Actualité GAFAM : retour sur leurs stratégies et acquisitions en matière d'intelligence artificielle...

Pour approfondir le sujet

Lancement du Collectif International technologique Intelligence Artificielle du Village Francophone à l’occasion de Vivatech

Le Village Francophone, moteur de l'animation de délégations francophones lors d'événements nationaux et internationaux, a lancé son collectif IA ce mardi 16/06 à l'occasion...

TALia : le laboratoire de recherche de onepoint et Télécom Paris autour du traitement du langage naturel

Télécom Paris, école d'ingénieur spécialisée dans le numérique, et onepoint, une entreprise française spécialisée dans la transformation numérique, vont lancer ensemble un laboratoire de...

Tractable, spécialiste des solutions de vision par ordinateur pour les assurances, devient une licorne

Tractable, une entreprise développant des systèmes d'intelligence artificielle au service de la gestion des sinistres et accidents vient de lever la somme de 60...

Le projet CETI : comprendre la langue des cachalots grâce à des outils d’intelligence artificielle

Comprendre la langue utilisée par les animaux est un des enjeux de certains scientifiques : c'est notamment le cas de Denise Herzing qui étudie,...

GAFAM : retour sur leurs stratégies et acquisitions en matière d’intelligence artificielle en 2020

2020 fut une année de transition dans l’utilisation de l’IA par les GAFAM. C’est ce que nous explique CBInsights dans un rapport intitulé Big Tech’s AI Ambitions. La stratégie de ces grands groupes consiste en l’acquisition de start-up innovantes, mais dans des buts bien différents. Faisons un focus sur ces géants de la technologie et de leur situation dans le domaine de l’intelligence artificielle.

Une des stratégies des GAFAM : l’acquisition de start-up innovantes

En 2020, Facebook, Apple, Microsoft, Google et Amazon ont à eux seuls acquis plus d’une douzaine de start-up spécialisées en IA pour améliorer leurs produits existants et s’étaler sur de nouveaux ou d’anciens marchés. Depuis 2020, ke total de start-up rachetées par les GAFAM est de soixante-quatorze, dont vingt-sept par Apple, Google suit avec quinze acquisitions.

Même si Apple est en effet devant, les autres grands groupes ont tout de même réalisé des acquisitions comme Microsoft, avec CyberX et Orions Systems en 2020, et Nuance Communications le mois dernier. Facebook est juste derrière avec 11 rachats et Amazon est derrière avec 8 acquisitions. Ci-contre, retrouvez l’ensemble des start-up convoitées et acquises par les GAFAM en 2020 :

acquisition start-up 2020 gafam liste

Dans la suite de l’article, nous allons prendre l’exemple de Facebook et Apple. Les deux entreprises utilisent la stratégie d’acquisition de start-up, mais dans des optiques bien différentes.

La stratégie de Facebook : l’intelligence artificielle pour élaborer de nouvelles technologies

Du côté de Facebook, l’acquisition de start-up spécialisées dans l’intelligence artificielle a pour but d’élaborer de nouveaux projets ou d’en développer certains à un stade encore précoce. L’un des exemples marquants est l’annonce par l’équipe AR/VR de Facebook, en septembre 2019, du développement de LiveMaps, une technologie innovante visant à créer une représentation virtuelle du monde réel.

En février 2020, le géant des réseaux sociaux a acquis Scape Technologies, une start-up londonienne spécialisée dans le développement de logiciels utilisant la vision par ordinateur. Leur solution principale permet d’analyser une base de données de photos afin de les transformer en image 3D.

Puis, en juin 2020, c’est au tour de Mapillary de rejoindre les rangs de Facebook. Cette société de cartographie est également spécialisée dans l’intelligence artificielle. Elle affirme également avoir accès à près de 1,5 milliard d’images de rues, d’avenues et de boulevards, partout dans le monde. Elle utilise cette base de données afin de créer des cartes interactives et des visions immergées en pleine rue grâce à la vision par ordinateur.

carte interactive mapillary start-up acquise facebook

Sans nul doute que ces deux start-up viendront, grâce à leur expertise, apporter leur soutien quant à la conception de la technologie LiveMaps.

