Intelligence artificielle Nations Unies : L’UIT créé un groupe spécialisé sur l'intelligence artificielle au...

Pour approfondir le sujet

Skoda ouvre son laboratoire dédié à l’intelligence artificielle pour améliorer sa production de véhicules électriques

Au sein de l'Université technique d'Ostrava, en République tchèque, le constructeur automobile Skoda a inauguré un laboratoire de production par intelligence artificielle (AIM.Lab). Cette...

Recevez le numéro 5 d’ActuIA, le magazine de l’intelligence artificielle

Le numéro 5 d’ActuIA, le magazine de l’intelligence artificielle, arrive en kiosques et en version numérique le 21 septembre 2021 ! Recevez-le directement chez...

Québec : création d’une chaire de recherche en numérique de la santé pour mieux soigner les maladies rares

Mieux comprendre les maladies rares afin de mieux les diagnostiquer et les traiter efficacement constitue un défi de taille en raison de la multiplicité...

Greenly lève 3 millions de dollars pour déployer sa solution de comptabilité carbone alimentée par l’IA

Greenly, une start-up technologique spécialisée dans l'aide aux organisations à réduire leurs émissions de dioxyde de carbone, a annoncé cette semaine une levée de...

Nations Unies : L’UIT créé un groupe spécialisé sur l’intelligence artificielle au service de la gestion des catastrophes naturelles

Les catastrophes naturelles touchent chaque année des millions de personnes. Pour mieux y faire face et favoriser la collaboration interdisciplinaire, l’Union internationale des télécommunications (UIT), l’institution spécialisée des Nations Unies pour les technologies de l’information et de la communication (TIC), a lancé un Groupe spécialisé. L’objectif de ce groupe est de faire face aux catastrophes naturelles, qui sont de plus en plus fréquentes et dévastatrices, au moyen de l’intelligence artificielle.

En étroite collaboration avec l’Organisation météorologique mondiale (OMM) et le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE), le Groupe spécialisé de l’UIT sur l’intelligence artificielle au service de la gestion des catastrophes naturelles appuiera les efforts déployés partout dans le monde pour mieux comprendre et modéliser les catastrophes et les risques naturels. Il recensera les bonnes pratiques qui se font jour en vue d’élaborer une feuille de route pour les efforts internationaux dans le domaine de l’intelligence artificielle au service de la gestion des catastrophes naturelles.

La première réunion du Groupe aura lieu du 15 au 17 mars 2021. La participation est ouverte à toutes les parties intéressées.

“Les nouvelles données et informations offrent de nouvelles capacités de prévision permettant de sauver un grand nombre de vies” a déclaré le Secrétaire général de l’UIT, M. Houlin Zhao. “La création de ce nouveau Groupe spécialisé est l’initiative la plus récente mise en œuvre par l’UIT afin de concrétiser l’immense potentiel offert par l’intelligence artificielle en vue de promouvoir les innovations nécessaires pour relever les grands défis auxquels l’humanité est confrontée.”

Entre 2005 et 2015, les catastrophes naturelles ont touché 1,5 milliard de personnes, faisant 700 000 morts, 1,4 million de blessés et 23 millions de sans-abri, selon le Cadre d’action de Sendai pour la réduction des risques de catastrophe 2015-2030 élaboré par le Bureau des Nations Unies pour la prévention des catastrophes (UNDRR).

L’intelligence artificielle peut renforcer la collecte et le traitement des données, améliorer la modélisation des risques par le biais de l’extraction de modèles complexes à partir d’un volume croissant de données géospatiales, et assurer des communications d’urgence efficaces. Le nouveau Groupe spécialisé analysera les cas d’utilisation pertinents de l’intelligence artificielle afin d’élaborer des rapports techniques et des supports pédagogiques portant sur ces trois grands aspects de la gestion des catastrophes naturelles. Les études que mènera ce Groupe porteront sur les aspects techniques, mais aussi sociologiques et démographiques des communications d’urgence, afin de s’assurer qu’elles profitent à toutes les populations en danger.

“Ce Groupe spécialisé s’intéresse à l’utilisation de l’intelligence artificielle pour contribuer à résoudre l’un des problèmes les plus urgents de notre ère”, a fait observer la Présidente du Groupe spécialisé, Mme Monique Kuglitsch, Responsable de l’innovation au sein de l’Institut Fraunhofer Heinrich Hertz, qui est membre de l’UIT. “Nous tirerons parti des connaissances collectives de la communauté constituée par l’UIT, l’OMM et le PNUE afin d’élaborer des orientations utiles à toutes les parties prenantes dans le domaine de la gestion des catastrophes naturelles. Nous invitons tous les acteurs à participer à ces efforts pour atteindre cet objectif.”

