Pharmaceutique: la biotech BERG spécialisée en IA s’associe avec Sanofi pour améliorer le vaccin contre la grippe

Pharmaceutique: la biotech BERG spécialisée en IA s’associe avec Sanofi pour améliorer le vaccin cont
Actu IA
2

La biotech américaine BERG a conclu un accord avec Sanofi Pasteur. Il s’agira d’identifier des biomarqueurs indiquant la performance du vaccin anti-grippal.

Un partenariat Sanofi-BERG

Chaque année, le virus de la grippe touche une grande partie de la population. Il peut entraîner des complications conduisant à des hospitalisations et à des décès, notamment chez les personnes âgées. La vaccination annuelle est donc recommandée dans de nombreux pays comme moyen de prévention.

Les données moléculaires seront analysées à l’aide de l’intelligence artificielle de la plate-forme Interrogative Biology de BERG. Cela devrait permettre de mieux comprendre la réponse vaccinale contre la grippe.

BERG est une société bio-pharmaceutique mêlant la biologie et la technologie. Elle a annoncé aujourd’hui une collaboration avec Sanofi Pasteur, leader mondial du vaccin contre la grippe. Dans le cadre de cet accord, BERG produira et modélisera des données à l’aide de sa plate-forme afin d’évaluer des biomarqueurs indiquant les résultats de la vaccination contre la grippe saisonnière.

Une plate-forme basée sur l’IA

Niven R. Narain, co-fondateur de BERG, a déclaré :

“Nous sommes ravis de travailler avec Sanofi Pasteur, leader mondial de l’industrie des vaccins.

Le plate-forme Interrogative Biology inclut le profilage multi-omique d’échantillons de personnes participant à une étude longitudinale avec des vaccins sous licence de Sanofi Pasteur et l’utilisation subséquente de notre outil d’intelligence artificielle bAIcis, avec pour objectif d’identifier les signatures moléculaires et de potentiels bio marqueurs indiquant la taille et la durée de vie de la réponse immunologique du vaccin Influenza”.

La plate-forme Interrogative Biology de BERG utilise l’intelligence artificielle bAIcis pour l’analyse de données moléculaires et cliniques. Il s’agit d’une méthodologie reconnue pour extraire des informations exploitables à partir de données disparates et difficiles à gérer (selon des normes classiques). La biotech BERG a utilisé l’IA dans ses travaux visant à découvrir de nouveaux biomarqueurs prédictifs en oncologie, neurologie et diabète.