Intelligence artificielle Vietnam : le pays ambitionne d'être dans le top 4 ASEAN et...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

L’ANR retient 22 établissements suite à son appel à programmes « contrats doctoraux en IA »

En juin 2019, l'ANR avait lancé un appel à programmes « contrats doctoraux en IA » ouvert à tous les établissements habilités à délivrer le...

La commission européenne publie son rapport sur le déploiement des stratégies nationales autour de l’intelligence artificielle

Tandis qu'elle annonçait la création d'une unité conjointe de la cybersécurité en Europe, la Commission européenne publiait son rapport sur les stratégies nationales des...

Cybersécurité : Lancement d’un AMI pour expérimenter des solutions innovantes au service d’infrastructures critiques en France

Cédric O, Secrétaire d'Etat chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques, a annoncé ce jeudi le lancement d'un appel à manifestions d'intérêt...

Aix-Marseille Université et la délégation ministérielle pour l’intelligence artificielle signent un protocole d’accord

En fin de semaine dernière, Aix-Marseille Université (AMU) et la délégation ministérielle pour l’intelligence artificielle (DMIA) ont annoncé une collaboration sur trois ans (2021-2023)...

Vietnam : le pays ambitionne d’être dans le top 4 ASEAN et dans le top 50 mondial d’ici 2030 en matière d’IA

Le 23 septembre 2021, le gouvernement vietnamien a publié une stratégie nationale sur la recherche, le développement et l’application de l’intelligence artificielle jusqu’en 2030, en vue de faire du Vietnam un pôle d’innovation et d’IA au sein de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) et dans le monde. Cette annonce survient après sa seconde place au sein de l’ASEAN en matière de demandes de brevets en IA et six mois après le lancement de son centre de recherche international sur l’IA en collaboration avec le groupe NAVER.

Une stratégie du gouvernement vietnamien dédié à la recherche, au développement et aux applications d’IA

La stratégie proposée par le gouvernement vietnamien a pour objectif de faire du Vietnam, une véritable plaque tournante de l’IA en se plaçant parmi les quatre principaux pays de l’ASEAN et dans le top 50 des pays dans le monde en matière de recherche, de développement et d’application de l’IA. Pour y parvenir, dix marques d’IA seront mises en place et trois centres nationaux dédiés à la big data et au calcul haute performance (HPC) seront conçus.

Dans sa stratégie, le Vietnam se concentre sur l’amélioration des documents juridiques liés à l’intelligence artificielle, le développement d’un écosystème et d’applications d’IA et la promotion de sa coopération internationale dans ce domaine. L’Université des sciences et technologies de Hanoï, en collaboration avec NAVER, avait officiellement lancé un Centre international de recherche sur l’IA en avril dernier. Ainsi, le pays espère que les liens entre les unités spécialisées dans ce domaine à l’intérieur comme à l’extérieur du Vietnam seront favorisés.

En parallèle, la construction du Centre national d’innovation (NIC) a commencé dans le parc Hoa Lac Hi-Tech, non loin d’Hanoï dans le district du Thach That. Il vise à soutenir et à développer l’écosystème des start-up et de l’innovation du Vietnam, contribuant au renouvellement du modèle de croissance sur la base du développement technologique et scientifique.

Brevets : le Vietnam se classe deuxième au sein de l’ASEAN

Avec 372 demandes de brevets, le Vietnam se classe deuxième au sein de l’ASEAN, selon le réseau de coopération sur l’IA entre le Vietnam et l’Australie. De plus le nombre d’articles internationaux liés à l’IA du Vietnam, en particulier dans des revues prestigieuses, n’a cessé d’augmenter depuis 1996. Au cours des 25 dernières années, les publications scientifiques du Vietnam sur les bases de données de Web of Science et Scopus se sont classées 5e parmi 10 pays membres de l’ASEAN. À titre comparatif, quand en 2010, le Vietnam comptait 134 publications sur l’IA, en 2017 et 2018, le pays en comptait plus de 520, pour un total de près de 2 500 sur la période 2010-2018.

Pour ce qui est de l’emploi, en 2019, 970 000 personnes étaient employées dans l’industrie des technologies de l’information et de la communication (TIC) du Vietnam, dont 180 000 dans tout ce qui concerne les logiciels et les contenus numériques. De plus, 1 600 chercheurs vietnamiens sont spécialisés dans l’IA, qu’ils soient au sein du pays ou bien expatriés à l’étranger. Le pays compte environ 50 universités qui forment directement ou indirectement à l’IA.

Dans le cadre de la stratégie sur l’IA présentée par le Vietnam, d’ici 2030, le Vietnam devra dépasser la barre symbolique du million d’employés dans les TIC afin d’atteindre ses objectifs. Une des missions que s’est donnée le pays sera d’attirer une centaine d’entreprises pour renforcer l’attractivité dans le secteur.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Zacharie Tazrout

Partager l'article

Laurent Félix devient Directeur Général France d’Ekimetrics

Ekimetrics, spécialiste européen en data science et intelligence artificielle au service des entreprises, a annoncé cette semaine la nomination de Laurent Félix au poste...

Forum de l’évaluation de l’intelligence artificielle : Créer la confiance et valider les performances, ou comment définir un environnement favorable au développement de...

Le Laboratoire national de métrologie et d’essais (LNE) organise le premier forum d'évaluation de l'intelligence artificielle (IA). Cet événement sera l'occasion d'échanger autour du développement de...

Zoom sur l’automatisation des rapports COVID-19 de Santé Publique France par Dynacentrix

L'agence Santé publique France, en charge de la surveillance épidémiologique du covid-19, pilote le système national de veille et d’alerte et de surveillance sanitaire...

Retour sur le lancement de MAESTRIA, plateforme numérique de diagnostic intégratif de la cardiomyopathie auriculaire

Le projet de recherche MAESTRIA (Machine Learning and Artificial Intelligence for Early Detection of Stroke and Atrial Fibrillation) a été officiellement lancé fin septembre....