Intelligence artificielle IA et industrie : Trigo rachète la start-up Scortex spécialiste de l'IA...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Saagie et le LITIS annoncent la création d’un laboratoire commun dédié à l’IA

Fin février, Saagie et le LITIS ont annoncé la création de L-LiSa, un laboratoire commun dédié à l’intelligence artificielle. Quatorze collaborateurs travaillent dans ce...

Formation Microsoft Azure : se former au Data Engineering sur le cloud de Microsoft

Vous souhaitez devenir Cloud Data Engineer sur Microsoft Azure ? Découvrez tout ce que vous devez savoir dans ce guide. Qu’est-ce qu’un Cloud Data Engineer? Un...

Intelligence artificielle et sport : les protège-dents sont de plus en plus connectés

Les protège-dents, qui ont pour rôle d'empêcher une fermeture brusque des mâchoires lors d'un impact violent, ne se contentent pas de protéger les dents,...

Création du premier laboratoire de recherche en cancérologie numérique : « Michel Laudet »

Début avril, le Centre de Recherche en Cancérologie de Toulouse (CRCT) et l’Institut de Recherche en Informatique de Toulouse (IRIT), ont annoncé la création...

IA et industrie : Trigo rachète la start-up Scortex spécialiste de l’IA appliquée au contrôle automatisé

TRIGO, ETI experte des services d’inspection, de conseil et d’ingénierie qualité dans l’industrie du transport, détenue par le fonds d’investissement Ardian, a annoncé le 6 mai dernier l’acquisition de SCORTEX, start-up française spécialisée dans l’IA appliquée au contrôle qualité automatisé. Cette opération s’inscrit dans la stratégie du Groupe et lui permet d’affirmer ses positions en matière d’innovation industrielle. S’il n’a pas révélé le montant de cette acquisition, il a déclaré qu’il prévoit d’investir cinq millions d’Euros dans la start-up cette année et d’en doubler les effectifs.

TRIGO

Créée en 1997 par Pierre Hervo, TRIGO a été la première société offrant des services qualité opérationnels en France. Elle travaille aujourd’hui à l’international et fournit des solutions de gestion et de conseil en qualité opérationnelle pour les industries automobile, aéronautique, de défense, du rail et du transport lourd.

Présente dans 25 pays, elle compte 10 000 employés sur 500 sites qui proposent un portefeuille complet de services tout au long de la supply chain, allant de l’inspection des chaines de production à des activités d’audit, de conseil, d’engineering et de formation. Les solutions technologiques qu’elle développe, basées sur l’ IA, la réalité virtuelle et la data, sont adaptées sur mesure pour ses clients dans les secteurs les plus exigeants. Le groupe est détenu par Ardian et génère un chiffre d’affaires de 400 M€. Il prévoit de recruter cette année 400 techniciens et ingénieurs en France.

Scortex

La frenchtech Scortex a été cofondée par Aymeric de Pontbriand, Nathanael Hania et Serge Zloto en 2016. Son équipe combine des expertises approfondies en machine learning, vision par ordinateur, logiciels d’entreprise, informatique de pointe et gestion de la qualité.

Basée sur le deep learning, sa plateforme automatisée de détection et d’analyse des défauts permet d’identifier plus précisément les produits défectueux en temps réel qu’il  s’agisse de plastique, de polymères, de métal, de bois ou d’emballage, tout en améliorant la rentabilité globale des entreprises industrielles.

Entièrement conçue, construite et entretenue par l’équipe de Scortex et ses partenaires, la solution Scortex intègre des capacités d’automatisation, d’éclairage, de caméras, de matériel, de logiciel, d’IoT et d’IA. Les stations installées sur les lignes de production, outre la détection des pièces défectueuses, collectent les données et permettent une analyse de qualité de la production via un tableau de bord.

L’acquisition de Scortex

Ce rachat qui va apporter une brique technologique complémentaire à Trigo est la suite logique d’un partenariat engagé en 2021 pour tester la pertinence d’un éventuel rapprochement ou d’une prise de participation.

Matthieu Rambaud, PDG de Trigo, déclare :

« Nos objectifs étaient d’identifier des cas d’applications concrets et de comprendre dans quelle mesure les solutions développées par Scortex pouvaient être complémentaires de nos services. »

Cette acquisition concrétise ainsi une étape importante du nouveau plan stratégique à 2025 de Trigo qui vise à consolider le leadership de ses activités d’inspection et de supply chain, notamment en accélérant sa diversification vers les secteurs aérospatial, défense, rail et transport lourd, en renforçant les activités de conseil auprès des grands constructeurs et équipementiers ainsi qu’en innovant dans des solutions technologiques. Pour ce dernier objectif, TRIGO s’appuiera sur des développements dans les domaines de l’IA, de l’exploitation des données, de l’automatisation et de la réalité augmentée.

Le fondateur et CEO de Scortex, Aymeric de Pontbriand, affirme :

« Avec TRIGO à bord, nous gagnons une capacité à faire passer à l’échelle globale nos technologies. Je suis fier que Scortex fasse désormais partie de la famille TRIGO, nous partageons une vision commune des développements et des besoins de l’industrie de demain. Avec nos solutions et notre technologie, notre ambition est d’être un acteur clé de l’industrie 4.0 à l’international. Nous allons accélérer notre stratégie de digitalisation de la gestion de la qualité, qui permet un meilleur usage des ressources par nos industriels. »

Dans le cadre de cette acquisition, TRIGO mettra à disposition, son réseau commercial, fortement implanté à l’international, ses équipes opérationnelles et sa capacité de financement. De son côté, SCORTEX lui apportera une capacité d’innovation avérée et reconnue dans l’IA et la vision automatisée.

Matthieu Rambaud, CEO du groupe TRIGO, conclut :

« Je suis très heureux d’accueillir l’équipe de SCORTEX au sein de TRIGO. La qualité de leurs solutions technologiques, leur capacité d’innovation et leur esprit entrepreneurial s’intègrent parfaitement à notre vision du marché et à notre culture d’entreprise. Avec ce rapprochement, nous mettons en commun des forces complémentaires. Ensemble, nous allons générer d’importantes synergies de développement pour aider l’industrie à relever les défis de demain, en améliorant sa performance et sa rentabilité avec des solutions innovantes. »

 
Thomas Calvi

Partager l'article

META AI dévoile BlenderBot 3, un projet de recherche sur l’IA conversationnelle

Après avoir présenté BlenderBot en 2020, la mouture BlenderBot 2.0 en 2021, META a dévoilé BlenderBot 3 le 5 août dernier. Comme pour ses...

Reconnaissance faciale : la plateforme « From Numbers to Name » aide à identifier les victimes de l’Holocauste

Le deep learning est aujourd'hui utilisé dans de nombreux domaines, il l'est de plus en plus dans celui de l'histoire. Daniel Patt, un ingénieur...

Lancement de l’appel à candidatures de la phase V des pôles de compétitivité

Alors que la phase IV (2019-2022) des pôles de compétitivité prendra fin en décembre 2022, Bruno Le Maire, Ministre de l’Economie, des Finances et...

Focus sur SMART, programme de l’IARPA visant à identifier et surveiller les constructions à grande échelle grâce au machine learning

L'IARPA (Intelligence Advanced Research Projects Activity), la branche de recherche de la communauté du renseignement aux Etats-Unis, a lancé le programme SMART (Space-based Machine...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci