Intelligence artificielle IBM Telum, la nouvelle puce innovante de Big Blue pour lutter contre...

Pour approfondir le sujet

Skoda ouvre son laboratoire dédié à l’intelligence artificielle pour améliorer sa production de véhicules électriques

Au sein de l'Université technique d'Ostrava, en République tchèque, le constructeur automobile Skoda a inauguré un laboratoire de production par intelligence artificielle (AIM.Lab). Cette...

Recevez le numéro 5 d’ActuIA, le magazine de l’intelligence artificielle

Le numéro 5 d’ActuIA, le magazine de l’intelligence artificielle, arrive en kiosques et en version numérique le 21 septembre 2021 ! Recevez-le directement chez...

Québec : création d’une chaire de recherche en numérique de la santé pour mieux soigner les maladies rares

Mieux comprendre les maladies rares afin de mieux les diagnostiquer et les traiter efficacement constitue un défi de taille en raison de la multiplicité...

Greenly lève 3 millions de dollars pour déployer sa solution de comptabilité carbone alimentée par l’IA

Greenly, une start-up technologique spécialisée dans l'aide aux organisations à réduire leurs émissions de dioxyde de carbone, a annoncé cette semaine une levée de...

IBM Telum, la nouvelle puce innovante de Big Blue pour lutter contre les fraudes du secteur financier

En mai dernier, IBM Research mettait en avant sa dernière création : une technologie permettant de créer des puces gravées sur 2 nanomètres. Le 23 aout, la firme a dévoilé Telum, sa première puce dotée d’une accélération de l’inférence de l’IA qui devrait permettre d’effectuer des tâches comme la détection de fraudes dans le cadre d’une transaction bancaire. Elle est le fruit de trois années de développement et pourra ainsi être utilisée à grande échelle dans les domaines de la banque, de la finance, du commerce et de l’assurance.

Une nouvelle puce innovante proposée par Big Blue gravée en 7 nanomètres

La nouvelle puce proposée par IBM contient 8 cœurs de processeur, avec un pipeline d’instructions hors service superscalaire profond, fonctionnant avec une fréquence d’horloge de plus de 5 GHz. Selon la firme, le nouveau processus sera optimisé pour les exigences des charges de travail hétérogènes des entreprises et utile pour des tâches liées à la finance, aux banques et aux assurances.

Même si IBM est actuellement en train de travailler sur sa nouvelle technologie pour réussir à graver des puces performantes sur 2 nm, la puce Telum a été construite sur la technologie de l’ultraviolet extrême 7 nm, élaborée par le géant technologique coréen Samsung. L’infrastructure de cache et d’interconnexion des puces, entièrement repensée, fournit 32 Mo de cache par cœur, et peut évoluer jusqu’à 32 puces Telum. La conception du module à deux puces contient 22 milliards de transistors et 30 kilomètres de fils sur 17 couches métalliques.

La puce Telum au service des banques, des assurances, des acteurs de la finance et du commerce contre les fraudes

En développement depuis trois ans, le premier système exploitant la puce Telum est prévu pour le premier semestre de l’année 2022. Big Blue précise tout l’intérêt de construire une puce de plus en plus performante pour le monde de la finance et des banques :

“En raison des exigences de latence, la détection complexe des fraudes ne peut souvent pas être effectuée en temps réel, ce qui signifie qu’un mauvais acteur pourrait avoir déjà réussi à acheter des biens avec une carte de crédit volée avant que le détaillant ne s’aperçoive de la fraude. Il est essentiel de disposer d’un système hétérogène composé de cœurs de CPU et d’IA étroitement intégrés sur la même puce pour prendre en charge l’inférence IA à très faible latence. C’est exactement ce que fait Telum.”

Anthony Saporito, membre de l’équipe en charge du développement des systèmes IBM Z, s’est confié à ZDnet en précisant que “les caches L2 peuvent se combiner et former un cache L3 virtuel de 256 Mo, et que jusqu’à 8 puces Telum peuvent se combiner pour former un cache L4 virtuel de 2 Go”. Il précise :

“Ces milliers et milliers de transactions par seconde… Avec cette technologie, nous sommes en mesure de faire de l’inférence en apprentissage profond en temps réel, de la détection de fraude et de l’analyse, et d’obtenir des informations au fur et à mesure que ces transactions s’effectuent dans le système. Elle est également capable de le faire à l’échelle, et avec toute la fiabilité et l’absence de temps d’arrêt, ce qui est essentiel pour la plateforme.”


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Zacharie Tazrout

Partager l'article

Skoda ouvre son laboratoire dédié à l’intelligence artificielle pour améliorer sa production de véhicules électriques

Au sein de l'Université technique d'Ostrava, en République tchèque, le constructeur automobile Skoda a inauguré un laboratoire de production par intelligence artificielle (AIM.Lab). Cette...

Recevez le numéro 5 d’ActuIA, le magazine de l’intelligence artificielle

Le numéro 5 d’ActuIA, le magazine de l’intelligence artificielle, arrive en kiosques et en version numérique le 21 septembre 2021 ! Recevez-le directement chez...

Québec : création d’une chaire de recherche en numérique de la santé pour mieux soigner les maladies rares

Mieux comprendre les maladies rares afin de mieux les diagnostiquer et les traiter efficacement constitue un défi de taille en raison de la multiplicité...

Greenly lève 3 millions de dollars pour déployer sa solution de comptabilité carbone alimentée par l’IA

Greenly, une start-up technologique spécialisée dans l'aide aux organisations à réduire leurs émissions de dioxyde de carbone, a annoncé cette semaine une levée de...