Intelligence artificielle Open AI Energy Initiative, l’écosystème pour le secteur énergétique de Shell, C3...

Pour approfondir le sujet

Skoda ouvre son laboratoire dédié à l’intelligence artificielle pour améliorer sa production de véhicules électriques

Au sein de l'Université technique d'Ostrava, en République tchèque, le constructeur automobile Skoda a inauguré un laboratoire de production par intelligence artificielle (AIM.Lab). Cette...

Recevez le numéro 5 d’ActuIA, le magazine de l’intelligence artificielle

Le numéro 5 d’ActuIA, le magazine de l’intelligence artificielle, arrive en kiosques et en version numérique le 21 septembre 2021 ! Recevez-le directement chez...

Québec : création d’une chaire de recherche en numérique de la santé pour mieux soigner les maladies rares

Mieux comprendre les maladies rares afin de mieux les diagnostiquer et les traiter efficacement constitue un défi de taille en raison de la multiplicité...

Greenly lève 3 millions de dollars pour déployer sa solution de comptabilité carbone alimentée par l’IA

Greenly, une start-up technologique spécialisée dans l'aide aux organisations à réduire leurs émissions de dioxyde de carbone, a annoncé cette semaine une levée de...

Open AI Energy Initiative, l’écosystème pour le secteur énergétique de Shell, C3 AI, Baker Hughes et Microsoft

Transformer le secteur énergétique grâce à un écosystème de solutions d’intelligence artificielle, c’est l’objectif de l’Open AI Energy Initiative (OAI). Lancée par Shell, C3 AI, Baker Hughes et Microsoft, elle devrait fournir un cadre relatif aux services énergétiques aux opérateurs énergétiques, aux fournisseurs de services, aux équipementiers et aux vendeurs indépendants de logiciels, afin de proposer des solutions interopérables, couvrant l’IA et les modèles basés sur la physique, la surveillance, les diagnostics, les actions prescriptives et les services, le tout alimenté par la BHC3™ AI Suite et Microsoft Azure.

Thomas M. Siebel, PDG de C3 AI, a déclaré la semaine dernière à ce propos :

« Cette initiative consiste à combiner les efforts de leaders mondiaux pour accélérer la transformation numérique du secteur énergétique et lui permettre d’offrir une énergie nouvelle, sûre et sécurisée afin d’assurer la sécurité climatique. »

Le premier ensemble de solutions de l’OAI fourni par Shell et Baker Hughes est axé sur la fiabilité et conçu pour améliorer la disponibilité et les performances des actifs et des processus énergétiques. Ces solutions de fiabilité serviront d’extensions à l’application actuelle baptisée BHC3 Reliability, une application basée sur l’IA qui fournit aux ingénieurs spécialisés dans la fiabilité, les processus et la maintenance des informations activées par l’IA pour prédire les risques en termes de performance des processus et des équipements, au service du secteur énergétique. L’application tire parti de la capacité de la BHC3 AI Suite à intégrer des données issues de sources disparates à l’échelle de l’entreprise et à façonner des modèles de fiabilité IA qui couvrent toutes les opérations des usines tout en tirant pleinement parti d’Azure, l’infrastructure cloud évolutive et de classe entreprise de Microsoft.

L’OAI enrichit les Applications BHC3 avec des solutions spécifiques au domaine dirigées par les partenaires qui accélèrent le déploiement de solutions de fiabilité basées sur l’IA pour libérer une valeur économique significative dans le secteur énergétique, tout en aidant à rendre la production d’énergie plus propre, plus sûre et plus efficace. Les solutions de fiabilité OAI initiales proposées par Shell et Baker Hughes permettent l’interopérabilité entre BHC3 Reliability, les modules OAI et les solutions sectorielles déjà existantes pour de telles applications. Les solutions disponibles aujourd’hui comprennent des modules éprouvés et testés, spécifiques aux équipements et aux processus avec des modèles d’IA pré-façonnés, une expertise codifiée des sujets, des connecteurs de données à faible latence, des bibliothèques de paramètres thermodynamiques et d’exploitation, des services de surveillance de la santé mondiale, des diagnostics approfondis, des recommandations concernant la prévention des pannes et des mesures préventives.

Shell est en train de mettre à disposition des modules via l’OAI, notamment :

  • Shell Predictive Maintenance for Control Valves (Maintenance préventive de Shell pour les vannes de régulation)
  • Shell Predictive Maintenance for Rotating Equipment (Maintenance préventive de Shell pour les équipements rotatifs)
  • Shell Predictive Maintenance for Subsea Electrical Submersible Pumps (Maintenance préventive de Shell pour les pompes électriques submersibles sous-marines)

Baker Hughes assurera l’interopérabilité de l’OAI avec une gamme de technologies existantes utilisées dans le secteur énergétique, notamment :

  • iCenter – Turbomachinery Advanced Digital Services (Services numériques avancés pour les turbomachines)
  • Bently Nevada System 1 Condition Monitoring Software (Logiciel de surveillance de l’état System 1 de Bently Nevada)
  • Baker Hughes Valve Lifecycle Management (Gestion du cycle de vie des vannes de Baker Hughes)

L’Open AI Energy Initiative permettra d’augmenter les applications de Baker Hughes et de C3 AI suivantes :

  • BHC3 Reliability
  • BHC3 Production Optimization
  • BHC3 Inventory Optimization
  • C3 AI CRM

« Les technologies numériques et l’IA nous aident aujourd’hui à améliorer notre cœur de métier et à développer les activités énergétiques de demain. Au cours des dernières années, nous avons travaillé avec C3 AI pour faire évoluer nos solutions de maintenance prédictive basées sur l’IA afin de réduire les coûts et d’améliorer la productivité, la fiabilité et les performances de nos actifs », a déclaré Yuri Sebregts, directeur technique de Shell.

« Nous surveillons plus de 5 200 pièces d’équipement à l’aide de l’apprentissage machine dans la fabrication en amont et en aval ainsi que dans les actifs gaziers intégrés. Nous sommes ravis de lancer cette capacité sur le marché et souhaitons développer un écosystème ouvert dans lequel d’autres pourront proposer des solutions d’IA pour aider à améliorer la fiabilité au sein du secteur. »

Uwem Ukpong, vice-président exécutif des régions, des alliances et des ventes aux entreprises chez Baker Hughes a confié pour sa part :

« Faire progresser l’énergie nécessite de nouvelles approches technologiques qui s’appuient sur la collaboration, des normes de données ouvertes et des capacités d’IA de pointe. En travaillant aux côtés de nos partenaires d’alliance chez C3 AI et avec des leaders du secteur chez Shell et Microsoft, l’OAI va contribuer à relever le défi persistant des temps d’arrêt non productifs que connaît l’industrie. Ce nouvel écosystème tirera parti de notre solide portefeuille BHC3 existant et constitue une étape prometteuse dans la transformation numérique de l’énergie. »

Darryl Willis, vice-président de Microsoft en charge de l’énergie a ajouté :

« Microsoft s’est engagée dans la transformation du secteur de l’énergie et envers les solutions de soutien, comme l’Open AI Energy Initiative, qui contribuent à la réalisation de ces objectifs de transformation. La technologie numérique aide des domaines clés du secteur, comme la fiabilité et la maintenance des usines, et la participation de Microsoft à l’Open AI Energy Initiative va faire progresser la transition vers un avenir à zéro émissions nettes. »

Kevin Prouty, vice-président de groupe IDC, Perspectives sur l’énergie et la fabrication, a pour sa part conclu :

« L’Open AI Energy Initiative est un reflet précoce mais clair de la direction que prend le marché. Avec cette alliance déjà établie d’organisations de premier plan que sont C3 AI, Shell, Baker Hughes et Microsoft, l’OAI est sur le point d’établir à elle seule l’écosystème de l’IA d’entreprise pour le secteur de l’énergie. »

Pour en savoir plus sur l’Open AI Energy Initiative et ses solutions de fiabilité, rendez-vous sur https://bakerhughesc3.ai/products/bhc3-oai/


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Thierry Maubant

Partager l'article

Skoda ouvre son laboratoire dédié à l’intelligence artificielle pour améliorer sa production de véhicules électriques

Au sein de l'Université technique d'Ostrava, en République tchèque, le constructeur automobile Skoda a inauguré un laboratoire de production par intelligence artificielle (AIM.Lab). Cette...

Recevez le numéro 5 d’ActuIA, le magazine de l’intelligence artificielle

Le numéro 5 d’ActuIA, le magazine de l’intelligence artificielle, arrive en kiosques et en version numérique le 21 septembre 2021 ! Recevez-le directement chez...

Québec : création d’une chaire de recherche en numérique de la santé pour mieux soigner les maladies rares

Mieux comprendre les maladies rares afin de mieux les diagnostiquer et les traiter efficacement constitue un défi de taille en raison de la multiplicité...

Greenly lève 3 millions de dollars pour déployer sa solution de comptabilité carbone alimentée par l’IA

Greenly, une start-up technologique spécialisée dans l'aide aux organisations à réduire leurs émissions de dioxyde de carbone, a annoncé cette semaine une levée de...