Actualité ROHM développe une puce IA afin d'améliorer la maintenance prédictive des usines

Pour approfondir le sujet

Libratus remporte le trophée HPCWire de la meilleure utilisation d’une IA

Libratus, l'IA développée par l'université Carnegie Mellon, a remporté la semaine dernière le trophée de la meilleure utilisation d'une intelligence artificielle. L'algorithme avait notamment...

FRENCH TECH : le gouvernement français dévoile un plan de soutien en 5 volets pour soutenir l’innovation

Le gouvernement français a annoncé hier, lors de la visite de Bruno Le Maire et Cédric O chez la start-up Earthcube, un plan de...

Graphcore: Un processeur qui enthousiasme OpenAI, Demis Hassabis, Uber, Dell ou encore Bosch

Graphcore vient d'annoncer une levée de fonds de 30 millions de dollars. Ce nouveau financement va permettre à la société spécialisée en machine intelligence...

Le Allen Institute for Artificial Intelligence ouvre son incubateur à de nouvelles start-up

Le Allen Institute for Artificial Intelligence (AI2), créé en 2013 par le co-fondateur de Microsoft, Paul Allen, poursuit son expansion. L'institut a en effet...

ROHM développe une puce IA afin d’améliorer la maintenance prédictive des usines

ROHM, l’un des leaders en fabrication de semi-conducteurs, circuits intégrés et autres composants électroniques, s’est joint à l’Institut de Microélectronique d’A*Star, la Singapore’s Agency for Science, Technology and Research. Ensemble, ils souhaitent développer une puce IA capable de prévoir en amont les maintenances à effectuer dans de petites usines.

La maintenance prédictive, l’une des clés de l’industrie du futur

L’objectif de ROHM et d’A*Star est donc de pouvoir prédire la maintenance à effectuer sur les machines en analysant les données transmises en temps réel par les capteurs. L’utilisation de l’intelligence artificielle à cette fin semble fondamentale, comme l’explique A*Star:

« L’intelligence artificielle devient un élément facilitateur fondamental pour la maintenance prédictive et l’amélioration des performances, en raison de ses capacités cognitives telles que l’apprentissage, le raisonnement et la résolution de problèmes ».

Au lieu d’utiliser uniquement le processeur central, la puce IA permettra de pouvoir traiter les données au plus près des capteurs.

« À mesure que le nombre de capteurs augmentera, la technologie de communication des réseaux de capteurs sans fil sera confrontée à des contraintes de bande passante et ne pourra pas transmettre rapidement les données de plus en plus importantes de ces capteurs jusqu’au processeur central. »

Une collaboration tournée vers l’avenir

La collaboration entre ROHM et A*Star permettra le développement de puces IA à destination de l’industrie. ROHM, spécialisé notamment en semi-conducteurs, apportera des algorithmes analytiques d’intelligence artificielle tandis qu’A*Star partagera ses compétences dans le domaine des puces de traitement de signaux mixtes à très faible puissance.

« Cette recherche en collaboration permettra de développer des puces capables de filtrer les volumes de données provenant de multiples capteurs, et de traiter des modèles de données complexes en temps réel. »

Cette nouvelle puce IA fonctionnera donc beaucoup plus rapidement et consommera moins d’énergie. Elle permettra de ce fait une plus grande productivité et une réduction conséquente des coûts de maintenance. ROHM la développe pour qu’elle soit compatible avec les technologies wireless telles que Wi-SUN et EnOcean 2, et qu’elle puisse s’intégrer dans ses propres nœuds de capteurs et modules wireless.

Stephane Nachez

Partager l'article

Focus pays : Webinaire « L’intelligence artificielle, instrument de relance économique en Tunisie ? »

Le 29 juillet dernier, le ministère de l'industrie et des PME, en collaboration avec le projet Innov’i – EU4Innovation, a organisé un webinaire réunissant...

Le corpus d’articles arXiv est désormais disponible sur Kaggle

Le corpus d'articles arXiv permet depuis plus de 30 ans à la communauté de chercheurs et au public d'avoir accès aux articles scientifiques dans...

Scikit-learn, SOFA, Coq, Pharo : Inria lance son Academy de formation continue dédiée aux logiciels libres

Inria a présenté fin juillet son nouveau dispositif de formation continue. Centré sur les logiciels libres cette structure permettra l’accès aux grands noms des...

Partenariat Life & Soft et CEA en bio-informatique, génomique, intelligence artificielle et technologies d’imagerie de pointe

Ce 4 août, Life & Soft et le CEA ont présenté officiellement leur accord de collaboration. Signé en avril 2020 pour une durée de...