Intelligence artificielle Afrique : lancement de l'Initiative pour le Développement de l'Intelligence Artificielle dans...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Retour sur le premier bilan des 3IA sur la recherche, la formation et le développement économique

Le 29 mars 2018, lors de la journée "AI for Humanity", Emmanuel Macron annonçait la "Stratégie nationale pour l'intelligence artificielle", inspirée du rapport de...

Focus sur les 17 lauréats du cinquième APP destiné à la recherche Hospitalo-Universitaire en santé

L'annonce des 17 lauréats du cinquième appel à projets destiné à la recherche hospitalo-universitaire (RHU) a été réalisée par Olivier Véran, ministre des Solidarités...

Les finalistes des Trophées INPI ont été présentés avec notamment Exotec et Archeon en lice

L'Institut national de la propriété industrielle (INPI) est un organisme public placé sous la tutelle du ministère de l'économie, de l'industrie et du numérique...

« L’IA au service des territoires et des villes durables en Afrique » était au programme du second forum Afria

"L'IA au service des territoires et des villes durables en Afrique : état des lieux, défis et perspectives" était le thème du second Forum...

Afrique : lancement de l’Initiative pour le Développement de l’Intelligence Artificielle dans les pays d’Afrique francophone

La cérémonie de lancement de l’Initiative pour le développement de l’Intelligence Artificielle (IDIA) en Afrique francophone a eu lieu en décembre à l’Espace Numérique Ouvert (ENO) de Dakar. L’Initiative Prospective Agricole et Rurale (IPAR), Le Centre Universitaire de Recherche et de Formation aux Technologies de l’Internet (CURI-UCAD), l’Université Virtuelle du Sénégal (UVS) étaient présents et coopèreront à ce projet de Recherche en IA.

L’Intelligence artificielle (IA) en Afrique Francophone est à un stade précaire et peu exploitée. Son développement s’inscrit dans une dynamique très contrastée, elle a pourtant un rôle essentiel à jouer dans l’amélioration de l’efficacité des processus et la qualité de la prise de décision. Des institutions telles que l’AFRIA (Agence Francophone pour l’Intelligence Artificielle ) œuvrent à la mise en place des politiques publiques pour la recherche et la formation en IA, pour booster les capacités de transformation du numérique et de l’IA en Afrique. Cependant, tous les gouvernements ne s’engagent pas dans cette démarche, loin de là.

L’Initiative pour le Développement de l’Intelligence Artificielle (IDIA) est un projet de recherche qui vise à répondre au manque de données et d’évidences probantes sur l’IA en Afrique francophone et à l’adoption d’une IA responsable. Les études menées par l’ENO, l’IPAR, CURI-ICAD et l’UVS  informeront des politiques et stratégies régionales et nationales. Ces instituts travailleront en réseau, seront complémentaires et formuleront des recommandations quant à l’utilisation d’une IA responsable, respectant les Droits Humains, l’éthique et l’équité dans des domaines comme la santé, l’enseignement, l’agriculture, la sécurité…

Niyel, entreprise basée à Dakar, qui conçoit, met en œuvre et évalue les campagnes de plaidoyer pour modifier les politiques, les comportements et les pratiques, épaulera les chercheurs pour l’utilisation des résultats obtenus dans le but d’influencer la mise en place de politiques favorables à l’IA.

Lors de cette cérémonie, la présence de techniciens en charge de l’Economie Numérique et des Télécommunications, de celui de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation prouve l’engagement de certains décideurs politiques. Le ministère de l’Economie Numérique et des Télécommunications a entamé le processus d’élaboration d’une stratégie nationale d’IA au Sénégal et y impliquera tous les acteurs. Ce projet est soutenu par le programme Intelligence artificielle pour le développement en Afrique (IAPD Afrique), un investissement conjoint du CRDI et de l’Agence suédoise de coopération au développement international (ASDI) qui se concentre sur trois piliers principaux : le renforcement des capacités et l’amplification des talents et des communautés de l’IA en Afrique, le soutien des droits et de l’inclusion par l’élaboration d’une politique responsable en matière d’IA, et l’avancement des réseaux d’innovation en IA pour relever les défis du développement en Afrique.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Marie-Claude Benoit

Partager l'article

CentraleSupélec et SystemX lancent l’Alliance CircularIT pour mettre le numérique au service de l’économie circulaire

Le 10 mai dernier, CentraleSupélec et l’IRT SystemX ont annoncé la création d'« Alliance CircularIT » afin de « mettre la puissance du numérique...

Le Val de Marne mise sur l’intelligence artificielle pour améliorer son réseau d’assainissement

En novembre 2020, l’agence de l’eau Seine-Normandie lançait l'appel à projets innovation pour la gestion de l’eau, « Transition numérique et économie circulaire »...

RAFAEL vise à devenir la plateforme dédiée au post-Covid de référence en francophonie

La Haute Autorité de Santé, à la date du 19 novembre 2021, déclarait que 10% des malades du Covid-19 développent un covid long, syndrome...

Des chercheurs de l’Université de Buffalo identifient les principaux facteurs du cancer du poumon grâce à l’IA

Le cancer du poumon et des bronches (LBC) est l'une des causes les plus courantes de décès par cancer dans le monde, représentant 11,6...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci