Intelligence artificielle Entrepreneur First annonce le lancement d'un nouveau programme à Paris et poursuit...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Appel à candidatures pour la septième édition du programme d’accélération de HPE France

Hewlett Packard Enterprise (HPE) a officiellement lancé en ce mois d'avril la septième édition de son programme d'accélération de start-up. L'appel à candidatures est...

Pixyl lève 2,2 millions d’euros afin de commercialiser sa solution de détection de pathologies neurologiques

Fondée en 2015, Pixyl est une entreprise française spécialisée dans l'imagerie médicale. La start-up a annoncé une levée de fonds de 2,2 millions d'euros auprès du...

Orange, Generali, Sanofi et Capgemini lancent Future4care, un accélérateur de start-ups

Orange, Sanofi, Capgemini et Generali ont annoncé la création d'un accélérateur européen de start-up intitulé Future4care. Il aura pour objectif d'aider les jeunes pousses...

La CCI Aix Marseille-Provence lance son laboratoire d’expérimentation dédié à l’intelligence artificielle

Le "riality Lab" : C'est le nom donné au nouveau laboratoire d'expérimentation des usages liés à l'IA lancé par la chambre de commerce et...

Entrepreneur First annonce le lancement d’un nouveau programme à Paris et poursuit son expansion internationale

Ce jeudi 5 juillet, en parallèle du Colloque Digital France-Royaume Uni, Entrepreneur First (EF) a dévoilé son tout nouveau programme à Paris. Après avoir ouvert des bureaux de Berlin et de Hong Kong cette année, c’est donc la capitale française qui a été choisie dans le cadre de l’expansion internationale de la société. Ce premier programme parisien démarrera au mois d’octobre 2018. (CP)

L’expansion internationale d’EF a été rendue possible par une levée de fonds de 12,4 millions de dollars réalisée auprès d’investisseurs tels que Greylock Partners. Entrepreneur First (EF), qui révolutionne le mode de création des startups tech, annonce aujourd’hui une nouvelle étape dans son expansion internationale avec le lancement d’un programme à Paris.

Poursuivre son expansion internationale

EF a levé 12,4 millions de dollars en 2017 avec l’ambition de déployer son approche pionnière de création de startups spécialisées dans la deep tech dans de nouvelles géographies. Deux nouveaux bureaux ont déjà été ouverts au premier semestre 2018, à Berlin et à Hong Kong. L’arrivé d’EF à Paris, en support aux entrepreneurs français et européens, s’inscrit également dans cette stratégie. Le premier programme parisien débutera au mois d’octobre 2018.

L’approche unique d’EF est d’investir dans des talents ambitieux, sur la base de leurs compétences ou de leur expertise, plutôt que dans des projets ou des startups déjà formés. Pendant le programme, les entrepreneurs sont encouragés à trouver un co-fondateur et à générer et développer l’idée pour laquelle les deux co-fondateurs pourront avoir le plus d’impact. Pour leur permettre de se concentrer sur la construction de leur startup, les entrepreneurs sont indemnisés à hauteur de 2.000 euros par mois pendant la durée du programme.

Le programme EF dure 6 mois : 3 mois pour aider les entrepreneurs à former leur équipe et développer leur idée (“EF Form”), et 3 mois pour affiner leur business plan et les préparer à lever des fonds (“EF Launch”). Comme pour Londres et Berlin, les entrepreneurs éligibles recevront le support du programme EF Launch au niveau européen.

Paris et son écosystème innovant

Paris est une destination naturelle pour la mise en œuvre de la mission d’Entrepreneur First. EF croit profondément que certains des meilleurs fondateurs potentiels de startups ne le deviennent jamais en raison des barrières à l’entrée à l’entreprenariat. La mission d’EF est de trouver ces fondateurs et de leur donner le meilleur accompagnement pour les aider à construire des projets deep tech d’ampleur globale. Paris bénéficie à la fois d’une importante concentration d’entrepreneurs potentiels et d’un écosystème favorable pour les entreprises en forte croissance qui travaillent sur des technologies de rupture.

La qualité de l’enseignement et de la recherche au sein des universités scientifiques comme l’Université Pierre et Marie Curie, des centres de recherche comme l’INRIA et des Grandes Écoles françaises comme l’X ou Centrale Supélec ainsi que des nouvelles institutions comme l’École 42 garantit l’existence d’un vivier de futurs entrepreneurs talentueux. Par ailleurs, le gouvernement français s’est engagé à faire de la France le leader de l’intelligence artificielle dans le monde, en investissant 1,5 milliard d’euros d’ici 2022. Parallèlement, des sociétés comme DeepMind et Samsung ont annoncé leur intention d’ouvrir des centres de recherche sur l’intelligence artificielle à Paris. Paris est, plus que jamais, un aimant pour les individus les plus ambitieux et donc un terreau de choix pour la réussite du modèle EF.

Coralie Chaufour, directrice du bureau parisien d’EF

Le bureau de Paris d’EF sera dirigé par Coralie Chaufour. Ancienne de McKinsey et de Cravath, Swaine & Moore LLP, un des meilleurs cabinets d’avocats américain, Coralie Chaufour est diplômée de Sciences Po Paris et de Harvard, a étudié à Wharton et a été elle-même entrepreneur.

Selon Matt Clifford, co-fondateur et CEO d’EF :

« EF existe afin de permettre aux entrepreneurs les plus ambitieux de construire et de commercialiser des technologies extraordinaires.

Paris a clairement l’une des plus impressionnantes concentrations de talent scientifique au monde et s’impose de plus en plus comme un leader mondial dans certaines des nouvelles technologies les plus prometteuses.

Nous sommes impatients de travailler avec ces entrepreneurs à haut potentiel pour créer la nouvelle génération d’entreprises françaises de taille mondiale. »


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Thomas Calvi

Partager l'article

Reconnaissance faciale : La Cour suprême de l’État de New York statue en faveur d’Amnesty International et du projet STOP

Les systèmes de reconnaissance faciale questionnent sur les enjeux de protection des données et les risques d’atteintes aux libertés individuelles, de nombreuses ONG à...

Des chercheurs de l’Université de Stanford et de NVIDIA publient l’étude « EG3D : GAN 3D efficaces et sensibles à la géométrie »

Transformer les images 2D en scènes 3D est le sujet de nombreuses recherches, Nvidia Research a récemment présenté Instant NeRf, un modèle d'IA capable...

La plateforme miniature de chirurgie assistée par robot MIRA devrait rejoindre l’ISS en 2024

En collaboration avec Virtual Incision, une société de robotique, des ingénieurs de l'Université du Nebraska ont développé MIRA, un petit robot chirurgien télécommandé qui...

France 2030 : le gouvernement dévoile les 66 premiers lauréats de l’appel à manifestations « Compétences et métiers d’avenir »

Le plan France 2030 vise à soutenir l’émergence de talents et accélérer l’adaptation des formations aux besoins de compétences des nouvelles filières et des...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci