Actualité Microsoft présente son étude sur l’intelligence artificielle et le leadership

Pour approfondir le sujet

La Chine utilisera l’IA pour développer des systèmes d’aide à la décision pour ses sous-marins nucléaires

La Chine se lance dans le développement de systèmes d'intelligence artificielle pour ses sous-marins nucléaires. Renforcer leurs capacités de raisonnement devrait pouvoir donner aux commandants...

Le Global Startup Weekend Artificial Intelligence se tiendra fin septembre à Paris

Paris fera partie des 10 villes, dans 10 pays différents, qui accueilleront le Global Startup Weekend Artificial Intelligence. C'est la première fois que la...

Dubaï cherche des investissements français dans l’IA et dans d’autres technologies innovantes

Dubaï souhaite accélérer son développement dans le domaine des nouvelles technologies. Pour ce faire, le pays compte étendre sa coopération avec des entreprises françaises en...

Microsoft présente son étude sur l’intelligence artificielle et le leadership

Ce mercredi 20 mars étaient présentés les résultats de l’étude exclusive réalisée avec KRS Research sur la façon dont l’intelligence artificielle transforme le leadership dans les entreprises françaises. En présence du MEDEF, de CroissancePlus et du Lab RH, plusieurs enseignements ont été mis en avant dont le fait que l’IA est révélatrice de leadership. Elle aide en effet les décideurs à devenir des leaders empathiques, des coachs, et donc à participer pleinement au succès de leur entreprise.

Menée dans 8 pays (France, Allemagne, Italie, Pays-Bas, Russie, Suisse, Angleterre, Etats-Unis), auprès de 800 décideurs d’entreprises à forte croissance et d’entreprises à croissance modérée, cette étude démontre que les entreprises à forte croissance sont non seulement deux fois plus susceptibles d’utiliser activement l’intelligence artificielle que les autres, mais qu’elles ont également l’intention d’investir dans l’IA pour déployer de grands projets dans un délai plus court (un à trois ans contre 3 à 5 ans pour les entreprises à croissance modérée).

  • 43% des leaders en France pensent que l’IA fera émerger une nouvelle culture du travail
  • Les entreprises françaises veulent s’appuyer sur l’IA pour développer un leadership empathique

Objectif 2022 pour les entreprises françaises

Les entreprises françaises prévoient d’investir fortement le champ de l’IA dans les trois prochaines années : 100% des entreprises à forte croissance (à deux chiffres) et 70% des autres entreprises comptent utiliser l’IA d’ici 3 ans pour améliorer la prise de décision ou développer de nouveaux services.

« Les entreprises françaises sont dans ce qu’on appelle une phase d’exploration. Elles ont conscience qu’elles arrivent à un tournant dans leur dynamique économique, et qu’il va falloir le prendre », affirme Carole Bénichou, directrice de l’entité Microsoft 365 de Microsoft France.

« Notre étude permet justement d’analyser ce point de bascule qui s’opère autour de l’IA que ce soit en matière d’aide à la décision ou d’impact sur les compétences et la façon de travailler. Cette double orientation conduit le décideur à être, d’une part, épaulé par l’IA dans ses choix stratégiques et d’autre part, à être investi d’une mission d’accompagnement résolument humaine. Ainsi, il développera des qualités de leader augmenté, visionnaire et inspiré, au-delà de ses qualités de gestionnaire. »

Autrement dit, si l’intelligence artificielle influe évidemment sur la compétitivité des entreprises, elle s’apprête aussi à transformer le rôle même des décideurs, avec la promesse d’une nouvelle place pour le relationnel et la capacité de faire évoluer les dynamiques de travail. C’est une opportunité pour les décideurs de développer un leadership empathique, plus émotionnel, plus social. Ainsi, 29% des entreprises françaises interrogées comptent utiliser l’IA pour motiver et inspirer leurs équipes, 25% pour les aider à mieux échanger et collaborer.

De nouvelles compétences pour un leadership augmenté

Corollaire logique de la montée en puissance de l’IA dans les entreprises françaises, 52% des décideurs interrogés souhaitent être accompagnés pour monter en compétences et être mieux préparés à l’arrivée de l’IA, et 41% estiment que trouver les bons talents ou faire monter en compétences les talents existants est un des défis posés par l’IA. Enfin, 43% considèrent que développer une nouvelle culture d’entreprise est nécessaire pour aider les équipes à mieux s’approprier les innovations telles que l’IA.

C’est notamment pour anticiper et répondre à ces besoins nouveaux que Microsoft et l’INSEAD avaient annoncé le 11 mars dernier le lancement de l’AI Business School. Cette formation propose une série de cours en ligne, consommables à la demande, qui s’appuie sur quatre modules : Stratégie, Culture, IA Responsable et Technologie, pour un leadership augmenté.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Thomas Calvi

Partager l'article

Pénurie des semi-conducteurs : Intel évoque ses prévisions et présente sa stratégie pour limiter les dégâts

À l'heure actuelle, l'industrie de l'informatique traverse une crise particulière : une pénurie de semi-conducteurs, essentiels dans la production de certains composants ou au...

Espagne : un projet de centre européen pour l’intelligence artificielle pour rivaliser avec les infrastructures européennes

En Espagne, un projet ambitieux autour de l'IA tend à se mettre en place. Un groupe d'investisseurs privés, dirigé par les propriétaires du téléopérateur...

L’apprentissage supervisé et par renforcement pour aider les robots à s’adapter à tout type d’environnement

A travers Rapid Motor Adaptation (RMA), Facebook progresse dans l'adaptation des robots à leur environnement, afin de développer leur motricité. Adapter les robots à un...

Cinéma et Deepfake : zoom sur la synchronisation des lèvres avec le doublage en langue étrangère

Le deepfake est une technique reposant sur l'intelligence artificielle qui permet de superposer des fichiers audio ou vidéos sur d'autres fichiers déjà existants pour...