Découvrez Muzeek, la startup lancée par André Manoukian et Philippe Guillaud

Découvrez Muzeek, la startup lancée par André Manoukian et Philippe Guillaud
Actu IA

Quelle meilleure occasion que ce 21 juin 2019 pour vous présenter Muzeek ? La startup, lancée par André Manoukian et Philippe Guillaud.

L’idée à l’origine de Muzeek part d’un principe simple : le nombre de contenus vidéos explose sur internet, or concevoir un habillage sonore sur-mesure coûte cher, prend du temps et n’est pas toujours indispensable.

L’application repose sur le Machine Learning pour générer des pistes musicales synchronisées avec les vidéos. La technologie est utilisable en ligne, sous forme d’application bureau, de plugins et d’APIs et s’adresse aux créateurs de contenus.

Vous l’aurez compris, l’idée n’est pour le moment pas de créer le futur n°1 des charts à base d’IA, mais de démocratiser les bandes sons de qualité. Elle utilise des compositions créées par des humains et vient en créer une infinité de déclinaisons et variations.

Muzeek a toutefois déjà publié un premier album, véritable bande démo des performances permises par la technologie de la startup.

La musique est un champ d’étude extrêmement intéressant pour l’intelligence artificielle. Les progrès réalisés dans le domaine des réseaux de neurones récurrents, sa dimension immensément mathématique, ses codes, cadences et motifs récurrents permettent de nombreuses expérimentations. OpenAI a d’ailleurs récemment présenté MuseNet, un projet permettant de créer des mashups, permettant par exemple de jouer du Chopin dans le style de Lady Gaga.

En s’attaquant à la création automatisée de contenu pour les vidéos, Muzeek semble avoir trouvé un business model très intéressant, sachant que les plateformes de partage de vidéo ne sont plus aussi laxistes qu’elles ont pu l’être dans le passé sur les questions des droits d’auteur. La génération musicale à la volée vient soulager les journalistes, producteurs vidéos, agences publicitaires et autres créateurs.

Matthieu Regy, journaliste pour ActuIA et lui même musicien est allé à la rencontre d’André Manoukian et Philippe Guillaud smartphone au poing pour une interview improvisée afin d’en savoir plus sur la startup, sa vision de la relation entre IA et musique et sur ses ambitions.

Rencontrez les deux co-fondateurs, comme si vous y étiez