Comme l’a expliqué M. Muralee Thummarukudy, Responsable des opérations de gestion des crises au PNUE :

“Les applications d’intelligence artificielle peuvent fournir des stratégies de gestion efficaces et fondées sur la science pour appuyer les quatre phases de la gestion des catastrophes, à savoir l’atténuation, la préparation, l’intervention et le rétablissement. En favorisant l’utilisation et le partage de données environnementales et d’analyses prédictives, le PNUE est déterminé à promouvoir la transformation numérique aux côtés de l’UIT et de l’OMM, dans le but d’améliorer la résilience face aux catastrophes ainsi que les efforts de lutte et de rétablissement en cas de catastrophe”.

Les travaux du Groupe spécialisé porteront particulièrement sur les besoins des régions vulnérables et à ressources limitées. Le Groupe s’attachera tout particulièrement à encourager la participation des pays dans lesquels les effets des catastrophes naturelles sont les plus dévastateurs, notamment les petits États insulaires en développement (PEID) et les pays à faible revenu.

La proposition relative à la création de ce nouveau Groupe spécialisé est née des discussions menées lors du webinaire sur l’intelligence artificielle au service du bien social organisé par l’UIT et l’UNDRR à l’occasion de la Journée internationale de la prévention des catastrophes, le 13 octobre 2020. Ces discussions se sont poursuivies lors du webinaire sur l’intelligence artificielle au service du bien social organisé le 21 janvier 2021 par l’UIT et le PNUE.

“L’OMM attend avec intérêt de collaborer efficacement avec l’UIT et le PNUE, ainsi qu’avec les nombreuses universités prestigieuses et les partenaires qui participent à cette initiative passionnante. L’intelligence artificielle revêt une importance croissante dans le cadre des activités de l’OMM et permettra à tous les pays de réaliser des progrès importants dans le domaine de la gestion des catastrophes, sans que personne ne soit laissé pour compte”, a déclaré M. Jürg Luterbacher, Directeur scientifique et Directeur du Département des sciences et de l’innovation de l’OMM.

“Le Programme de réduction des risques de catastrophe de l’OMM vise à aider les pays à protéger les populations, les moyens de subsistance et les biens. Il renforce l’appui météorologique fourni dans le cadre des opérations humanitaires pour la préparation aux catastrophes, au moyen de l’élaboration d’un mécanisme de coordination de l’OMM et du Système mondial d’alerte multirisques. Aux côtés du Groupe spécialisé, notre objectif est de promouvoir le transfert des connaissances, la communication et l’éducation, en mettant l’accent sur les régions dans lesquelles les ressources sont limitées”.

Les Groupes spécialisés de l’UIT ont pour mission d’accélérer les études menées par l’UIT dans des domaines revêtant une importance stratégique croissante pour les membres de l’Union. Ils posent les bases des travaux de normalisation internationaux connexes qui sont menés par les Commissions d’études de l’UIT. Le Groupe spécialisé de l’UIT sur l’intelligence artificielle au service de la gestion des catastrophes naturelles rendra compte à la Commission d’études 2 (Aspects opérationnels) de l’UIT-T.​


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Johanna Diaz

Partager l'article

Skoda ouvre son laboratoire dédié à l’intelligence artificielle pour améliorer sa production de véhicules électriques

Au sein de l'Université technique d'Ostrava, en République tchèque, le constructeur automobile Skoda a inauguré un laboratoire de production par intelligence artificielle (AIM.Lab). Cette...

Recevez le numéro 5 d’ActuIA, le magazine de l’intelligence artificielle

Le numéro 5 d’ActuIA, le magazine de l’intelligence artificielle, arrive en kiosques et en version numérique le 21 septembre 2021 ! Recevez-le directement chez...

Québec : création d’une chaire de recherche en numérique de la santé pour mieux soigner les maladies rares

Mieux comprendre les maladies rares afin de mieux les diagnostiquer et les traiter efficacement constitue un défi de taille en raison de la multiplicité...

Greenly lève 3 millions de dollars pour déployer sa solution de comptabilité carbone alimentée par l’IA

Greenly, une start-up technologique spécialisée dans l'aide aux organisations à réduire leurs émissions de dioxyde de carbone, a annoncé cette semaine une levée de...