Intelligence artificielle Découvrez les 10 start-ups sélectionnées pour le « AI Challenge Paris Region...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Le centre Inria Sophia Antipolis – Méditerranée organise la seconde édition du hackAtech

Le centre Inria Sophia Antipolis - Méditerranée organisera prochainement son hackathon. Du 24 au 26 septembre 2021, le hackAtech sera tourné vers l'innovation en...

Les trophées de l’innovation du Big Data et AI Paris 2021 récompensent trois projets

Ces mardi 28 et mercredi 29 septembre se déroulaient la dixième édition du Big Data & AI Paris, deux journées dédiées à l'IA et...

Tesla Bot, le projet de robot humanoïde présenté par Elon Musk exploite la technologie des véhicules autonomes

Comme évoqué par Elon Musk au début du mois d'août, le 19 août 2021 était un jour important pour la marque Tesla qui a...

L’accélérateur de start-up Future4care lance son premier appel à projet autour de la santé numérique

En juin dernier, Orange, Sanofi, Capgemini et Generali annonçaient la création d'un accélérateur européen de start-up du nom de Future4care. Dans le cadre de...

Découvrez les 10 start-ups sélectionnées pour le « AI Challenge Paris Region 2018 »

Lancé en avril 2018, le concours « AI Challenge Paris Region 2018 » a fait grand bruit. Ce premier challenge à destination des start-ups est doté d’1 million d’euros et a été créé en partenariat avec le CEA Investissement, CapDecisif Management, le Paris Region Venture Fund, Dassault Systèmes, Atos, EY, Empruntis et le cabinet d’avocats d’affaires international Dechert. (CP)

Ce concours international exceptionnel s’adressait à la fois aux startups franciliennes mais aussi à toutes celles qui souhaitent s’implanter en Île-de-France, françaises et étrangères, dans le cadre de la nouvelle stratégie d’attractivité de la Région en faveur de l’Intelligence Artificielle, afin de faire de l’Île-de-France une « Start-up Région » et plus particulièrement la capitale de l’Intelligence Artificielle en Europe.

Au total, 104 startups ont candidaté, dont 30% de startups étrangères, grâce au travail de prospection intensif de Paris Region Entreprises, bras armé de la Région dédié à l’attractivité. A l’issue du processus de candidature, un jury de 15 personnes, co-présidé par Bertrand Braunschweig, Directeur du centre INRIA de Saclay-Île-de-France, et composé des partenaires et de scientifiques, a désigné, hier, les 10 premiers lauréats, dont 3 entreprises étrangères, spécialisés dans les secteurs de la mobilité, de l’industrie 4.0 (infrastructures, applications, plateformes), de la santé… :

  • AIPark (Allemagne) : Solution au problème du dernier kilomètre pour le véhicule connecté grâce à l’IA et aux données de mobilité
  • Amiral technology : Solutions de maintenance prédictive pour améliorer et réduire les coûts de maintenance pour éviter les pannes de systèmes
  • Dataswati : L’Intelligence Artificielle au service des processus de production complexes
  • Ellcie : Lunettes intelligentes
  • Involi (Suisse) : Solutions de gestion de drônes dans l’espace aérien
  • LightOn : Développe des co-processeurs optiques pour l’Intelligence Artificielle
  • Panda : Le premier casque audio de réalité-augmentée pour les personnes malvoyantes
  • Smartify (Angleterre) : Application qui propose de “scanner” des œuvres d’art, de les identifier
  • Therapanacea : Augmente l’efficacité et la sécurité de la radiothérapie, en utilisant l’intelligence artificielle
  • Unsupervised : Développe des robots collaboratifs, robustes et autonomes en milieu industriel

Ces derniers bénéficieront d’un accompagnement très poussé, pendant trois mois. Les deux premiers mois seront davantage encadrés par EY. Les sponsors industriels (Dassault Systèmes, Atos, Empruntis) interviendront dans un second temps pour mettre des experts à disposition des lauréats sur des problématiques bien spécifiques, en particulier sur les aspects techniques des produits déployés. Les entreprises étrangères seront également conseillées par Paris Région Entreprises dans leur connexion avec l’écosystème d’innovation et sur les questions d’implantation.

Le troisième mois d’accompagnement sera l’occasion pour les candidats de solliciter à leur initiative les partenaires, mentors et experts mobilisés dans le cadre du Challenge sur des problématiques qu’ils jugent stratégiques pour la réalisation de leur produit et le développement de leur entreprise (expertise technique, recrutement, marché..).

En plus des critères de sélection déjà pris en compte pour la sélection des 10 entreprises (modèle d’affaire, adéquation de la candidature avec la thématique IA, progrès pour la société apportés par la solution…), les lauréats finaux seront également notés sur les progrès accomplis lors de la période de mentoring.

Les 3 lauréats finaux seront dévoilés lors des assises régionales de l’IA mi-octobre, évènement fédérateur pour l’IA francilienne et son rayonnement international, et se partageront le prix d’1 million d’euros, (700 000€ pour le gagnant et 150 000€ pour les 2d et 3ème) sous forme de dotation en capital.

Ainsi, la Région, au travers du fonds d’investissement régional « Paris Région Venture Fund » et de CEA Investissement, filiale du CEA, soutiendra dans la durée, le développement stratégique et commercial de 3 acteurs émergents de l’IA en Île-de-France.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Thierry Maubant

Partager l'article

Générer des structures de benzénoïdes grâce à l’intelligence artificielle

Les benzénoïdes sont une sous-famille d’hydrocarbures (molécules composées uniquement d’atomes d’hydrogène et de carbone) dont les atomes de carbone forment des hexagones. Les propriétés...

5 questions à Julien Chiaroni et Arno Pons sur le rapport sur l’IA de confiance de Digital New Deal

Comment mieux encadrer l'intelligence artificielle, lutter contre les biais et les dérives et œuvrer pour la mise en place d'une IA de confiance basée...

Ce modèle de machine learning détecte les contaminations microbiennes dans les cultures cellulaires

Les chercheurs de l’Alliance Singapour-MIT pour la Recherche et la Technologie (SMART) à Singapour, ont développé un modèle de détection d’anomalies qui utilise le...

Etude du Centre Hubertine Auclert sur « Les freins à l’accès des filles aux filières informatiques et numériques »

De nombreuses études sont menées tout au long de la scolarité des élèves, certaines se rapportent à la réussite scolaire des filles et leurs...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci