Actualité Retour sur le lancement du PIEEC "Electronique et connectivité" du Comité Stratégique...

Pour approfondir le sujet

Synapse AI : Entretien avec Julian Lucchesi, directeur des partenariats du CenTech à Montréal

L'adoption de l'intelligence artificielle en entreprise nécessite bien souvent un accompagnement. Dans ce numéro 3 de Synapse AI, Mathieu Barreau rencontre Julian Lucchesi, Directeur...

Un modèle de deep learning pour repérer plus facilement les tumeurs métastasiques complexes

Nous vous présentions récemment un système mis au point par des scientifiques écossais permettant de repérer plus facilement les mésothéliomes, une forme rare de cancer....

Trois start-up, spécialisées data et intelligence artificielle, finalistes du LVMH Innovation Award

Dans le cadre de la cinquième édition du LVMH Innovation Award, 28 start-up ont été sélectionnées. Grâce à ce prix dédié à l'innovation, les...

Quelle fiabilité pour la reconnaissance vocale utilisée pour le diagnostic du COVID-19 ?

Savoir si des patients sont atteints du COVID-19 grâce à leur voix ? C'est le défi que se sont lancé plusieurs équipes de recherche....

Retour sur le lancement du PIEEC “Electronique et connectivité” du Comité Stratégique de la Filière électronique

Le Comité stratégique de la filière électronique (CSF) prépare un nouveau projet d’intérêt commun européen (PIIEC). La création de ce projet intitulé “Electronique et connectivité” intervient suite à la mise en évidence du rôle stratégique de la filière électronique dans son ensemble pendant la crise sanitaire. La fabrication de composants, les services de conceptions et d’assemblage et les distributeurs rentrent dans les domaines d’application de l’électronique.

Le caractère stratégique de la filière électronique a été reconnu en mai 2018 par le Conseil National de l’Industrie présidé par l’ancien Premier ministre Edouard Philippe. Le CSF électronique a pour mission d’identifier les enjeux clés de la filière de l’industrie électronique et les engagements réciproques de l’Etat, des régions et des industriels quant à ce domaine.

Le CSF souhaite par la mise en œuvre du PIEEC “Electronique et connectivité” être dans la continuité de ses engagements, à savoir renforcer la résilience et la souveraineté française afin de maîtriser les technologies critiques. Deux stratégies d’accélérations, “électronique” et “intelligence artificielle”, seront couplées au projet.

Dans le cadre de ses missions, la filière électronique continue d’assurer la mobilisation des industriels autour des enjeux de sécurisation des approvisionnements critiques. A moyen terme, le CSF électronique souhaiterait développement d’une nouvelle génération de composants et d’équipements d’électroniques performants en lien avec la filière de l’industrie automobile. Elle a également lancé un plan d’attractivité pour développer l’emploi dans les secteurs essentiels et se mobilise pour se projeter plus avant à l’international.

Zacharie Tazrout

Partager l'article

Synapse AI : Entretien avec Julian Lucchesi, directeur des partenariats du CenTech à Montréal

L'adoption de l'intelligence artificielle en entreprise nécessite bien souvent un accompagnement. Dans ce numéro 3 de Synapse AI, Mathieu Barreau rencontre Julian Lucchesi, Directeur...

Un modèle de deep learning pour repérer plus facilement les tumeurs métastasiques complexes

Nous vous présentions récemment un système mis au point par des scientifiques écossais permettant de repérer plus facilement les mésothéliomes, une forme rare de cancer....

Trois start-up, spécialisées data et intelligence artificielle, finalistes du LVMH Innovation Award

Dans le cadre de la cinquième édition du LVMH Innovation Award, 28 start-up ont été sélectionnées. Grâce à ce prix dédié à l'innovation, les...

Quelle fiabilité pour la reconnaissance vocale utilisée pour le diagnostic du COVID-19 ?

Savoir si des patients sont atteints du COVID-19 grâce à leur voix ? C'est le défi que se sont lancé plusieurs équipes de recherche....