pour développer l’intelligence artificielle au cœur des capteurs d’images, la SATT Nord et Yumain ont signé une sous-licence exclusive en novembre dernier. Ces capteurs d’images de nouvelle génération seront beaucoup plus écologiques car consommant jusqu’à mille fois moins que les capteurs de la précédente génération. 

Ces capteurs de nouvelle génération intégreront une IA embarquée, développée par Yumain. Cette technologie neuromorphique va permettre de répondre aux enjeux énergétiques du développement durable, pour des applications dans les transports, la robotique mobile et la domotique mais également dans le domaine de l’Internet des Objets (IoT) pour analyser l’activité humaine dans le cadre de ville intelligente ou celle de la faune pour préserver la biodiversité.

La création de ces capteurs a été rendue possible grâce aux recherches sur l’IA menées par l’Institut d’Électronique, de Microélectronique et de Nanotechnologie (IEMN) et par l’Institut de recherche sur les composants logiciels et matériels pour l’information et la communication avancée (IRCICA). Ces instituts sont tous en étroite collaboration depuis 2011 avec Yumain, société dijonnaise spécialisée dans le développement de solutions de reconnaissances intelligentes et de caméras industrielles intégrant de l’IA.

La SATT Nord a permis de financer les recherches menées par Christophe Loyez, directeur de recherche au CNRS, François Danneville, professeur à l’université de Lille, tous deux chercheurs pour l’IEMN/IRCICA, autour de cette nouvelle technologie incluse dans ces capteurs. Le directeur général de Yumain, Marc Benoît, précise l’intérêt de cette collaboration :

“Cette coopération avec la SATT Nord et l’IEMN/IRCICICA nous autorise à
développer à court terme des capteurs intelligents et innovants, autonomes en énergie, et capables d’apporter des solutions disruptives par rapport aux technologies utilisées actuellement”

Son avis rejoint celui du président de la SATT Nord, Fabrice Lefebvre et de Kévin Carpentier, ingénieur Maturation SATT Nord qui explique tout l’intérêt de ces capteurs de nouvelle génération :

“L’accompagnement de ce projet par la SATT Nord au travers notamment de mon embauche a permis de faire progresser la technologie de simples neurones artificiels à des réseaux plus importants et plus complexes ainsi que la réalisation d’une puce électronique contenant un imageur, constitué de milliers de capteurs de lumière connectés à ces réseaux de neurones intelligents par l’intermédiaire de liaisons synaptiques.”

La collaboration entre l’IEMN/IRCICA et Yumain, en partenariat avec la SATT Nord, vise également la création d’un prototype de niveau TRL6 afin de pouvoir montrer toute l’efficacité de ses capteurs dans un environnement significatif.

Zacharie Tazrout

Partager l'article

Espagne : un projet de centre européen pour l’intelligence artificielle pour rivaliser avec les infrastructures européennes

En Espagne, un projet ambitieux autour de l'IA tend à se mettre en place. Un groupe d'investisseurs privés, dirigé par les propriétaires du téléopérateur...

L’apprentissage supervisé et par renforcement pour aider les robots à s’adapter à tout type d’environnement

A travers Rapid Motor Adaptation (RMA), Facebook progresse dans l'adaptation des robots à leur environnement, afin de développer leur motricité. Adapter les robots à un...

Cinéma et Deepfake : zoom sur la synchronisation des lèvres avec le doublage en langue étrangère

Le deepfake est une technique reposant sur l'intelligence artificielle qui permet de superposer des fichiers audio ou vidéos sur d'autres fichiers déjà existants pour...

IA et Géopolitique : le comité AIDA du parlement européen propose son approche innovante sur le sujet

Le comité Artificial Intelligence in a Digital Age (AIDA) lié au parlement européen propose une étude sur l'intelligence artificielle et la diplomatie européenne. Intitulé...