Intelligence artificielle Santé : Partenariat DocteGestio et CEA-List pour alléger les missions administratives des...

Pour approfondir le sujet

Conférence du CHRU de Nancy : L’intelligence artificielle en santé

Le Centre Hospitalier Régional Universitaire de Nancy organise aujourd'hui une conférence sur l'intelligence artificielle en santé : le CHRU de demain à l'ère de...

Enjeux éthiques de l’intelligence artificielle et ce qu’elle nous dit de l’intelligence humaine, de la conscience et de ses modes d’apprentissage

Le lundi 4 juin dernier Cynthia Fleury intervenait au cours d'une séance consacrée aux enjeux éthiques de l’intelligence artificielle et ce qu’elle nous dit...

Santé et IA : Focus sur OpenHealth Company qui a remporté le Prix Coup de Coeur du jury du salon Big Data Paris 2018

À l'occasion du salon Big Data Paris 2018, plusieurs prix sont venus récompenser l'innovation Big Data. Focus sur OpenHealth Company qui a remporté le...

AI Challenge for Health : le challenge en intelligence artificielle appliquée à la cancérologie lancé par Gustave Roussy et la Région Île-de-France

Gustave Roussy et la Région Île-de-France ont lancé le 26 mars dernier un grand challenge en intelligence artificielle appliquée à la cancérologie : le...

Santé : Partenariat DocteGestio et CEA-List pour alléger les missions administratives des médecins hospitaliers grâce à l’IA

DocteGestio et le CEA-List ont lancé fin 2018 le projet DIM-IA qui met l’intelligence artificielle au service des médecins. Avec 7,7 millions d’hospitalisations par an en France, et en moyenne 3 actes par patient, le travail administratif accompli par les médecins responsables des Départements d’Information Médicale (DIM), consistant à relire et codifier les documents issus des consultations, est très contraignant. Ces tâches sont néanmoins indispensables à la mise à jour du dossier informatique des patients en vue de leur remboursement par l’Assurance Maladie. Retour sur ce projet mêlant intelligence artificielle et santé.

L’intelligence artificielle au service des médecins

Les algorithmes d’analyse sémantique performants en traitement du langage naturel, peuvent être adaptés au lexique médical afin d’automatiser tout ou partie du travail de codification. C’est le sujet que DocteGestio et le CEA-List ont choisi comme premier cas d’application, avec l’objectif d’assister les médecins en automatisant la codification des séjours hospitaliers.

Le démonstrateur réalisé, grâce à la base de données des établissements hospitaliers gérés par DocteGestio et la plateforme d’analyse sémantique du CEA-List, a permis de valider l’intérêt d’une solution de codification en intelligence artificielle (IA) pour les professionnels. Le prototype final est aujourd’hui en phase de test et de validation auprès des médecins DIM du groupe DocteGestio, afin de recueillir et intégrer les modifications nécessaires pour passer en phase d’industrialisation.

Pour Jean-Noël Patillon, directeur du CEA-List, « Dans ce partenariat avec DocteGestio, le CEA-List met ses compétences en intelligence artificielle au service de la santé publique. Ces technologies peuvent révolutionner le monde hospitalier en soulageant considérablement les professionnels des tâches à moindre valeur ajoutée. Le projet DIM-IA permettra aux médecins de gérer plus efficacement leurs tâches administratives et de générer ainsi des gains de productivité importants ».

La CNAM, qui a pu voir le démonstrateur à l’œuvre, a déjà fait part de son intérêt pour le projet, notamment dans le cadre de la mission de Dossier Médical Partagé (DMP) pour lequel la facilitation d’accès au contenu du dossier est un sujet majeur et pour lequel les technologies d’analyse sémantique sont bien positionnées.

Libérer du temps pour les activités à forte valeur ajoutée

Au-delà de ce premier cas d’usage, l’objectif de DIM-IA est de libérer du temps médical pour d’autres activités à forte valeur ajoutée (recherche, qualité, sécurité, amélioration des organisations…) dans les établissements de santé et les organismes de contrôle.

En diminuant les coûts de collecte et de contrôle des informations, il s’agit aussi de mieux maîtriser et fiabiliser la chaîne de facturation des actes médicaux.

Pour Bernard Bensaid, président du groupe DocteGestio :

« Ce projet que nous menons avec un partenaire scientifique aussi prestigieux que le CEA List est très important. Il positionne notre groupe comme un acteur de R&D en santé en créant une synergie avec la recherche et développement en IA. Après l’intelligence collective, le groupe DocteGestio va mettre l’intelligence artificielle au service de la santé des Français, à la fois en améliorant considérablement le traitement des données de santé et en économisant des financements publics ».


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Pierre-yves Gerlat

Partager l'article

Irlande : WhatsApp condamné à payer 225 millions d’euros pour avoir enfreint plusieurs points du RGPD

En Irlande, en France et dans l'ensemble de l'Union européenne, la question de la protection des données est importante et elle est régulée par...

AP-HP s’associe avec Gleamer pour innover dans la détection des anomalies radiologiques thoraciques

Assistance Publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la signature d'un partenariat avec Gleamer. Réputé pour avoir conçu une suite de logiciels d'IA d'aide...

La RATP lance ses expérimentations de bus 100 % autonome sur une ligne classique du réseau de transports en commun

C'est une grande première dans le secteur des transports en commun en France : la Régie autonome des transports parisiens (RATP) lance l'expérimentation d'un...

Le marché mondial de l’intelligence artificielle en entreprise atteindra 342 milliards de dollars en 2022

Selon un rapport de l'International Data Corporation (IDC), les revenus mondiaux du marché de l'intelligence artificielle devraient augmenter de 15,2 % d'une année sur...