Actualité Retour sur le comité éthique sur l'intelligence artificielle de Pôle Emploi

Pour approfondir le sujet

Kyndryl, la nouvelle société distincte d’IBM qui proposera des services managés d’infrastructure

IBM a annoncé cette semaine le nom de la nouvelle entité en charge des services gérés d'infrastructure qui fonctionnera en tant que société indépendante....

Focus sur Car Thing, le dispositif doté d’une commande vocale pour les véhicules lancé par Spotify

La technologie Bluetooth est une des options non présentes dans certaines voitures, ce qui n'est pas pratique pour écouter la musique que l'on souhaite...

Généthon et WhiteLab Genomics vont collaborer afin d’utiliser l’IA dans le cadre de la thérapie génique

Généthon, le centre de recherche et de développement de l'AFM-Téléthon a annoncé le mois dernier sa collaboration avec WhiteLab Genomics. Ce partenariat a pour...

Systancia créé Neomia, filiale spécialisée dans la conception de produits dédiés à l’IA

Neomia est la toute nouvelle filiale de l'éditeur français spécialisé dans la cybersécurité, Systancia. Elle œuvrera à la conception de produits dédiés à l'IA...

Retour sur le comité éthique sur l’intelligence artificielle de Pôle Emploi

En février dernier, Pôle Emploi a présenté son comité éthique sur l’intelligence artificielle. Lancé dans une volonté d’exploiter les capacités de l’IA pour l’accompagnement des demandeurs d’emplois, ce comité aura pour mission première de garantir la bonne interprétation des enjeux éthiques liés au développement de l’usage de l’intelligence artificielle.

Pôle Emploi a souhaité mettre à contribution les multiples facettes de l’intelligence artificielle afin d’améliorer la personnalisation de l’accompagnement des 5,7 millions de demandeurs d’emploi (en France métropolitaine, en février 2021, selon le Dares). Dans ce cadre-là, Jean Bassères, directeur général de Pôle Emploi, a lancé un comité éthique afin de leur soumettre le développement des usages de l’IA au sein de l’organisme à la question de l’éthique.

Ce comité pourra ainsi exprimer son avis mais également proposer ses recommandations quant à l’attitude que doit tenir Pôle Emploi vis-à-vis de son utilisation de l’IA. Pôle Emploi espère pouvoir mettre l’intelligence artificielle au bénéfice de l’emploi dans un cadre responsable en améliorant la qualité du service rendu et en garantissant l’égalité de traitement des usagers.

Ce comité est composé de onze membres, indépendant à Pôle Emploi mais relié à sa direction, expert ou responsable d’une branche liée à leurs compétences actuelles. Voici la liste exhaustive des membres du comité éthique de l’IA de Pôle Emploi :

  • l’experte technique est Claire MATHIEU, directrice de recherche au Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et professeure au Collège de France.
  • Du côté juridique, l’experte est Claire LEVALLOIS-BARTH, enseignante-chercheuse en droit, coordinatrice de la chaire « Valeurs et politiques des informations personnelles » de l’Institut Mines-Télécom.
  • Pour ce qui est de l’éthique, nous retrouvons Claude KIRCHNER, directeur de recherche émérite de l’Institut national de recherche en sciences et technologies du numérique (INRIA)
  • ainsi que Jean-Gabriel GANASCIA, professeur d’informatique à la faculté des sciences de Sorbonne Université.
  • Jean DEYDIER, directeur de WeTakeCare, fondateur d’Emmaüs Connect et Stéphanie DENIS-LECERF, présidente de l’association « A compétence égale », DRH de l’entité Page groupe France sont les experts responsables “Sachant Emplois”,
  • tandis que Marie LACOSTE CROS, directrice de l’association « Avenir Nouvelle Maison des Chômeurs », secrétaire nationale du Mouvement national des chômeurs et précaires (MNCP) est l’experte responsable “Usages”.
  • Quatre représentants du conseil d’administration de Pôle Emploi ont également intégré le comité : Jean-François FOUCARD, représentant de la Confédération française de l’encadrement (CFE-CGC),
  • Philippe HEDDE, président d’H-Advice, représentant du Mouvement des entreprises de France (MEDEF),
  • Claire LALANNE, représentante de la Confédération générale du travail (CGT)
  • et Stéphane LHERAULT, directeur du travail en charge du département Pôle emploi à la Délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle (DGEFP).

Zacharie Tazrout

Partager l'article

Kyndryl, la nouvelle société distincte d’IBM qui proposera des services managés d’infrastructure

IBM a annoncé cette semaine le nom de la nouvelle entité en charge des services gérés d'infrastructure qui fonctionnera en tant que société indépendante....

Focus sur Car Thing, le dispositif doté d’une commande vocale pour les véhicules lancé par Spotify

La technologie Bluetooth est une des options non présentes dans certaines voitures, ce qui n'est pas pratique pour écouter la musique que l'on souhaite...

Généthon et WhiteLab Genomics vont collaborer afin d’utiliser l’IA dans le cadre de la thérapie génique

Généthon, le centre de recherche et de développement de l'AFM-Téléthon a annoncé le mois dernier sa collaboration avec WhiteLab Genomics. Ce partenariat a pour...

Systancia créé Neomia, filiale spécialisée dans la conception de produits dédiés à l’IA

Neomia est la toute nouvelle filiale de l'éditeur français spécialisé dans la cybersécurité, Systancia. Elle œuvrera à la conception de produits dédiés à l'IA...