Intelligence artificielle Volkswagen veut développer une puce informatique pour les voitures autonomes

Pour approfondir le sujet

Skoda ouvre son laboratoire dédié à l’intelligence artificielle pour améliorer sa production de véhicules électriques

Au sein de l'Université technique d'Ostrava, en République tchèque, le constructeur automobile Skoda a inauguré un laboratoire de production par intelligence artificielle (AIM.Lab). Cette...

Recevez le numéro 5 d’ActuIA, le magazine de l’intelligence artificielle

Le numéro 5 d’ActuIA, le magazine de l’intelligence artificielle, arrive en kiosques et en version numérique le 21 septembre 2021 ! Recevez-le directement chez...

Québec : création d’une chaire de recherche en numérique de la santé pour mieux soigner les maladies rares

Mieux comprendre les maladies rares afin de mieux les diagnostiquer et les traiter efficacement constitue un défi de taille en raison de la multiplicité...

Greenly lève 3 millions de dollars pour déployer sa solution de comptabilité carbone alimentée par l’IA

Greenly, une start-up technologique spécialisée dans l'aide aux organisations à réduire leurs émissions de dioxyde de carbone, a annoncé cette semaine une levée de...

Volkswagen veut développer une puce informatique pour les voitures autonomes

Afin de faire face à la concurrence de Tesla, le constructeur automobile allemand Volkswagen a annoncé la construction d’une puce informatique pour les voitures autonomes. Il pourra ainsi sous-traiter cette création comme le fait Tesla avec Samsung. Celle-ci pourra également être intégrée dans de futurs systèmes de véhicule autonome conçus par la marque.

Le PDG de la marque, Herbert Diess, souhaite lancer une nouvelle révolution après celle de l’électromobilité en lançant la “Stratégie 2030” dans l’optique de concevoir un véhicule autonome utilisant des réseaux de neurones et guidé grâce à des processeurs de qualité. Un autre but consiste à être sur le même pied d’égalité que Tesla et Apple qui ont pris de l’avance sur le sujet.

Une puce à IA intégrée pour de multiples usages

Le rôle des puces dans les systèmes autonomes est multiple. Elles évaluent l’ensemble des informations provenant des différents capteurs (vidéo, radars, ultrasons) installés sur le véhicule, ainsi que les données cartographiques. L’intelligence artificielle intégrée dans ces puces recherche les données associées à ces informations pour ensuite prendre une décision en fonction de l’analyse faite au préalable.

La conception de la solution de Volkswagen incombera à Cariad, la société de développements de logiciels interne à la marque. 7 milliards d’euros seront investis pour aider la firme à élaborer ce genre d’outils d’ici 2025. Le groupe allemand a adopté une double approche en ce qui concerne les voitures autonomes :

  • Pour les voitures privées, le constructeur automobile développera son propre système de conduite autonome via Cariad. Il sera disponible pour toutes les marques du groupe, mais ne sera pas probablement pas disponible d’ici 2025.
  • Pour un usage commercial, l’entreprise allemande s’appuiera sur la société spécialisée dans les technologies autonomes Argo AI, dont elle est co-propriétaire avec Ford. À noter qu’en mars, Volkswagen avait également annoncé la création d’un service de taxi autonome opérationnelle pour 2025.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Zacharie Tazrout

Partager l'article

Skoda ouvre son laboratoire dédié à l’intelligence artificielle pour améliorer sa production de véhicules électriques

Au sein de l'Université technique d'Ostrava, en République tchèque, le constructeur automobile Skoda a inauguré un laboratoire de production par intelligence artificielle (AIM.Lab). Cette...

Recevez le numéro 5 d’ActuIA, le magazine de l’intelligence artificielle

Le numéro 5 d’ActuIA, le magazine de l’intelligence artificielle, arrive en kiosques et en version numérique le 21 septembre 2021 ! Recevez-le directement chez...

Québec : création d’une chaire de recherche en numérique de la santé pour mieux soigner les maladies rares

Mieux comprendre les maladies rares afin de mieux les diagnostiquer et les traiter efficacement constitue un défi de taille en raison de la multiplicité...

Greenly lève 3 millions de dollars pour déployer sa solution de comptabilité carbone alimentée par l’IA

Greenly, une start-up technologique spécialisée dans l'aide aux organisations à réduire leurs émissions de dioxyde de carbone, a annoncé cette semaine une levée de...