Intelligence artificielle Une approche européenne de l'intelligence artificielle : EIT Digital fait part de...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Le Cigref et CISPE souhaitent mettre un terme aux pratiques des contrôleurs d’accès logiciels

Alors qu’un nombre croissant d’entreprises, de start-up ou de grandes institutions migrent vers le cloud, le Cigref, association de grandes entreprises et organisations publiques...

La Chine présente ses « spécifications éthiques de l’intelligence artificielle de nouvelle génération »

Fin septembre, le ministère chargé de la Science et de la Technologie chinois a présenté ses nouvelles lignes directrices sous la forme de "spécifications...

Réglementation européenne sur l’IA : Le CEPD exprime sa réserve sur la reconnaissance faciale

La semaine dernière, la Commission européenne dévoilait sa réglementation sur l'usage de l'intelligence artificielle au sein des entreprises et institutions européennes. Le Contrôleur Européen...

Les députés européens se prononcent pour une supervision des systèmes d’intelligence artificielle et contre la surveillance de masse

Dans une résolution votée ce jour au Parlement européen, les députés ont mis en avant l'importance du contrôle humain pour la supervision de systèmes d’intelligence artificielle...

Une approche européenne de l’intelligence artificielle : EIT Digital fait part de ses recommandations

EIT Digital a présenté son troisième rapport de sa série Policy Perspective. Il aborde la manière dont l’Europe devrait gérer l’intelligence artificielle et fournit aux décideurs économiques et politiques un instrument d’analyse d’impact basé sur des scénarios pour l’élaboration de politiques d’IA.

Le rapport d’EIT Digital explore l’impact de l’intelligence artificielle en général ainsi que dans des domaines d’application plus spécifiques et stratégiques pour l’Europe : santé, fabrication, climat et mobilité. Dans tous ces domaines, il identifie à la fois les opportunités générales et spécifiques au secteur et les préoccupations concernant le déploiement ultérieur de l’IA. Il se termine par une évaluation de l’impact sur le potentiel d’innovation, l’équité, la confiance et les opportunités de croissance.

Les principales recommandations du rapport

  • Pour garantir une politique efficace dans le domaine de l’IA, il est nécessaire de prendre en compte le contexte (secteurs d’application).
  • Les politiques concernant l’application de l’IA sur les données personnelles devraient être autorisées à différer des politiques concernant l’application de l’IA sur les données machine, en particulier dans certains secteurs d’application.
  • Une réglementation générale ou des mesures politiques peuvent être envisagées en relation avec la transparence et l’explicabilité des algorithmes.
  • La réglementation doit être adaptable et flexible, tout en minimisant et en atténuant les risques et en garantissant les droits de l’homme et les valeurs européennes.

Le rapport est le résultat d’un effort combiné de cinq EIT Knowledge and Innovation Communities – EIT Manufacturing , EIT Urban Mobility , EIT Health , EIT Climate-KIC et EIT Digital en tant que coordinateur.

Augmenter l’impact positif des applications d’IA

Outre les recommandations susmentionnées, le rapport liste plusieurs principes qui pourraient contribuer à augmenter l’impact positif des applications d’IA :

  1. La gestion de la confidentialité soutenue par l’IA : La souveraineté des données pourrait être soutenue par le développement d’un écosystème où tous les transferts de données seront effectués avec une conformité garantie au RGPD, sous l’audit du régulateur. Les données personnelles seront sous le contrôle du sujet et stockées dans un cloud. Il peut être transféré avec consentement / contrat entre le sujet et d’autres parties. La gestion du consentement sera effectuée avec le support de l’IA (un gardien de gestion des données personnelles de l’IA) qui acceptera automatiquement l’échange de données s’il est conforme au RGPD standard et / ou accepté une fois par le sujet pour une telle situation. Lorsque l’agent d’IA conclut qu’il y a un doute, le sujet sera averti et donne son consentement ou non, enseignant ainsi à l’agent d’IA pour l’avenir. Des projets de R&I pourraient être encouragés pour développer ces idées.
  2. Contrôles contrefactuels et explicabilité de l’algorithme : Il s’agit d’une approche proposée par Watcher et al où ils disent qu’il y a trois objectifs : informer et aider une personne affectée à comprendre pourquoi une décision particulière a été prise; leur fournir des motifs pour contester des décisions défavorables; et les aider à comprendre comment atteindre un résultat compte tenu du modèle de prise de décision actuel. Cela nécessiterait une réglementation ainsi que des politiques et des actions de R&I.
  3. Réglementation basée sur un bac à sable : La réglementation devrait inciter à utiliser une approche bac à sable lors du déploiement de l’IA, similaire aux études cliniques de phase I à III sur les médicaments. Dans un bac à sable, les problèmes potentiels pourraient être identifiés et la confiance établie avant un déploiement généralisé. Les règles d’une méthodologie sandbox pourraient être différentes selon les secteurs, avec dans le secteur de la santé un système proche des processus d’approbation par étapes actuels pour les médicaments et les équipements.

Télécharger le rapport d’EIT Digital : ICI.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
Solution d'AB Testing et de personnalisation par AB Tasty

Révolutionnez l'expérience de votre marque et de vos produits. construisez des expériences de bout en bout qui convertissent, sur tous les canaux dig...

 
Thierry Maubant

Partager l'article

Servier et Oncodesign Precision Medicine collaborent pour développer de nouveaux traitements pour le cancer du pancréas

Servier, groupe pharmaceutique international, et Oncodesign Precision Medicine (OPM), filiale du groupe biopharmaceutique Oncodesign, ont annoncé le 22 septembre dernier, « STarT Pancreas »,...

Allemagne : la Digitale Schiene Deutschland construit un jumeau numérique dans Nvidia Omniverse pour développer le futur réseau ferroviaire européen

Le rail présente de nombreux avantages par rapport à d'autres moyens de transport mais sa numérisation s'avère aujourd'hui indispensable face à ses technologies obsolètes...

Le NIH lance le programme Bridge2AI afin de relever les défis de la recherche biomédicale et comportementale

Le National Institutes of Health (NIH), l'agence de recherche médicale américaine faisant partie du département de la Santé et des Services sociaux, a annoncé...

IA et Santé : levée de fonds de 27 millions d’euros pour Incepto, spécialiste de la santé digitale

Incepto, plateforme de solutions d’IA appliquées à l’imagerie médicale, a annoncé le 19 septembre dernier, avoir levé 27 Ms€ lors d’un tour de table...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci