Intelligence artificielle Yann LeCun, Geoffrey Hinton et Yoshua Bengio reçoivent le prix Turing

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Podcast : Le deep learning avec Yann Le Cun dans La Tête au Carré sur France Inter

 Yann Le Cun, Directeur du laboratoire d’Intelligence Artificielle de Facebook et Professeur d’informatique et de neurosciences à l’université de New York, était l'invité de...

L’ETS de l’Université du Quebec accueille deux chaires autour de l’intelligence artificielle dans la santé

L'école de technologie supérieure (ÉTS), constituante du réseau de l'Université du Québec, a annoncé l'arrivée prochaine de deux nouvelles chaires de recherche spécialisée en...

Focus sur l’algorithme de deep learning pour changer l’éclairage des photos et de vidéos créé par l’équipe Graphdeco d’Inria Sophia Antipolis, Adobe et UC...

À l'occasion de la conférence SIGGRAPH à Los Angeles début août, les premiers résultats de la méthode pour changer l’éclairage des photos et de...

HPE ML Ops propose une solution logicielle pour gérer l’ensemble du cycle de machine learning

HPE a annoncé hier le lancement de sa solution logicielle HPE ML Ops. Hewlett Packard Enterprise espère ainsi accélérer l’innovation en intelligence artificielle avec...

Yann LeCun, Geoffrey Hinton et Yoshua Bengio reçoivent le prix Turing

Les chercheurs Yann LeCun, Geoffrey Hinton et Yoshua Bengio, « pères de la révolution du deep learning » ont reçu ce jour le prix Turing. Une récompense prestigieuse, souvent considérée comme l’équivalent du prix Nobel pour l’informatique.

L’Association for Computing Machinery (ACM) a remis ce 27 mars le prix Turing aux trois pionniers du deep learning. Le Français Yann LeCun, le Canadien Yoshua Bengio et le Britannique Geoffrey Hinton ont donc été récompensés pour leur contribution personnelle incontestable au domaine de l’intelligence artificielle. Le prix Turing est une reconnaissance internationale dotée d’un million de dollars que se partageront les trois lauréats. Il leur sera remis à l’occasion d’une cérémonie le 15 juin prochain à San Francisco.

Professeur de l’Université de Montréal et directeur scientifique de l’Institut québécois d’intelligence artificielle, Yoshua Bengio a indiqué suite à cette annonce :

« Le prix A. M. Turing est à la cime des prix et reconnaissances dans le monde de l’informatique. On le considère comme le prix Nobel de la discipline. […]

Il est tout à fait juste que le prix A. M. Turing ne récompense pas une seule personne, mais qu’il soit partagé par trois chercheurs. […] La communauté que nous avons contribué à créer autour de l’apprentissage profond possède effectivement une profonde culture du partage et de la collaboration et nous avons tous les trois donné l’exemple au cours des dernières décennies

Ce prix pour Geoffrey Hinton, Yann LeCun et moi, c’est d’abord et avant tout la reconnaissance de la part de la communauté scientifique en informatique de l’importance des réseaux de neurones et de l’apprentissage profond pour l’intelligence artificielle, donc du domaine qui nous a passionnés depuis nos débuts en recherche et qui reçoit maintenant un sceau d’approbation ultime. Sachant que c’était un secteur qui semblait mal vu par l’élite informatique il y a seulement quelques années, c’est un message très fort. ».
 

Visionnez à ce sujet la réaction de Yoshua Bengio recueillie par le journal Québécois Le Devoir :

 

Cherri M. Pancake, président de l’ACM, a déclaré :

« À l’heure actuelle, l’intelligence artificielle est l’un des domaines scientifiques qui connaissent l’évolution la plus rapide et l’un des sujets les plus abordés dans la société. La croissance de l’intelligence artificielle et l’intérêt qu’elle suscite viennent, en grande partie, des récentes percées en apprentissage profond dont Yoshua Bengio, Geoffrey Hinton et Yann LeCun ont posé les fondements. »

« Ces technologies sont utilisées par des milliards d’individus. Toute personne qui a un téléphone intelligent dans sa poche peut essayer concrètement des outils de traitement du langage naturel et de la vision par ordinateur très perfectionnés qui n’existaient pas il y a à peine 10 ans. En plus des produits que nous employons au quotidien, les progrès en apprentissage profond ont donné aux scientifiques de nouveaux outils puissants dans des domaines allant de la médecine à l’astronomie en passant par la science des matériaux. »

À propos du prix Turing et de l’Association for Computing Machinery (ACM)

Le prix A. M. Turing a été créé en hommage à Alan M. Turing, mathématicien britannique qui posa les fondements et les limites mathématiques de l’informatique. Il est notamment connu pour sa contribution fondamentale à la création de la cryptanalyse d’Enigmap des Alliés pendant la Seconde Guerre mondiale. Depuis sa création en 1966, le prix récompense des scientifiques et des ingénieurs en informatique qui ont su créer des systèmes et poser des fondements théoriques sous-jacents ayant permis de propulser l’industrie de la technologie de l’information.

L’Association for Computing Machinery (ACM) est le plus grand regroupement international de corps d’enseignants et de scientifiques en informatique. Elle réunit les professeurs, les chercheurs et les professionnels spécialisés en informatique pour susciter le dialogue, partager des ressources et résoudre les enjeux du domaine de l’informatique. L’ACM renforce la voix collective des professions de l’informatique en établissant un leadership fort, en faisant la promotion de normes strictes et en reconnaissant l’excellence technique. Elle soutient la croissance professionnelle de ses membres en leur offrant des occasions d’apprentissage permanent, de perfectionnement professionnel et de réseautage professionnel.

 
Stephane Nachez

Partager l'article

Lancement de l’appel à candidatures de la phase V des pôles de compétitivité

Alors que la phase IV (2019-2022) des pôles de compétitivité prendra fin en décembre 2022, Bruno Le Maire, Ministre de l’Economie, des Finances et...

Focus sur SMART, programme de l’IARPA visant à identifier et surveiller les constructions à grande échelle grâce au machine learning

L'IARPA (Intelligence Advanced Research Projects Activity), la branche de recherche de la communauté du renseignement aux Etats-Unis, a lancé le programme SMART (Space-based Machine...

Lancement d’un projet pilote de navette autonome Navya au Minnesota

Le 5 août dernier, NAVYA, entreprise française spécialisée dans la conception et la construction de véhicules autonomes, électriques et robotisés a annoncé un nouveau partenariat...

Bateaux autonomes : le Mayflower Autonomous Ship a rejoint Plymouth dans le Massachussets

Après des arrêts techniques aux Açores et à Halifax, au Canada, le trimaran océanographique de 15 mètres de long Mayflower est arrivé dans le...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci