Prochain numéro du magazine ActuIA le 15 octobre
Actualité Microsoft annonce une avancée considérable en reconnaissance vocale

Pour approfondir le sujet

Meetup: Deep Learning en pratique: Reconnaissance Automatique de la Parole et bien plus encore…

LINAGORA organisera un meetup consacré au deep learning à Puteaux le 27 septembre prochain. Au programme de ce meetup : • Intelligence Artificielle et Machine Learning •...

Des chercheurs du MIT proposent une nouvelle façon de faire de la reconnaissance vocale

Des chercheurs du MIT ont développé un système qui apprend à identifier les objets sur une image en se basant sur une description sonore...

Des chercheurs du CNRS/Thales créent le premier nano-neurone artificiel capable de reconnaissance vocale

Des chercheurs de l'Unité mixte de physique CNRS/Thales, du Centre de nanosciences et de nanotechnologies (CNRS/Université Paris Sud), en collaboration avec des chercheurs américains...

Google numéro 1 de la course à l’intelligence artificielle

L'intelligence artificielle est un domaine qui attire de plus en plus d'entreprises et d'investisseurs. Depuis quelques années on assiste en effet à une course...

Microsoft annonce une avancée considérable en reconnaissance vocale

Le Artificial Intelligence & Research Group de Microsoft a annoncé avoir réduit considérablement son taux d’erreur en matière de reconnaissance vocale. Il s’agit d’une étape très importante pour le domaine.

Une réduction du taux d’erreur à 5,1%

La recherche en matière de reconnaissance vocale a franchi un nouveau cap avec la réduction du taux d’erreur annoncée par Microsoft. L’an dernier, la firme dirigée par Satya Nadella avait annoncé un taux d’erreur de 5,9%. Puis IBM, en début d’année, était parvenu à un taux d’erreur record de 5,5%.

La technologie développée par Microsoft se base sur Cortana, Microsoft Cognitive Services et Presentation Translator. Les améliorations effectuées sur les modèles acoustiques et linguistiques, basées sur les réseaux neuronaux, ont permis de réduire le taux d’erreur de 5,9% à 5,1%.

Une étude réalisée sur 2400 conversations téléphoniques

Afin de pouvoir déterminer ce taux d’erreur, l’équipe de Microsoft a travaillé sur environ 2400 conversations téléphoniques. Utilisées depuis les années 90, elles permettent aux chercheurs en reconnaissance vocale de tester leurs systèmes.

L’objectif de ce nouveau test était d’atteindre le même niveau de précision qu’un groupe de transcripteurs humains. Ces derniers pouvaient écouter les conversations plusieurs fois, connaître le contexte et travailler en collaboration.

L’annonce de Microsoft affirmant que sa technologie de reconnaissance vocale a réduit son taux d’erreur à 5,1% est d’autant plus importante que ce taux correspond à celui de transcripteurs humains. Cette annonce a été rendue possible grâce au travail de l’équipe du Artificial Intelligence & Research Group créé l’an dernier par Microsoft.

Johanna Diaz

Partager l'article

8 startups et PME françaises lauréates de l’appel à projets EUREKA – Challenge international COVID-19

Bpifrance a annoncé ce jour les lauréats du Challenge international Covid-19. Suite à l'appel à projets ouvert du 15 avril au 15 mai 2020,...

Une approche européenne de l’intelligence artificielle : EIT Digital fait part de ses recommandations

EIT Digital a présenté son troisième rapport de sa série Policy Perspective. Il aborde la manière dont l'Europe devrait gérer l'intelligence artificielle et fournit...

Replay – Conférence 1re Pierre : Cité de l’Intelligence Artificielle organisée par le département des Alpes-Maritimes et l’Institut EuropIA

Le lundi 14 septembre 2020 s'est déroulé le troisième #IADATES organisé par le département des Alpes-Maritimes et l’Institut EuropIA. Intitulée "1re Pierre : Cité...

reciTAL, spécialiste du TAL, lève 3,5 M€ auprès de Breega

Paris, le 10 septembre 2020 - reciTAL, start-up IA spécialisée dans les solutions de Document Intelligence, effectue une première levée de fonds de 3,5 M€...