Pap Ndiaye, ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, présente la stratégie numérique pour l’éducation 2023-2027

La stratégie numérique pour l’éducation 2023-2027 repose sur une série de mesures pour renforcer les compétences numériques des élèves et accélérer l’usage des outils numériques pour leur réussite. Ces mesures ont été présentées par le ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, Pap Ndiaye, le 27 janvier dernier, à l’occasion d’un déplacement à Poitiers.

Le renforcement des compétences numériques des élèves est aujourd’hui un impératif pour le gouvernement. Il constitue avant tout un enjeu pour la vie démocratique, alors que le numérique prend une place de plus en plus importante dans la vie de chacun, notamment pour s’informer.

Pap Ndiaye explique dans le dossier de présentation de la stratégie :

« Le numérique devient essentiel dans tous les aspects de notre vie et il n’est pas neutre sur notre perception du monde. Tous nos élèves doivent, demain, comprendre les mécanismes des réseaux sociaux, qui sont de plus en plus utilisés pour s’informer. La compréhension du fonctionnement des algorithmes est devenue indissociable de l’exercice d’un esprit critique face aux contenus vers lesquels nous sommes – sans toujours nous en rendre compte – guidés. Les réalités alternatives, les fausses informations, nous l’avons vu, peuvent avoir une matérialité très concrète, en particulier dans le champ politique ».

Le ministre a rappelé les actions menées sous le précédent quinquennat, notamment la réforme du baccalauréat qui a permis de renforcer les compétences numériques des élèves, grâce en particulier à l’enseignement « sciences numériques et technologie » (SNT) en 2de et à la spécialité « numériques et sciences informatiques » (NSI). D’autre part, dans le cadre de France 2030, 200 millions d’euros sont investis dans douze Territoires numériques éducatifs (TNE), alors que le Plan de Relance a permis d’investir dans l’équipement informatique de près de 13 000 écoles élémentaires (pour un total de 115M€).

La stratégie du numérique pour l’éducation pour la période 2023-2027

Depuis mars 2022, les acteurs de l’éducation (l’État, ses opérateurs, les collectivités, les éditeurs et les EdTech, les associations) ont conduit une réflexion stratégique sur le numérique pour l’éducation, en approfondissant et en enrichissant les propositions qui avaient émergé ces dernières années et notamment lors des états généraux du numérique éducatif.

La stratégie vise à relever les défis suivants :

  • Renforcer la coopération nationale et locale entre les acteurs de l’éducation, autour de projets pédagogiques mobilisant le numérique là où il est pertinent ;
  • Développer les compétences numériques des élèves :  leur enseigner la citoyenneté numérique, en développant l’esprit critique et renforçant l‘éducation aux médias et à l’information. Ensuite, leur transmettre un socle de compétences numériques renforcées et pour finir, promouvoir l’attractivité des spécialités et baccalauréats menant aux métiers du numérique;
  • Fournir aux professeurs une offre claire mêlant outils et ressources numériques pour mettre davantage le numérique au service de la réussite des élèves ; encourager leur usage en proposant davantage de formations et d’accompagnement, afin que les enseignants puissent s’en saisir facilement et de manière la plus pertinente possible;
  • Développer la robustesse, la sécurité, l’accessibilité, la qualité et l’écoresponsabilité des outils informatiques du ministère, pour simplifier le travail des agents et accroître ainsi la qualité du service rendu.

Développer la citoyenneté numérique des élèves

L’éducation à la citoyenneté numérique sera renforcée tout au long de la scolarité. Tous les collégiens bénéficieront d’une éducation aux médias et à l’information (EMI), chaque année scolaire, ainsi qu’une majorité d’élèves à l’école élémentaire et au lycée.

En outre, tous les élèves en classe de 6e bénéficieront d’une sensibilisation au bon usage des outils numériques et des réseaux sociaux ainsi qu’aux dérives et aux risques liés à ces outils. L’outil Pix en 6e sera généralisé en septembre 2024 pour permettre de délivrer à chaque élève une attestation qui confirmera cette sensibilisation. Pix 6e comprend également un module spécifique sur la cybersécurité et sur la prévention du cyberharcèlement.

