Actualité Google annonce la création d'une division pour l’intelligence artificielle

Pour approfondir le sujet

Les équipes de Google Magenta et Google PAIR dévoilent un doodle basé sur du machine learning en hommage à Bach

C'est un projet original qu'ont mené les équipes de Google Magenta et Google PAIR. Pour célébrer ce 21 mars et rendre hommage au compositeur...

Google IO 2019 : les points à retenir en matière d’intelligence artificielle

Hier était donné le coup d'envoi de l'événement annuel Google I/O organisé par Google pour annoncer ses nouveautés aux développeurs. L'événement fait comme d'habitude...

Google Research renommé stratégiquement Google AI pour mettre en avant l’IA et le machine learning

Parmi les nombreuses annonces de Google lors de sa conférence annuelle Google I/O, l'entreprise a expliqué que Google Research, sa branche Recherche & Développement,...

Lyon Data Science : AutoML avec R: le tuning de modèles pour paresseux

Retour sur le meetup réalisé par Lyon Data Science le 14 septembre dernier sur la thématique : "AutoML avec R: le tuning de modèles...

Google annonce la création d’une division pour l’intelligence artificielle

A l’occasion de la conférence annuelle des développeurs Google I/O, Sundar Pichai et son équipe ont fait d’importantes annonces concernant le futur de la firme. Afin de s’adapter à cette « ère de l’intelligence artificielle », Google compte bien concevoir de nouveaux produits tout en adaptant ses services actuels.

Le lancement d’une division entièrement consacrée à la recherche et au développement concernant l’intelligence artificielle et le deep learning répond donc aux nouvelles ambitions de la firme. Elle disposera bien évidemment de son propre site, Google.ai. Ce dernier regroupera notamment les travaux de différents chercheurs du domaine.

Mais Google souhaite également permettre l’accélération du développement de l’intelligence artificielle. Sundar Pichai indiquait à ce propos:

« Nous voulons que des centaines de milliers de développeurs utilisent le machine learning ».

Pour ce faire, la firme va proposer l’utilisation des TPU (Tenor Processing Unit), disponibles sur Google Cloud, afin que les développeurs puissent entraîner leurs propres modèles d’apprentissage automatique. Le CEO de Google a également annoncé l’utilisation d’AutoML pour construire d’autres réseaux neuronaux à partir de ceux déjà existants.

Johanna Diaz

Partager l'article

Suisse : L’Université de Neuchâtel et l’Office fédéral de la statistique collaborent sur la science des données et les méthodes statistiques

La science des données et les méthodes statistiques sont au coeur de la collaboration entre l’Université de Neuchâtel (UniNE) et l’Office fédéral de la...

Des chercheurs présentent Geomic, une méthode d’apprentissage automatique basée sur la géométrie des données génomiques pour la maladie de Huntington

Maladie héréditaire et rare, la maladie de Huntington touche environ 6000 personnes en France. Elle se traduit par une dégénérescence neurologique provoquant d’importants troubles...

Un quart des entreprises déclarent adopter l’IA à grande échelle selon l’étude IA Predictions 2021 de PwC

La complexité du contexte sanitaire et économique a posé la question de l'adoption de l'intelligence artificielle. Selon une étude de PwC, les investissements en...

Appel à communications : Rencontres des Jeunes Chercheurs en Intelligence Artificielle

Du 28 juin au 2 juillet aura lieu l'édition 2021 de la Plate-Forme Intelligence Artificielle (PFIA'2021) à Bordeaux. À cette occasion seront également organisées...