Retrouvez le magazine de l'intelligence artificielle
Actualité Syllabs lève 2M€ et lance ses algorithmes IA à la conquête de...

Pour approfondir le sujet

Classification mondiale des brevets en Intelligence Artificielle : CNRS Innovation et Axionable AI annoncent une nouvelle collaboration

Classifier automatiquement les brevets technologiques en se basant sur l'intelligence artificielle, c'est l'objectif de la collaboration annoncée par Axionable AI et CNRS Innovation. Elle...

Gfi Informatique lance un concours IA et IoT qui se déroulera jusqu’au 31 mai 2018

L’équipe IoT et IA de Gfi Informatique Toulouse organise un challenge en partenariat avec les écoles et les universités locales ouvert jusqu'au 31 mai...

COVID-19 : Moody’s Analytics présente un outil d’analyse de sentiment vis-à-vis de l’actualité

Moody's Analytics a présenté Coronavirus Pulse, un outil de machine learning qui évalue le sentiment vis-à-vis de l’actualité liée au COVID-19. Cet outil permet...

La méthode scientifique : Enceintes connectées – demain, tous assistés ?

Alors que les géants du web prévoient que la moitié des recherches mobiles se fassent en vocal d'ici 2020, Nicolas Martin évoquait ce 1er...

Syllabs lève 2M€ et lance ses algorithmes IA à la conquête de nouveaux marchés

La start-up française Syllabs a annoncé avoir levé 2 millions d’euros. Ce financement lui permettra de partir à la conquête de nouveaux marchés. Sa solution de robot-rédaction a séduit le fonds et accélérateur breton West Web Valley, du groupe media SIPA Ouest France et de BNP Paribas Développement.

Syllabs est aujourd’hui le premier fournisseur de textes rédigés automatiquement pour les medias français, et conçoit des moteurs de rédaction pour un nombre croissant de grands acteurs du web, tous secteurs confondus – immobilier, e-commerce, tourisme, webmarketing… Une excellence technologique française qui a tous les atouts pour devenir une référence mondiale dans le secteur de l’intelligence artificielle et sur un marché en pleine expansion.

Histoire d’une réussite française dans le secteur de l’intelligence artificielle

Il y a 12 ans, Syllabs démarre son activité en tant que Laboratoire de Recherche privé spécialisé dans le traitement automatique des langues. En 2011, ses équipes de chercheurs mettent au point leur premier moteur de rédaction. L’algorithme Syllabs collecte, trie et organise des milliers de données et les transforme en temps réel en informations publiables. Une technologie très fine qui permet de produire automatiquement un contenu éditorialisé, dans n’importe quel domaine, en plusieurs langues et en un temps record.

En 2015, Syllabs couvre les résultats des scrutins des élections départementales et régionales pour le compte de grands médias français. C’est une première mondiale d’un point de vue quantitatif et qualitatif.

Dès lors, un nombre croissant de grands acteurs du web adopte cette technologie, pour produire une information hyper locale ou hyper spécialisée, qui aujourd’hui fait défaut. Soit parce que les volumes à produire sont trop importants et répétitifs pour être confiés à la main de l’homme, soit parce que les audiences sont trop faibles pour rentabiliser une production humaine. Une solution qui soutient le référencement naturel et permet d’attirer et fidéliser une audience de plus en plus volatile.

Un leadership technologique à la conquête de nouveaux marchés

Le financement obtenu va permettre en premier lieu d’étoffer l’équipe Syllabs. Fin 2018, Syllabs comptera une quarantaine de collaborateurs, soit une équipe multipliée par 5 en 1 an, dont une partie sera localisée à Nantes, territoire d’excellence dans le domaine du numérique.

Ces compétences renforcées vont lui permettre de déployer ses robots plus rapidement et sur davantage de marchés :

« Nous avons 2 à 3 ans d’avance sur la concurrence au niveau mondial et une fenêtre de tir que nous ne pouvons pas laisser passer » explique le CEO et co- fondateur de Syllabs, Claude de Loupy.

« Syllabs a toutes les cartes en main pour prendre le leadership sur le marché européen et à terme s’imposer comme l’acteur de référence mondial », complète Charles Cabillic, fondateur de West Web Valley.

Un gage de réussite : investisseurs, mais aussi partenaires

Pour Syllabs, le Groupe SIPA Ouest-France, West Web Valley et BNP Paribas Développement apportent bien plus que des fonds nécessaires au déploiement de sa solution. Ce sont de véritables partenaires qui nourrissent des synergies importantes pour conquérir de nouveaux marchés et optimiser la performance et la pertinence de l’offre Syllabs. C’est aussi une rencontre humaine et des valeurs partagées.

