Intelligence artificielle 11 projets de thèse liés à l'intelligence artificielle vont recevoir une aide...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Focus sur les quatre premiers Programmes et équipements prioritaires de recherche (PEPR) exploratoires

Les premiers Programmes et équipements prioritaires de recherche (PEPR) ont été dévoilés il y a quelques jours. Retenus dans le cadre de la première...

Transformation numérique et changements climatiques : le CNES et Capgemini renforcent leur collaboration

Jean-Yves Le Gall, Président du CNES et Aiman Ezzat, Directeur général du groupe Capgemini, se sont rencontrés au siège du CNES fin mars, pour...

Une avancée dans la compréhension des mécanismes de réponse face au danger grâce à l’intelligence artificielle

Une équipe de chercheurs de l’Inserm et de l’université de Bordeaux du Neurocentre Magendie a étudié l'interdépendance de deux régions du cerveau : l’amygdale...

Focus sur “Big Science”, le projet collaboratif pour le développement d’un modèle de langues open source efficace

Dans le but de développer un modèle de langues multilingue open source efficace en un an, plusieurs laboratoires, grands groupes et start-ups se sont...

11 projets de thèse liés à l’intelligence artificielle vont recevoir une aide de la région Occitanie

Voté par la dernière commission permanente de la région Occitanie, un budget de 8 millions d’euros va être alloué pour soutenir 159 projets de thèse. Ces aides seront proposées sur la période 2021-2024. Les doctorants occitans ainsi que leur projet ont été sélectionnés en fonction de plusieurs critères définis par la collectivité territoriale comme un intérêt prononcé sur le développement durable, les filières industrielles régionales ou en science biologique de santé. ActuIA vous propose la présentation des onze projets de thèse retenus en rapport avec l’intelligence artificielle et la transition numérique.

Les sept projets de thèse en Intelligence artificielle

  • CNRS Délégation Occitanie Ouest, en partenariat avec le laboratoire d’analyse et d’architecture des systèmes (LAAS) : projet MERLHE-BOT “Planification réactive de mouvements coordonnés pour les robots à base flottante dans un cadre industriel en utilisant l’intelligence artificielle”. Il s’agit d’utiliser des techniques d’IA pour qu’un robot mobile face à des situations imprévues puisse réaliser des mouvements pertinents. Le processus industriel visé est l’ébavurage.
  • École Nationale de l’Aviation civile : projet Explainable-AI “Utilisation des nouvelles technologies de présentation d’informations pour rendre l’Intelligence artificielle explicable et transparente pour l’acceptation et la fiabilisation des systèmes critiques”. Cette thèse va proposer des solutions basées sur le traitement interactif de grandes quantités de données pour assurer la transparence et l’explication des résultats des traitements de données par les algorithmes d’IA.
  • École nationale d’ingénieurs de Tarbes et le laboratoire génie de production (LGP) : projet PROSPERE “Contribution au pronostic hybride de défaillances et à la gestion de l’incertitude de prédiction pour la maintenance prédictive”. Il s’agit de développer des algorithmes basés sur des techniques avancées d’intelligence artificielle pour la détection précoce d’anomalies, l’anticipation de défaillances et la planification dynamique des interventions de maintenance sur des systèmes industriels.
  • École Nationale Supérieur des Mines d’Ales, en partenariat avec Movement to Health – EA 2991 : projet M4sync «Modélisation et perception de synchronisations multiéchelles dans le cadre de la pratique sportive et musicale en groupe ». Dans le cadre de la pratique sportive et musicale, les interactions entre les mouvements humains et la musique font apparaître différents types de synchronisation. Dans ce projet, il est proposé d’utiliser des outils émergents d’intelligence artificielle pour modéliser ces synchronisations.
  • Office National d’étude et de recherche aérospatiale en lien avec le département de physique, instrumentation, environnement, espace (DHPIEE) : Projet FIATIRAD “Fiabilisation d’une intelligence artificielle embarquée dédiée au traitement d’images en environnement radiatif spatial”. Il s’agit d’étudier l’impact des radiations spatiales sur la fiabilité de l’utilisation d’IA embarquées pour du traitement de bord d’image à base de composant programmable de dernière génération.
  • CNRS Délégation Occitanie Ouest, en partenariat avec le Centre National de recherches météorologiques (CNRM) : projet Aerosynergie “Synergie entre observations issues de capteurs passifs, actifs et in situ pour la caractérisation des aérosols à l’échelle régionale : Méthodes d’assimilation et d’intelligence artificielle”. La qualité de l’air est souvent impactée par des événements extrêmes tels que le transport de poussières désertiques, feux de biomasse ou d’éruptions volcaniques qui sont considérés comme d’importantes sources d’aérosols d’où la nécessité de la surveillance de ces polluants particulaires.
  • Université Toulouse II – Jean Jaurès avec le laboratoire Cognition, langues, langage, ergonomie (CLLE) : projet NEEDED “analyse de l’acceptabilité d’un véhicule semi-autonome adaptant les paramètres de conduite à l’emploi du temps du passaducteur”. Il s’agit de comprendre les déterminants et indicateurs du comportement du conducteur puis du passaducteur dans ces contextes, afin de définir des préconisations quant au développement de systèmes intelligents adaptés aux besoins, attentes et contraintes du passaducteur, et de préconiser une interface communicative entre le système et l’humain accompagnant le passaducteur à refreiner ses comportements de reprise du volant.

Les quatre projets de thèse orientés transformation numérique

  • Université de Montpellier – Paul Valéry avec le CORHIS (Communication, Ressources humaines et Intervention sociale) – EA 7400 : Projet GESCOVID “Gérer en temps de crise : quel rôle pour les dirigeants entre anticipation, adaptation et innovation numérique ? Une recherche auprès de PME et PMI de la région Occitanie”. Il s’agit de proposer aux entreprises un accompagnement à la transformation digitale et organisationnelle afin de mieux gérer les perturbations liées à des crises sanitaires. Créer les conditions favorables à une reprise sécuritaire et efficace des activités ainsi qu’à l’innovation, nécessaires à la survie et à leur développement.
  • Université Toulouse I – Capitole en partenariat avec l’institut Maurice Hauriou (IMH) : projet ENJEUX “Enjeux juridiques et éthiques de l’utilisation des méthodes du numérique et de la science des données dans le développement de produits de santé”. L’émergence de la science des données et du numérique en recherche biomédicale implique de nouvelles préoccupations quant au respect des droits de l’Homme, des libertés fondamentales et des principes éthiques d’autonomie, de non-malfaisance, de bienfaisance et de justice assurant une protection de la personne.
  • Université Toulouse I – Capitole en partenariat avec l’institut de recherche en informatique de Toulouse (IRIT) : projet SO:LDI “Sciences ouvertes : lacs de données interopérables”. Ce qui est visé est la capitalisation des données académiques dans un espace de référencement et d’échange offrant un environnement conforme à leur FAIRisation (données faciles à trouver, accessibles, interopérables et réutilisables).
  • Université Toulouse III – Paul Sabatier en partenariat avec l’institut de recherche en informatique de Toulouse (IRIT) : Projet BioMedExplore « Approche d’extraction et de recherche d’information pour l’exploration et l’analyse multifacette de corpus de publications scientifiques en Biomédecine ». Fournir aux chercheurs en biomédecine et toxicologie, des outils informatiques de science des données, pour automatiser et accélérer la recherche des informations scientifiques précises indispensables à leurs activités de recherche.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Zacharie Tazrout

Partager l'article

Le groupe Manutan investit dans la Robotic Process Automatisation pour dynamiser son département Finances

Manutan, fournisseur européen de produits et services aux entreprises et aux collectivités et spécialiste du e-commerce BtoB, investit dans la Robotic Process Automatisation (RPA)...

Spice AI veut faciliter l’intégration de l’intelligence artificielle dans les applications

Spice AI, startup basée à Seattle, a pour objectif de faciliter le travail des développeurs lors du développement d'applications intelligentes. Bien que l'IA ait...

Podcast : L’université Paris Dauphine-PSL dévoile le premier épisode de « EX MACHINA, l’ère des algorithmes »

"IA : qui sont les humains derrière la machine ?", c'est le titre du tout premier podcast d'EX MACHINE, lancé par l'université Paris Dauphine-PSL....

Les startups Manitty, PaIRe et Beyond Aero récompensées lors de la 11e édition du prix Jean-Louis Gerondeau – Safran

Manitty, PaIRe et Beyond Aero sont les startups lauréates du prix Jean-Louis Gerondeau - Safran 2021. Leurs innovations dans les domaines de l’aéronautique, des...