La stratégie d’Apple : Parfaire Siri, son assistant virtuel

Alors qu’Apple a acquis des start-up IA dans tous les secteurs par le passé, la plupart des acquisitions de l’entreprise dirigée par Tim Cook en 2020 sont positionnées pour améliorer son assistant virtuel, Siri.

Apple est arrivée très tôt dans le marché des technologies vocales avec l’acquisition, en 2010, de la technologie Siri pour 250 millions de dollars. Après une période où Siri était le système d’assistant virtuel le plus abouti, il a fait face à une concurrence accrue quelques années plus tard avec l’arrivée sur le marché d’Amazon Alexa, de Google Assistant et d’autres. Des systèmes qui devenaient progressivement plus performants dans certaines requêtes que Siri, comme l’affirme ce graphique :

assistant vocal amazon google apple siri alexa

Afin de réagir à ces nouveautés, Apple a continué d’acheter des start-up afin d’améliorer la compréhension et la précision du langage de Siri. En avril 2020, la firme a acquis Voysis. Cette start-up devrait permettre au géant de l’électronique d’améliorer son assistant vocal afin qu’il puisse mieux reconnaître le langage de ses utilisateurs.

Parallèlement à cela, la start-up de machine learning Inductiv, spécialisée dans la détection et la correction automatique des erreurs dans une base de données, a rejoint les rangs d’Apple afin que sa technologie puisse faciliter l’utilisation des données sur lesquelles se repose Siri.

L’edge computing et le cloud computing massivement utilisés par les GAFAM

  • Amazon cherche à poursuivre ses innovations dans le cloud tout en étendant vers la périphérie. L’utilisation de l’edge computing pourrait servir dans la maintenance prédictive, la gestion des appareils ou encore les voitures autonomes sur lesquelles, ils souhaitent investir.
  • Microsoft veut approfondir son rôle dans le domaine de la télécommunication tout en développant son infrastructure de cloud public à la périphérie du réseau. L’objectif est de répondre aux demandes des entreprises en matière de sécurité et de gestion des appareils.
  • Les initiatives de Google (et Alphabet) incluent des technologies cloud, des appareils et des investissements dans des applications émergentes telles que la réalité augmentée. La firme de Mountain View est l’une de celles qui possèdent les meilleures capacités d’analyse de big data.
  • Apple opère à la périphérie du réseau et cherche à améliorer le traitement des données qui s’y déroule. Les investissements de l’entreprise dans l’intelligence artificielle permettent à davantage d’informatique de se dérouler sur les appareils plutôt que dans le cloud.
  • Facebook s’attend à ce que l’informatique de pointe prenne en charge les applications émergentes telles que la réalité virtuelle et augmentée, où l’entreprise a investi massivement.

Zacharie Tazrout

Partager l'article

Lancement du Collectif International technologique Intelligence Artificielle du Village Francophone à l’occasion de Vivatech

Le Village Francophone, moteur de l'animation de délégations francophones lors d'événements nationaux et internationaux, a lancé son collectif IA ce mardi 16/06 à l'occasion...

TALia : le laboratoire de recherche de onepoint et Télécom Paris autour du traitement du langage naturel

Télécom Paris, école d'ingénieur spécialisée dans le numérique, et onepoint, une entreprise française spécialisée dans la transformation numérique, vont lancer ensemble un laboratoire de...

Tractable, spécialiste des solutions de vision par ordinateur pour les assurances, devient une licorne

Tractable, une entreprise développant des systèmes d'intelligence artificielle au service de la gestion des sinistres et accidents vient de lever la somme de 60...

Le projet CETI : comprendre la langue des cachalots grâce à des outils d’intelligence artificielle

Comprendre la langue utilisée par les animaux est un des enjeux de certains scientifiques : c'est notamment le cas de Denise Herzing qui étudie,...