« West Web Valley, en plus de son programme d’accélération, a un réseau d’affaires dynamique très intéressant pour nous. La structure d’incubation-accélération du WAI Massy Saclay de BNP Paribas est déjà à nos côtés depuis deux ans pour accompagner notre refonte stratégique. Et enfin nous sommes en réflexion avec SIPA Ouest France sur des projets de collaboration. Que rêver de mieux ? » commente Claude de Loupy.

« Au-delà de leur fabuleuse technologie et de l’appétit du marché, la localisation d’une partie des équipes de Syllabs à Nantes est une belle idée que nous promouvons au quotidien » ajoute Alexandre Gallou du fonds et accélérateur West Web Valley.

« Grâce aux technologies de Syllabs, nous pourrons compléter nos offres de services en local par de « l’info-data ». C’est un champ d’exploration passionnant où les compétences acquises par Syllabs vont nous permettre un développement soutenu. » explique Fabrice Bazard, Directeur des Services Numériques du Groupe SIPA Ouest-France.

Un moteur de rédaction Made in France, bien plus qu’un enjeu économique

Acteur de l’IA, Syllabs est très concernée par les enjeux et impacts de cette révolution économique, sociale et culturelle. Il s’agit de conquérir un marché à l’échelle mondiale, tout en défendant une vision : celle d’une intelligence artificielle qui ne concurrence pas l’homme mais lui permet de toujours mieux comprendre et appréhender le monde, en restant acteur de ses évolutions. De même, produire du texte, c’est produire du sens et en cela aussi, l’entreprise porte une responsabilité qui lui est chère. Ainsi, au-delà de l’objectif d’excellence technologique, Syllabs défend deux spécificités :

  • Culturelle : « Chez Syllabs, nous ne traduisons pas, nous produisons dans une langue donnée. Tout texte d’information prend une coloration bien différente d’une culture à une autre. Notre équipe d’ingénieurs linguistes, spécialistes de la data, scénaristes et rédacteurs est passionnée par le langage, la finesse du sens. Cela fait partie de notre identité », précise Helena Blancafort, co-fondatrice et COO à Syllabs.
  • Éthique : « Nous sommes très concernés par les enjeux sociétaux de l’IA. Notre démarche consiste à outiller l’homme. Permettre de libérer de l’intelligence et du savoir-faire humain, en s’associant avec les possibilités qu’offre la machine. Mettre l’intelligence artificielle au service de la diversité des intelligences humaines. Et nous avons le projet de rassembler un maximum d’acteurs autour de cet objectif » explique Claude de Loupy.

Il s’agit donc pour Syllabs de prendre le leadership économique dans un domaine à très fort enjeu et permettre à une excellence européenne d’imposer sa vision, dans toute sa diversité.

« Dans le domaine de la sémantique et du traitement automatique des langues, la France est un pays d’excellence technologique et scientifique. Nous avons tout pour marquer le pas et transformer cette excellence en leadership économique. Aujourd’hui, les États-Unis maîtrisent l’accès à l’information. Notre ambition est que la France, ou plus largement l’Europe, en maîtrise la production », conclut Claude de Loupy.

Thierry Maubant

Partager l'article

Gestion de la relation client : C3.ai, Microsoft et Adobe lancent C3 AI CRM, alimentée par Microsoft Dynamics 365

C3.ai, Microsoft et Adobe ont annoncé ce 27 octobre le lancement de C3 AI CRM, alimentée par Microsoft Dynamics 365. Il s'agit de leur...

L’ANR dévoile les 9 projets sélectionnés dans le cadre de l’appel franco-germano-japonais

La France, l'Allemagne et le Japon ont lancé en 2019 l'appel à projets IA ANR-DFG-JST visant à renforcer leurs collaborations de recherche dans le domaine...

L’Appel à projets bilatéral franco-allemand en intelligence artificielle est ouvert jusqu’au 21 décembre 2020

L'appel à projets bilatéral franco-allemand en intelligence artificielle a été ouvert le 22 octobre dernier et sera clôt le 21 décembre 2020. Deux instruments...

Le Parlement européen ouvre la voie à une première série de règles sur l’intelligence artificielle

Le Parlement européenne a adopté une première série de propositions visant à l'établissement d'une réglementation sur l'intelligence artificielle (IA) dans l'Union européenne (UE). Les objectifs...