Intelligence artificielle Accenture annonce l'acquisition d'Eclipse Automation, fournisseur de solutions personnalisées d’automatisation de fabrication

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Atos va consolider son offre de services de cybersécurité grâce à la solution EDR souveraine de HarfangLab

C'est lors du Forum International de la Cybersécurité 2022 (FIC) qui s'est déroulé à Lille début juin, qu'Atos et HarfangLab ont signé un accord...

L’UMONS introduit 40 portefeuilles projets FEDER-FSE+ pour un budget de plus de 280 millions d’euros

Le FEDER (Fonds Européen de Développement Régional) et le FSE (Fonds Social Européen Plus) ont pour objectif de renforcer la cohésion sociale et économique...

Focus sur la solution Tekimpact qui vise à accélérer l’innovation technologique des entreprises

La SATT CONECTUS, société alsacienne d'accélération du transfert de technologie, et la startup TEKIMPACT ont signé une licence exclusive pour l’exploitation mondiale d’une technologie...

Belgique : Focus sur les Grands Défis de l’Institut TRAIL

En 2019, le gouvernement wallon lançait « DigitalWallonia4.ai », un programme régional pour l'appropriation et le développement de l'IA en Wallonie. Dans le cadre...

Accenture annonce l’acquisition d’Eclipse Automation, fournisseur de solutions personnalisées d’automatisation de fabrication

Accenture, entreprise internationale de conseil, a annoncé le 21 juillet dernier, avoir trouvé un accord en vue de l’acquisition d’Eclipse Automation, fournisseur canadien des technologies personnalisées de robotique et d’automatisation, dont le siège social est situé à Cambridge, en Ontario, au Canada. Selon Accenture, cette acquisition va lui permettre de proposer à ses clients des lignes de production automatisées qui tirent parti de l’IA, des data et du cloud, rendant les usines plus productives, durables et sécuritaires. Les détails financiers n’ont pas été révélés.

Fondée en 2001 par Steve Mai, Todd Ronald et Richard Bula, Eclipse Automation compte plus de 700 employés et des bureaux au Canada, aux États-Unis, en Hongrie, en Allemagne, en Suisse et en Malaisie.

Ses systèmes de fabrication automatisés s’adressent aux entreprises des secteurs des sciences de la vie, de l’équipement industriel, de l’automobile, de l’énergie et des biens de consommation. Ses technologues et ingénieurs conçoivent, construisent, intègrent et entretiennent des solutions d’automatisation avancées pour la production de composants et d’appareils tels que les batteries de véhicules électriques et les glycomètres portables

Les solutions d’Eclipse Automation comprennent des systèmes de contrôle automatisé, des robots et des machines de production, ainsi que des outils essentiels personnalisés et fabriqués à l’interne.

Steve Mai, président-directeur général d’Eclipse Automation, a déclaré :

« Depuis deux décennies, nous sommes des chefs de file en matière de prestation de solutions d’automatisation et de savoir-faire en fabrication de pointe pour des clients de multiples industries. En nous joignant à Accenture, nous pouvons également faire bénéficier les installations de nos clients d’avantages liés aux données, à l’IA et au nuage à une échelle qu’aucune autre entreprise ne peut égaler. »

Accenture

Accenture est une société mondiale de services professionnels de premier plan, fournissant une large gamme de services en stratégie et en conseil, interactifs, technologiques et opérationnels, dotée de capacités de pointe dans les domaines du numérique, du cloud et de la sécurité. Elle combine une sérieuse expérience et des capacités spécialisées dans plus de 40 industries, alimentées par un réseau mondial de plus de 100 centres de technologie avancée et d’opérations intelligentes. Créée en 1989, elle compte aujourd’hui 710 000 employés dans plus de 120 pays, bientôt rejoints par ceux d’Eclipse Automation. Ceux-ci intégreront Industrie du futur, le service d’ingénierie et de fabrication numériques d’Accenture.

Aaron Saint, responsable, Industrie du futur, Amérique du Nord à Accenture, a déclaré :

« La technologie, les données et l’intelligence artificielle transforment fondamentalement chaque partie d’une entreprise. Cela comprend l’ingénierie et la fabrication, la prochaine frontière numérique de nos clients. Avec Eclipse Automation nous combinerons des capacités d’automatisation de pointe à notre expertise numérique approfondie. Accenture sera ainsi mieux placée que jamais pour aider ses clients à atteindre cette frontière en réinventant leurs produits et la façon dont nous les fabriquons. »

Une stratégie d’acquisitions

Accenture mise sur une politique d’acquisitions pour conforter sa compétitivité et exploiter de nouvelles opportunités.

L’acquisition d’Eclipse Automation élargira les capacités d’ingénierie et de fabrication numériques d’Accenture. En 2020, Accenture avait acquis Myrtle Consulting (Etats-Unis, Canada) une société de conseils stratégiques sur les opérations industrielles et Callisto Integration (Canada), un fournisseur de systèmes d’exécution de la fabrication et de contrôle en atelier. L’année suivante, ce fut le tour de Pollux (Brésil), qui conçoit et déploie des robots mobiles autonomes et de manutention de matériaux. Toujours en 2021, Accenture a réalisé l’une des acquisitions les plus importantes de son histoire, celle d’Umlaut (Allemagne), fournisseur international de services d’ingénierie et a renforcé ses capacités de gestion des actifs et de rendement en faisant l’acquisition d’Advoco (États-Unis) et de T.A. Cook (Allemagne).

Jeffrey Russell, président d’Accenture au Canada,  conclut :

« De nombreuses entreprises rapatrient leur production au Canada et aux États-Unis en raison des perturbations de la chaîne d’approvisionnement mondiale, ce qui leur donne une occasion unique de tirer parti des technologies numériques et de l’automatisation de pointe pour réinventer la fabrication. Grâce à Eclipse Automation, Accenture fournira les capacités technologiques et de formation dont nos clients ont besoin pour développer une main-d’œuvre industrielle numérique dans les marchés où les compétences en fabrication sont rares. »

 
Thierry Maubant

Partager l'article

META AI dévoile BlenderBot 3, un projet de recherche sur l’IA conversationnelle

Après avoir présenté BlenderBot en 2020, la mouture BlenderBot 2.0 en 2021, META a dévoilé BlenderBot 3 le 5 août dernier. Comme pour ses...

Reconnaissance faciale : la plateforme « From Numbers to Name » aide à identifier les victimes de l’Holocauste

Le deep learning est aujourd'hui utilisé dans de nombreux domaines, il l'est de plus en plus dans celui de l'histoire. Daniel Patt, un ingénieur...

Lancement de l’appel à candidatures de la phase V des pôles de compétitivité

Alors que la phase IV (2019-2022) des pôles de compétitivité prendra fin en décembre 2022, Bruno Le Maire, Ministre de l’Economie, des Finances et...

Focus sur SMART, programme de l’IARPA visant à identifier et surveiller les constructions à grande échelle grâce au machine learning

L'IARPA (Intelligence Advanced Research Projects Activity), la branche de recherche de la communauté du renseignement aux Etats-Unis, a lancé le programme SMART (Space-based Machine...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci