Intelligence artificielle Neuf entreprises européennes sélectionnées pour le programme EMERGE 2021 de Softbank Vision...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

SoftBank Vision Fund et Speedinvest lancent la seconde édition du programme d’accélération Emerge

Le fonds d'investissement européen Speedinvest et le fonds de placement SoftBank Investement Advisers ont annoncé le lancement de la seconde édition programme d'accélération Emerge....

Retour sur le lancement du programme pilote “Women TechEU” pour les start-up dirigées par des femmes

La Commission européenne a lancé le mois dernier "Women Tech EU", un programme de l'Union européenne soutenant les start-up deep tech dirigées par des...

Leonard ouvre les candidatures pour l’édition 2022 de son programme d’accélération de start-up SEED

La plateforme d'innovation du Groupe VINCI, Leonard, a annoncé l'ouverture des dépôts de candidature pour l'édition 2022 de son programme d'accélération de start-up SEED....

Appel à candidatures pour la septième édition du programme d’accélération de HPE France

Hewlett Packard Enterprise (HPE) a officiellement lancé en ce mois d'avril la septième édition de son programme d'accélération de start-up. L'appel à candidatures est...

Neuf entreprises européennes sélectionnées pour le programme EMERGE 2021 de Softbank Vision Fund et Speedinvest

Après le succès du premier programme d’accélération Emerge lancé aux États-Unis, la première édition européenne a été lancée cet été. Au total, plus de 600 entreprises européennes de 30 pays ont candidaté au programme Emerge 2021. Ce 19 octobre 2021, Softbank Vision Fund et Speedinvest ont dévoilé quelles étaient les 9 sociétés sélectionnées. Ce programme a pour but de promouvoir la diversité dans la technologie en apportant une aide financière à des fondateurs sous-représentés ainsi qu’une connexion aux réseaux et outils nécessaires à l’évolution de leurs entreprises.

“Il y a deux choses que j’aime particulièrement chez Emerge”, a déclaré Oliver Holle , cofondateur et associé directeur de Speedinvest. “Tout d’abord, l’étendue et la profondeur incroyables des startups de qualité que nous voyons. C’est tout simplement une bonne affaire d’investir dans ces fondateurs. Et deuxièmement, Softbank, Speedinvest et tous nos précieux partenaires ne font pas que parler, mais nous investissons beaucoup d’argent. Le financement est ce dont ces équipes extraordinaires ont avant tout besoin, et c’est là qu’Emerge se livre au-delà de nombreuses autres initiatives bien intentionnées”.

Les 9 startups bénéficieront d’un investissement en capital mais aussi d’un programme personnalisé avec un mentorat et une formation apportés par un groupe des principaux VC européens comme Softbank Investment Advisers (SBIA), Speedinvest, Breega, Cherry Ventures, Firstminute Capital et Kindred. Des professionnels expérimentés de l’exploitation de SBIA et des autres partenaires les épauleront et ils pourront interagir avec plus de 300 entrepreneurs de l’écosystème mondial de Softbank du secteur technologie.

Le programme de huit semaines se centrera sur différentes thématiques : croissance, embauche, collecte de fonds et engagement avec les investisseurs. Lors de tables rondes et d’ateliers, des sujets sélectionnés en amont par les candidats seront abordés portant sur les stratégies de mise sur le marché et de croissance, la collecte de fonds, la narration, les clients ou encore les produits.

Les membres de la promotion 2021 pourront se connecter avec leurs mentors chaque semaine et échanger avec des entrepreneurs chevronnés. Les experts du cabinet d’avocats mondial Linklaters, qui a rejoint l’accélérateur en tant que partenaire stratégique, leur dispenseront des conseils techniques et leur feront profiter de leurs connaissances.

À la fin du programme, lors d’un évènement organisé en décembre, les candidats défendront leur projet devant un panel d’investisseurs chevronnés et devront les convaincre de miser sur eux.

Promotion de startups 2021

  • Blloc : Une application qui propose un nouvel écran d’accueil pour les téléphones, afin
    d’aider les utilisateurs à réduire le temps d’écran et in fine à booster leur productivité.
  • Credrails : Plateforme pour développer l’open banking et l’essor de l’économie
    numérique en Afrique.
  • FiatRepublic : API bancaire mêlant services bancaires et crypto.
  • Juli : Plateforme qui donne aux patients et aux soignants les moyens de gérer des
    maladies chroniques complexes grâce à une application alimentée par l’IA.
  • Kwara : Plateforme bancaire digitale qui vise à transformer les coopératives de crédit des marchés émergents en néobanques.
  • Pear Bio : Programme qui visualise et analyse l’évolution du cancer pour trouver des thérapies adaptées et efficaces pour chaque patient.
  • Robin AI : Service de simplification des contrats qui automatise la gestion grâce à une combinaison de logiciels, d’IA et le contrôle d’experts, pour soulager les entreprises
    dans leurs tâches administratives.
  • Vitaance : Assurance-vie qui aide les gens à améliorer leur qualité de vie grâce à un bien-être financier, émotionnel et physique.
  • The Stack World : Marketplace digitale permettant aux créatrices de proposer leur
    savoir-faire auprès d’une communauté.

En ce qui concerne les candidatures, la majorité provenaient du Royaume-Uni (44 %),
d’Allemagne (13 %), de Suède (8 %), de France (7 %) et des Pays-Bas (4 %). Des entreprises de 30 pays différents se sont inscrites et Emerge a également reçu des candidatures de jeunes pousses Bulgares, Serbes et Slovènes. Treize secteurs d’activité se sont démarqués lors des inscriptions au programme, parmi lesquels : les services grand public (16 %), les marketplaces (14 %), les DeepTech (13 %), les entreprises (11 %) et la e-santé (10 %). On retrouve également parmi les candidatures les secteurs de la climate tech (6 %) ou encore dans l’agritech (4 %).

L’accélérateur Emerge s’adressant aux entreprises en phase d’amorçage, la plupart des
startups ayant postulés (70 %) n’ont pas levé au-dessus de 500 000 dollars et ont fait appel à des financements provenant de business angels (24 %) ou de leur famille et amis (21 %).


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Marie-Claude Benoit

Partager l'article

Levée de fonds de 6 millions d’euros de la fintech lyonnaise Mon Petit Placement

Mon Petit Placement, start-up lancée en 2017, a bouclé en ce mois de novembre sa troisième levée de fonds pour un montant de 6...

Lutte contre la cybercriminalité : l’exemple du défi IA lancé par le gouvernement canadien aux petites entreprises

Comme les autres organismes de police canadiens, la Gendarmerie royale du Canada (GRC) peine à accéder aux données chiffrées saisies lors d'enquêtes criminelles. C'est...

Continuity annonce une levée de fonds de 5 millions d’euros auprès d’Elaia Partners, Bpifrance et Kamet Ventures

Continuity a levé 5 millions d’euros en Seed auprès d'Elaia Partners, Bpifrance et Kamet Ventures a annoncé la jeune pousse cette semaine. La start-up...

ADAM9, un gène potentiellement impliqué dans les formes graves de Covid-19 identifié par l’intelligence artificielle

Pourquoi certains patients atteints de Covid-19 sont-ils asymptomatiques alors que d'autres développent des formes graves, notamment le SDRA (syndrome de détresse respiratoire aigüe) ?...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci