Intelligence artificielle Microsoft annonce une avancée considérable en reconnaissance vocale

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Le marché de la reconnaissance vocale en pleine croissance

Research and Markets vient de publier son étude intitulée "Speech and Voice Recognition Market - Global Forecast to 2023" et s'intéresse au marché de la...

Google numéro 1 de la course à l’intelligence artificielle

L'intelligence artificielle est un domaine qui attire de plus en plus d'entreprises et d'investisseurs. Depuis quelques années on assiste en effet à une course...

Étude: Le marché des programmes de réseaux neuronaux augmentera de plus de 25% d’ici 2021

Un nouveau rapport de recherche sur le marché global des programmes de réseaux neuronaux fait état d'une forte augmentation à prévoir entre 2017 et...

L’intelligence artificielle sera présente à la Paris Healthcare Week du 29 au 31 mai 2018

La prochaine Paris Healthcare Week aura lieu à Paris du 29 au 31 mai 2018. Evénement unique en Europe, ce rendez-vous de tous les...

Microsoft annonce une avancée considérable en reconnaissance vocale

Le Artificial Intelligence & Research Group de Microsoft a annoncé avoir réduit considérablement son taux d’erreur en matière de reconnaissance vocale. Il s’agit d’une étape très importante pour le domaine.

Une réduction du taux d’erreur à 5,1%

La recherche en matière de reconnaissance vocale a franchi un nouveau cap avec la réduction du taux d’erreur annoncée par Microsoft. L’an dernier, la firme dirigée par Satya Nadella avait annoncé un taux d’erreur de 5,9%. Puis IBM, en début d’année, était parvenu à un taux d’erreur record de 5,5%.

La technologie développée par Microsoft se base sur Cortana, Microsoft Cognitive Services et Presentation Translator. Les améliorations effectuées sur les modèles acoustiques et linguistiques, basées sur les réseaux neuronaux, ont permis de réduire le taux d’erreur de 5,9% à 5,1%.

Une étude réalisée sur 2400 conversations téléphoniques

Afin de pouvoir déterminer ce taux d’erreur, l’équipe de Microsoft a travaillé sur environ 2400 conversations téléphoniques. Utilisées depuis les années 90, elles permettent aux chercheurs en reconnaissance vocale de tester leurs systèmes.

L’objectif de ce nouveau test était d’atteindre le même niveau de précision qu’un groupe de transcripteurs humains. Ces derniers pouvaient écouter les conversations plusieurs fois, connaître le contexte et travailler en collaboration.

L’annonce de Microsoft affirmant que sa technologie de reconnaissance vocale a réduit son taux d’erreur à 5,1% est d’autant plus importante que ce taux correspond à celui de transcripteurs humains. Cette annonce a été rendue possible grâce au travail de l’équipe du Artificial Intelligence & Research Group créé l’an dernier par Microsoft.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Johanna Diaz

Partager l'article

Quel rôle l’intelligence artificielle joue-t-elle dans la lutte contre les incendies de forêt ?

Le Maroc, l'Espagne et la France connaissent actuellement une vague de chaleur très importante qui surprend les météorologues car elle arrive précocement. Avec le...

L’UMONS introduit 40 portefeuilles projets FEDER-FSE+ pour un budget de plus de 280 millions d’euros

Le FEDER (Fonds Européen de Développement Régional) et le FSE (Fonds Social Européen Plus) ont pour objectif de renforcer la cohésion sociale et économique...

Yoshua Bengio fait son entrée dans le dictionnaire Larousse

Nouveau signe de la popularisation de l'intelligence artificielle, le directeur scientifique de Mila et professeur à l’Université de Montréal, Yoshua Bengio, intègre le Petit...

METAFORA biosystems lance METAflow, logiciel cloud d’analyse numérique de cytométrie en flux

METAFORA Biosystems, une société qui a développé une plateforme de cytométrie en flux alimentée par l'IA pour générer des diagnostics in vitro (DIV) plus...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci