Le Meilleur Data Scientist de France : Christophe Bourguignat nous en dit plus sur la compétition qui revient le 31 mai

Le Meilleur Data Scientist de France : Christophe Bourguignat nous en dit plus sur la compétition qui revient
Actu IA
Meilleur Datascientist de France 2018

La compétition le Meilleur Data Scientist de France revient pour une nouvelle édition le 31 mai prochain dans les locaux de Station F. À cette occasion, Christophe Bourguignat a accepté de nous expliquer les détails de cet événement particulièrement attendu, ouvert à tous et permettant aux experts comme aux débutants de prendre plaisir à pratiquer la data science le temps de quelques heures.

ActuIA : Vous êtes co-fondateur de Zelros, une start-up IA membre du programme Microsoft AI Factory au sein de Station F. Pourriez-vous nous en dire davantage sur votre activité ?

Christophe Bourguignat : Zelros développe une solution d’IA à destination des assureurs. Notre produit assiste les conseillers dans la vente de leurs produits. Il aide également les équipes de gestion à être plus efficace dans le traitement des sinistres.
En résumé nous sommes une solution ‘d’employé augmenté par l’IA’. L’objectif final étant une meilleure expérience client, sujet qui est au cœur des préoccupations des assureurs aujourd’hui.

ActuIA : Vous êtes également à l’origine de l’événement « Le Meilleur Data Scientist de France » dont la deuxième édition, très attendue, se tiendra le 31 mai prochain. L’animation de tels concours semble être le meilleur moyen de repérer des talents dans le domaine de l’IA. Est-ce la raison pour laquelle vous avez mis en place ce concours ?

Christophe Bourguignat : Je suis un fan de concours de data science. J’ai énormément pratiqué entre 2013 et 2015, notamment sur les plateformes Kaggle et Datascience.net.

En parallèle, j’ai créé à cette époque la communauté FrenchData, qui réunit des passionnés de la data française lors de meetups informels. Avec trois amis de FrenchData (Stéphane, Jérémy et Fabien), nous avons alors eu l’idée d’organiser un événement original : une compétition de data science le temps d’une soirée.

Nous voulions que tout le monde puisse participer, du débutant à l’hyper expert. C’est pourquoi il y a pendant la soirée du « meilleur data scientist de France » des tutoriaux, ainsi que du coaching pour ceux qui le veulent. Notre souhait est que tout le monde puisse s’amuser, découvrir et repartir en ayant appris quelque chose de nouveau.

La première édition a eu lieu en 2016 à l’école 42. Je crois que cet évènement est unique en Europe, et peut-être au monde. C’est le plus grand rassemblement de data scientists de l’année.

Édition 2016 du Meilleur Data Scientist de France – Christophe Bourguignat

ActuIA : Pourriez-vous nous en dire davantage sur les thèmes des éditions précédentes ainsi que sur leurs gagnants ?

Christophe Bourguignat : Pour cette compétition, nous essayons toujours de choisir un thème utile à la société, car nous croyons beaucoup à l’ « AI for Good ».

Lors de la précédente édition, nous avons utilisé un jeu de données public, disponible sur data.gouv.fr. Il s’agissait de la base de données publique des médicaments, publiée par ministère des Affaires sociales et de la santé. Elle contient plusieurs milliers de lignes.

L’objectif du challenge était de prédire le prix de boites de médicaments à partir de ses caractéristiques : laboratoire, date de création, composés chimiques, mode d’administration, taux de remboursement, type (pilule, cachet, …), etc … Les meilleurs modèles sont arrivés à une précision de l’ordre de 30%.
Un modèle prédictif de ce type peut être utile pour aider les commissions à fixer le prix de nouveaux médicaments, ou à détecter des anomalies dans les prix actuels.

Comme attendu, les gagnants de la précédente édition sont des experts reconnus du domaine. Depuis le concours, deux ont été nommés chief data scientist, et l’un a créé une startup dans l’IA.

ActuIA : Quels ont été les retours que vous avez obtenu de la part de l’ensemble des participants ?

Christophe Bourguignat : Nous avons eu de très bons retours de la part des participants. Beaucoup nous ont dit avoir énormément apprécié de pouvoir se pencher sur un problème de data science pendant quelques heures, en ayant un temps dédié pour cela. Pour un grand nombre, le temps manque en semaine, et les occasions de ce type sont rares, c’est pourquoi ce rendez-vous unique leur a beaucoup plus.

Certains étaient même prêts pour participer à un évènement de ce type tous les mois !

ActuIA : Avez-vous des conseils à donner aux participants de cette nouvelle édition ?

Christophe Bourguignat : Nous leur recommandons de bien suivre les instructions de la newsletter que nous leur avons envoyée. En particulier : s’enregistrer sur la plateforme dès maintenant et tester la compétition d’entrainement. Et arriver à l’heure le jour J avec son ordinateur 😉 Enfin, venez quel que soit votre niveau ! Il y en aura pour tous les goûts !

ActuIA : Comptez-vous diffuser les jeux de données à l’issue du concours afin de permettre aux personnes intéressées de s’entraîner pour l’année suivante ?

Christophe Bourguignat : Les participants de cette année peuvent s’inscrire sur la plateforme pour s’entrainer sur le jeu de données de l’édition précédente. Oui en effet nous mettons à disposition les challenges des années précédentes.

ActuIA : Microsoft est le principal sponsor de l’événement. Comment percevez-vous l’implication de Microsoft dans l’écosystème IA Français ?

Christophe Bourguignat : Parmi les GAFAM, le fort positionnement B2B de Microsoft incarne le mieux la révolution que va présenter l’utilisation de l’IA au sein des entreprises.
Microsoft nous a beaucoup aidé à monter l’évènement, grâce à son réseau et au relai fait au sein de l’écosystème IA.

Plus d’informations sur le site du Meilleur Data Scientist de France.