Intelligence artificielle Microsoft ouvre une école dédiée à l'intelligence artificielle et installera 4 nouveaux...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Bilan : l’Ecole IA Microsoft By Simplon fête ses trois ans d’existence

En mars 2018, Microsoft et Simplon ont créé l'École IA dans le but de former des demandeurs d'emplois à l'intelligence artificielle. Trois ans plus...

La CCI Aix Marseille-Provence lance son laboratoire d’expérimentation dédié à l’intelligence artificielle

Le "riality Lab" : C'est le nom donné au nouveau laboratoire d'expérimentation des usages liés à l'IA lancé par la chambre de commerce et...

Espagne : création du consortium IndesIA pour promouvoir l’intelligence artificielle dans l’industrie

Six grands groupes espagnols ou bien implantés en Espagne viennent de lancer IndesIA : un consortium stratégique national. Ce projet a été établi pour...

Data Science Nigeria lance son programme d’incubation en compagnie de 12 start-up innovantes

Progressivement, l'intelligence artificielle touche les quatre coins de la planète. C'est également le cas en Afrique où plusieurs initiatives ont d'ores et déjà été...

Microsoft ouvre une école dédiée à l’intelligence artificielle et installera 4 nouveaux centres de données en France

Le groupe américain Microsoft va installer 4 centres de données sur le territoire français afin d’offrir à ses entreprises clientes “la possibilité de stocker leur données en France”, a annoncé mardi à l’AFP le président de Microsoft France, Carlo Purassanta. (AFP)

“Il s’agit d’une demande forte de nos clients, beaucoup ont une préférence pour avoir les infrastructures (de +cloud+, pour l’informatique dématérialisée en ligne NDLR) et leurs données sur le territoire”, a expliqué M. Purassanta.

Le montant de ces investissements n’a pas été précisé par le groupe. Avec ces centres, dont trois seront installés en région parisienne et le dernier à Marseille, la France devient le 4e pays européen, après l’Irlande, les Pays-Bas et l’Allemagne, où Microsoft installe des infrastructure de cloud.

Les centres seront ouverts d’ici la fin du trimestre, a précisé le groupe dans un communiqué.

“Les entreprises qui n’avaient pas encore franchi le pas (de l’utilisation du cloud, NDLR) sont celles qui attendaient l’arrivée de centres de données en France. Nous avons déjà plusieurs milliers d’inscriptions pour ces centres”, s’est félicité Carlo Purassanta.

Le groupe américain, qui a ouvert il y a un an sa “AI Factory” à Station F, qui accueille une demi-douzaine de jeunes entreprises spécialisées dans l’intelligence artificielle, a par ailleurs annoncé son élargissement avec l’arrivée de 6 nouvelles start-ups.

Microsoft va également ouvrir une école dédiée à l’intelligence artificielle, dans son siège français installé à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine), “pour accompagner des publics éloignés de l’emploi vers des métiers d’avenir”, en partenariat avec l’école Simplon concernant les programmes, précise le groupe dans son communiqué.

“La France a un véritable écosystème numérique et désormais plus spécifiquement dans l’intelligence artificielle. Notre présence à Station F a pour objectif de pousser l’intelligence artificielle dans le monde des start-ups”, a expliqué M Purassanta.

 
Johanna Diaz

Partager l'article

Le groupe RATP lance la 3ème édition de son accélérateur de start-ups

Le groupe RATP a annoncé, le 10 janvier 2022, le lancement de la 3e édition de son accélérateur de start-up dédié aux nouvelles mobilités...

INRIA et l’Université de Rennes 1 annoncent la création du «Centre Inria de l’Université de Rennes»

INRIA et l'Université de Rennes 1 collaborent depuis 1980, année où le Centre Rennes-Bretagne Atlantique a été créé. Mercredi 19 janvier dernier, les deux...

Une équipe du MIT s’attaque aux problèmes de calcul difficiles

Les mathématiques sont souvent considérées comme une science exacte et pour la plupart d'entre nous, elles permettent de résoudre tous les problèmes de calcul....

Covid-19 : Focus sur Early Warning System (EWS) développé par BioNTech et InstaDeep pour détecter les variants à haut risque du SARS-CoV-2

En ce moment, nous entendons beaucoup parler de Delta et Omicron, les deux variants circulant le plus en France, mais on est loin d'imaginer...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci