Intelligence artificielle NVIDIA lance une infrastructure cloud hébergée pour développer des applications IA de...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Cloudflare et NVIDIA s’associent afin de déployer l’IA à grande échelle dans la périphérie du réseau

Cloudflare a annoncé son partenariat avec NVIDIA, permettant un déploiement de l'IA à grande échelle à la périphérie du réseau. La firme américaine apporte...

Google Cloud et NVIDIA collaborent pour la création d’un laboratoire 5G et intelligence artificielle

Dans le cadre d'un partenariat, Google Cloud et NVIDIA vont créer un laboratoire dédié à l'intelligence artificielle et à la 5G. Ce laboratoire conjoint...

Comment SambaNova propose des outils permettant aux entreprises d’exploiter l’intelligence artificielle ?

En avril dernier, SambaNova annonçait avoir levé 676 millions de dollars grâce à un tour de table de série D mené par SoftBank Vision...

Atos présente son supercalculateur JUWELS équipé des GPU NVIDIA A100

Cette semaine, Atos, a présenté son supercalculateur intégrant les unités de traitement graphique (Graphics Processing Unit – GPU) NVIDIA® A100 Tensor Core du projet...

NVIDIA lance une infrastructure cloud hébergée pour développer des applications IA de bout en bout

Après avoir été annoncé en mai, Nvidia lance officiellement en ce début du mois d’aout, son offre de cloud hybride Base Command Platform. L’outil est une infrastructure cloud hébergée qui permet de développer des applications d’intelligence artificielle de bout en bout. La plateforme est hébergée par Equinix, exploite les supercalculateurs DGX SuperPOD et peut être disponible via le programme partenaire AI LaunchPad de Nvidia.

Une infrastructure pour aider les équipes de data scientist à prendre en charge le développement d’IA à grande échelle

L’entreprise technologique a conçu cette infrastructure dans l’optique de répondre aux besoins internes de ses propres équipes de data scientistes. En mai, un accès précoce à Base Command Platform avait été proposé à quelques organismes, parmi lesquels figurait Adobe. La société exploite la solution afin que ses équipes R&D puissent travailler sur des ressources de calcul partagées afin de simplifier et d’accélérer le processus de développement de ses logiciels basés sur l’IA.

Abhay Parasnis, CTO et chef de produit chez Adobe, s’est exprimé autour de cette solution :

“Base Command Platform offre une expérience d’intégration facile pour les développeurs d’IA. Notre équipe explore le potentiel de Base Command Platform pour simplifier le flux de travail de développement de modèles ou de fonctionnalités induites du machine learning.”

Désormais, l’outil est disponible sous la forme d’un abonnement mensuel dont les prix débutent à 90 000 dollars pour un engagement de trois mois. Elle s’adresse aux entreprises devant prendre en charge des workflows d’IA à grande échelle, pour gérer des projets allant des prototypes jusqu’à la mise en production des modèles, dans un contexte multiutilisateurs ou multiéquipes, avec pour optique de réduire les coûts et la complexité associés au phénomène de data gravity.

Une interface multifonctions basée sur le cloud et sur des composants dernier cri

Manuvir Das, responsable de l’informatique d’entreprise chez Nvidia, explique les raisons qui ont poussé la marque à proposer une plateforme de développement d’applications d’IA :

“Alors que l’adoption de l’IA en entreprise augmente, la demande d’un accès plus rapide à l’infrastructure de pointe offerte par Nvidia et nos partenaires augmente également. Base Command Platform permet aux entreprises d’accéder facilement et instantanément à la puissance d’un SuperPOD Nvidia DGX pour accélérer le cycle de vie du développement de l’IA et de la science des données.”

Base Command Platform propose une interface basée sur le cloud, une API de ligne de commande, une surveillance intégrée et des tableaux de bord de création de rapports conçus pour prendre en charge le cycle de vie du développement de l’IA. L’outil repose sur des supercalculateurs DGX SuperPOD qui ont été dévoilés en avril dernier. Chaque DGX SuperPOD est composé de 20 systèmes Nvidia DGX A100 (voire plus), de la mise en réseau InfiniBand HDR et des DPU BlueField-2.

Il intègre des outils d’IA et de science des données, y compris le catalogue de logiciels NGCTM de Nvidia, et il est pris en charge par un réseau de partenaires couvrant des entreprises de stockage, d’infrastructure numérique et de machine learning. On retrouve NetAPP qui fournit une solution de gestion de données intégrée qui permet aux clients de Base Command Platform d’accéder à un stockage hautes performances. Weights & Biases propose un logiciel MLOps avec des fonctionnalités telles que le suivi des expériences, la gestion des versions des données et la visualisation des modèles.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Zacharie Tazrout

Partager l'article

La France et l’Allemagne débloquent 17,5 millions d’euros pour financer les cinq projets lauréats de leur APP commun

Dans le cadre de la Présidence française du Conseil de l’Union européenne, la Direction générale des Entreprises (DGE) organise, avec le soutien du Hub...

La start-up marseillaise Telaqua annonce une levée de fonds de 4 millions d’euros

Telaqua, startup marseillaise spécialisée dans la gestion des systèmes d’irrigation agricoles et viticoles, a annoncé le 11 mai dernier une levée de fonds de...

L’accélérateur de start-ups Future4care inaugure officiellement ses locaux et sa plateforme numérique

Le 10 juin 2021, Sanofi, Capgemini, Generali et Orange annonçaient la création de Future4care qui a pour ambition d’accélérer le développement de solutions européennes...

Hewlett Packard Enterprise annonce la construction de sa première usine dédiée au HPC et à l’IA en Europe

Hewlett Packard Enterprise (HPE) a annoncé, le 18 mai, la construction de sa première usine en Europe destinée à soutenir le développement de supercalculateurs...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci