Actualité Google (Alphabet) veut implanter de l'IA dans le secteur agricole

Pour approfondir le sujet

Logistique : Le groupe BMW, en collaboration avec NVIDIA, développe des robots autonomes avec une capacité de coordination avancée

Le Groupe BMW a annoncé développer à l'avenir davantage l'utilisation de la technologie informatique de haute performance, en particulier l'intelligence artificielle, en ce qui...

Ignite 2018 : Des annonces importantes sur l’intelligence artificielle chez Microsoft

Hier a débuté la conférence Ignite 2018 qui se tiendra jusqu'à ce vendredi 28 septembre à Orlando, aux États-Unis. Au programme des présentations de...

Google annonce la création d’une division pour l’intelligence artificielle

A l'occasion de la conférence annuelle des développeurs Google I/O, Sundar Pichai et son équipe ont fait d'importantes annonces concernant le futur de la...

“Intelligence artificielle et cognition : Apprentissage naturel et artificiel” : la conférence Olivier Legrain se tiendra à l’ENS les 5 et 6 juillet

Les 5 et 6 juillet prochain, l'intelligence artificielle sera au coeur de la conférence Olivier Legrain organisée à l'ENS. Intitulé "Intelligence artificielle et cognition...

Google (Alphabet) veut implanter de l’IA dans le secteur agricole

Selon le site Fortune.com, le laboratoire de recherche d’Alphabet étudie comment appliquer l’intelligence artificielle pour aider agriculteurs à optimiser leur exploitations agricoles.

Astro Teller, à la tête du laboratoire de recherche, explique que ses équipes passent actuellement du temps avec les exploitants agricoles afin de comprendre comment la technologie peut les aider. Rien de très étonnant étant donné que comme vous nous l’indiquions récemment dans notre dossier : Impact de l’IA sur l’agriculture, ce marché est en plein boum.

IA agriculture

À l’occasion de l’EmTech Digital à San Francisco ce mardi 27 mars, Astro Teller a donné l’exemple des producteurs de tomates : ils sont bien évidemment capables d’évaluer par eux-mêmes l’état d’une tomate pour voir si elle est suffisamment mûre ou si elle n’est pas en train de pourrir. Mais ils ne peuvent pas se permettre de vérifier chaque tomate de chaque plant, une par une. Les drones équipés de vision artificielle peuvent quant à eux effectuer ce type de tâche et ainsi permettre à l’agriculteur de se focaliser sur autre chose.

Enfin, il annonce que la firme n’a pas encore de projet concret à lancer dans le domaine mais qu’elle souhaite s’investir de plus en plus dans ce secteur qu’elle juge porteur.

Stephane Nachez

Partager l'article

Les centres de contact as a service : le gage d’une relation client personnalisée

Le cycle de vie suivant est un grand classique pour les sociétés : une entreprise naissante se distingue par son excellente qualité de service...

Le défi de Safety Line et d’Inria : un outil numérique afin d’économiser du carburant pour les avions

Dans le cadre d'un partenariat entre la start-up Safety Line et Inria, des chercheurs de l'institut national de recherche en informatique et en automatique...

Focus sur trois projets de recherches pour mieux comprendre le comportement animal

Les projets impliquant l'intelligence artificielle et les animaux semblent se développer progressivement. Que ce soit pour lutter contre l'extinction des éléphants d'Afrique, reconnaitre les...

Un modèle de machine learning permet de mieux comprendre le fonctionnement des lymphocytes

Des chercheurs de l'Université Aalto et de l'Université d'Helsinki, en Finlande, ont développé un nouveau modèle d'IA capable de relier les cellules immunitaires aux...