Prochain numéro du magazine ActuIA le 15 octobre
Actualité Le robot AIBO de Sony revient dans une toute nouvelle version

Pour approfondir le sujet

  • Plus d'actualités sur
  • Sony

Projet Cap’FALC : l’outil numérique au service d’une société inclusive d’Inria, Facebook Artificial Intelligence Research et l’Unapei

Face à la crise sanitaire et économique actuelle, il est important que pouvoir transmettre à tous les citoyens les informations leur permettant de comprendre...

Testez l’API d’IA Flash, le projet IA développé pour fiabiliser la constatation des contraventions à partir de la reconnaissance d’images

Dans le cadre de sa recherche de solutions innovantes, le Ministère de l’Intérieur, au travers de son Agence nationale du traitement automatisé des infractions,...

Télécom Evolution lance le Certificat d’Etudes Spécialisées (CES) Intelligence artificielle

Télécom Evolution lance le Certificat d'Etudes Spécialisées (CES) Intelligence artificielle. Conçu et réalisé par Télécom ParisTech et ENSTA ParisTech, et placé sous la responsabilité...

Le robot AIBO de Sony revient dans une toute nouvelle version

Un robot dont la première version a été lancée il y a 18 ans.

Qui ne connait pas le célèbre robot AIBO, ce petit compagnon robotique à 4 pattes ? Que les fans se réjouissent, il revient dans une toute nouvelle version.

Ce toutou cybernétique lancé en 1999 commençait à se faire vieux, tant sur le plan du design que sur le plan technologique, il faut dire qu’à la vitesse à laquelle évolue la technologie, 18 ans est un age tout aussi avancé pour les canidés que pour les robots.

Aibo
Source : Wikipedia, Première version de l’AIBO

Le robot a été vendu à plus de 150 000 exemplaires dans le monde de 1999 à 2006 avant d’être interrompu pour raisons financières. Sony entend bien relancer le phénomène en ressuscitant son emblématique animal de compagnie. La toute première constation que nous pouvons faire en voyant la nouvelle version est que Sony a opté pour un design “Kawaii” décomplexé. Alors que la toute première version pouvait sembler tout droit sortie d’un épisode de Transformers, avec un robot donc il était tout de même difficile de savoir si la mission était de monter la garde et chasser les intrus ou de venir recevoir des caresses, la nouvelle version ne laisse aucune ambiguïté : nous avons affaire au plus mignon des petits chiots.

Une nouvelle version très craquante

Sa silhouette toute en rondeur est des plus réalistes et s’il est difficile de le confondre avec un vrai chien, en raison notamment de son absence de poils, il est amusant de voir à quel point on peut se laisser prendre au jeu et se laisser attendrir par sa petite bouille.

Mais bien sûr les différences vont bien au delà de son allure générale et ce réalisme accru repose tout autant sur une évolution technologique que sur le design. Ainsi, en passant à 22 axes de liberté de mouvement, soit le triple de la version précédente, le nouveau robot est capable d’effectuer des mouvements beaucoup plus réalistes. Les pattes à elles disposent de plus d’actionneurs que l’ancienne version dans son ensemble. Les yeux sont animés par des écrans OLED.

Nous pouvons voir dans cette vidéo les capacités motrices du nouveau robot:

 

Le robot est également doté de nombreux capteurs : 2 caméras haute définition, 4 microphones, 2 capteurs optiques de position, 1 capteur de pression sur le dos, des capteurs sensitifs sur la tête et la mâchoire, des capteurs sous les pattes, 1 détecteur de mouvement, 1 capteur d’intensité lumineuse, ainsi que 2 capteurs gyroscopiques 3 axes.

Le pari d’une mise en réseau de l’intelligence artificielle

Bien sûr, ces capteurs viennent fournir des données à une intelligence artificielle entièrement nouvelle que nous sommes pressés de pouvoir tester. L’IA, basée sur du Deep Learning dote notamment le robot de vision artificielle et d’une ouïe artificielle. Le robot serait également capable d’interpréter les émotions de ses propriétaires. Selon Sony, l’intelligence artificielle du robot est renforcée par celle du cloud auquel il reste constamment connecté. Il y aurait donc une part d’intelligence collective que chaque robot viendrait enrichir à partir de ses propres expériences tandis qu’il profiterait des apprentissages réalisés par les autres robots.

Petite déception tout de même, outre le prix de vente du robot qui avoisine les 1600 euros et auquel s’ajoute un abonnement, aucune commercialisation n’est encore prévue en dehors du Japon. N’espérez donc pas le voir au pied du sapin en cette fin d’année.

Thomas Calvi

Partager l'article

reciTAL, spécialiste du TAL, lève 3,5 M€ auprès de Breega

Paris, le 10 septembre 2020 - reciTAL, start-up IA spécialisée dans les solutions de Document Intelligence, effectue une première levée de fonds de 3,5 M€...

IA et Expérience client : Axys Consultants présente son offre Smart Customer Care Insight

Les centres de relation clients gèrent plusieurs millions d'appels par an et le téléphone reste le 1er moyen de contacter une entreprise (Enquête :...

Le magazine de l’IA nomme un comité scientifique

L'édition du 2ème numéro du magazine ActuIA qui paraîtra le 15 octobre a été l'occasion de constituer son comité scientifique. Composé de 9 femmes...

La vague VI du Concours Innovation – i-Nov ouvert aux PME et aux start-ups est lancée avec 8 thématiques

Financé par le Programme d’Investissements d’Avenir (PIA), l’appel à projets « Concours d’innovation - i-Nov » a pour vocation de sélectionner des projets d’innovation...