Enfin, pour sensibiliser les parents aux risques du numérique, une information sera faite aux familles, en particulier au moment des classes charnières du parcours scolaire de l’élève.

Renforcer les compétences numériques des élèves

Le renforcement des compétences numériques des élèves se traduit par des actions tout au long de la scolarité. En particulier :

  • À l’école, dans le cadre du Plan mathématiques, les professeurs seront davantage formés à l’algorithmique et à la programmation sans écran. Cela leur permettra de mieux initier les élèves aux compétences numériques. Le ministère renforcera également l’équipement des écoles, pour donner aux professeurs les outils nécessaires pour mener ces initiations, en particulier les robots permettant les premiers pas en programmation.
  • Au collège, le renforcement des compétences numériques sera une des priorités de la transformation des classes de 5e, 4e et 3e. L’objectif est de permettre à chaque élève de comprendre le fonctionnement des outils et dispositifs numériques (algorithmes, IA…), de savoir les utiliser de manière responsable et de disposer de premières compétences en codage..
  • Au lycée général et technologique, l’objectif fixé par le ministre est d’accroitre l’attractivité de l’ensemble des formations menant aux études ou aux métiers du numérique, avec l’extension de la spécialité NSI au lycée général et la valorisation de la voie technologique. Surtout, le ministre rappelle son objectif de tendre vers la parité dans ces formations, où les filles sont très clairement sous-représentées. De premières actions seront lancées dans le cadre du Plan interministériel pour l’égalité entre les femmes et les hommes.
  • Enfin, dans le cadre de la réforme du lycée professionnel, l’objectif fixé est d’accélérer le double processus de création et de modernisation des diplômes (à l’instar du nouveau baccalauréat « cybersécurité, informatique et réseaux, électronique ») et de refonte de la carte des formations, notamment par l’investissement dans les plateaux techniques numériques.

Donner aux enseignants l’accès aux outils numériques pour enrichir leurs pratiques pédagogiques

Pap Ndiaye annonce, en outre, une démarche globale visant à mobiliser davantage les outils et les ressources numériques dans les enseignements, dès lors qu’ils ont une plus-value pour la réussite des élèves. Pour cela, le ministre annonce l’expérimentation d’un « compte ressources », qui permettra de faciliter, pour les enseignants, l’accès aux outils et ressources numériques. L’expérimentation du « compte ressources » sera menée dans des départements qui deviendront de nouveaux « Territoires numériques éducatifs » (TNE), avec le soutien de France 2030.

Des mesures visant à mieux former et à mieux accompagner les enseignants dans leurs pratiques numériques seront mises en place. Des outils numériques libres et gratuits (ou « communs numériques ») seront également mis à disposition des enseignants.

Le numérique doit aussi être mieux mobilisé au service de l’école inclusive. Il s’agit avant tout de garantir l’accessibilité des outils et ressources pédagogiques (tout comme les applications professionnelles et les sites du ministère). Il s’agit aussi de mieux mobiliser les outils qui répondent spécifiquement aux besoins des élèves en situation de handicap ou aux élèves à besoin éducatif particulier, quand leur apport est démontré.

Le ministre a ensuite tracé les contours d’un partenariat renouvelé avec les collectivités territoriales, qui sont notamment compétentes pour l’équipement informatique des écoles et établissements.

Recevez gratuitement l'actualité de l'intelligence artificielle

Suivez la Newsletter de référence sur l'intelligence artificielle (+ de 18 000 membres), quotidienne et 100% gratuite.


Tout comme vous, nous n'apprécions pas le spam. Vos coordonnées ne seront transmises à aucun tiers.

1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
MicroTeks par NEURALTEKS

Au cœur de notre innovation se trouve microteks, notre produit phare, conçu spécifiquement pour les laboratoires de microbiologie. cette plateforme sa...

 
Partager l'article
Abonnez-vous à ActuIA, la revue professionnelle de l'intelligence artificielle Boutique ActuIA Découvrez la revue de référence sur l'intelligence artificielle
intelligence artificielle
À PROPOS DE NOUS
Le portail francophone consacré à l'intelligence artificielle et à la datascience, à destination des chercheurs, étudiants, professionnels et passionnés.