Suisse : 100 000 francs remportés par les lauréats du CSEM Digital Journey 2021

C’est lors de la conférence de lancement de l’évènement Forward organisée par l’EPFL (École polythechnique fédérale de Lausanne), Le Temps et PME Magazine qu’ont été remis les prix du CSEM Digital Journey 2021 le 1er novembre dernier. Créé en 2018, ce concours récompense deux projets à chacune de ses éditions. Outre la somme de 100 000 francs suisses (environ 96 000 euros), les lauréats bénéficient de l’expertise technologique et du savoir numérique du CSEM (Centre d’électronique et de microtechnique). Cette année, ce ne sont pas deux mais trois entreprises qui ont été sélectionnées puisque Schweizer Zucker AG et Schweizer Salinen AG ont concouru ensemble, le 3e lauréat est Digitel SA.

Une intelligence artificielle pour éviter les pannes

Schweizer Zucker, le principal fournisseur de sucre en Suisse, emploie environ 250 personnes dans ses usines de Frauenfeld et d’Aarberg, qui traitent environ 10 000 tonnes de betterave sucrière par jour pendant la période de récolte. Schweizer Salinen, les salines suisses extraient, stockent et vendent jusqu’à 600 000 tonnes de sel par an et, avec leurs trois salines à Schweizerhalle, Riburg et Bex, assurent l’approvisionnement en sel de toute la Suisse (pour l’alimentation mais aussi pour déneiger, pour l’industrie pharmaceutique ou chimique).

Un dysfonctionnement entraîne une perte de production. La présence d’un membre du personnel est requise en permanence pour surveiller les installations. Pour le moment, l’état des pompes n’est pas vérifié de manière permanente ce qui empêche une détection précoce des défauts et des pannes coûteuses peuvent s’ensuivre. Avec une analyse prédictive, les défauts pourraient être détectés très tôt, les processus optimisés et l’énergie serait économisée. Le projet des deux PME est donc de relever un défi commun : l’utilisation de l’intelligence artificielle pour prédire les pannes de leurs pompes industrielles.

Réduire la consommation d’énergie des systèmes de réfrigération de 5 à 10 %

La troisième entreprise lauréate, Digitel SA est spécialisée dans le développement et la commercialisation de solutions de régulation et de contrôle à distance des systèmes de réfrigération qui sont très énergivores. En Suisse, l’industrie, les supermarchés et les entreprises de services consomment à eux seuls environ 11 000 GWh d’électricité, ce qui correspond à un septième de toute la consommation électrique suisse. Digitel a déjà développé une première solution permettant de détecter une consommation électrique excessive. Avec le CSEM, l’entreprise souhaite désormais mettre sur le marché une solution globale d’efficacité énergétique à l’aide de l’intelligence artificielle. Celle-ci permettra de mesurer en continu la consommation énergétique d’un parc d’usines, de détecter et de signaler les anomalies. Elle pourra aussi en reconnaître leur provenance et optimiser le bilan énergétique. Cette solution pourrait très prochainement être appliquée aux systèmes Digitel déjà en service et réaliser des économies d’énergie comprises entre 5 et 10 %.

Alexandre Pauchard, PDG du CSEM explique :

“Pour de nombreuses PME suisses, la numérisation est un différenciateur clé dans le domaine du service client. Comme le montrent les deux lauréats de notre concours, cela peut aussi aider à réduire les coûts, par exemple en réduisant les pannes techniques et en optimisant la consommation d’énergie.”

Le concours CSEM Digital Journey s’adresse aux entreprises de moins de 250 salariés dont les ressources financières et humaines sont souvent insuffisantes pour faire face aux enjeux de la digitalisation.