L’utilisation de l’IA permet d’augmenter le nombre de dépistages et de suivis de la rétinopathie diabétique

La rétinopathie diabétique (DED) est une atteinte de la rétine, fine membrane essentielle à la vue qui recouvre la partie arrière de l’œil, susceptible d’entraîner une baisse de la vision, voire une cécité. Il est donc très important de la diagnostiquer précocement et, dans ce but, les endocrinologues recommandent à leurs patients diabétiques un suivi ophtalmologique. Une étude menée au Johns Hopkins Children’s Center démontre que les examens de la vue basés sur l’IA augmentent le dépistage et le suivi de la DED.

Des études ont montré que seulement 35 à 72% des jeunes diabétiques subissent les dépistages recommandés, avec des taux d’écart de soins encore plus élevés parmi les jeunes issus de minorités raciales et de communautés défavorisées.

Selon les prévisions de l’OMS et de l’International Diabetes Federation (IDF), le diabète affectera 240 millions de personnes dans le monde en 2025. Aujourd’hui, il en touche 34 millions aux Etats-Unis, qui, pour la plupart, ne consultent pas pour un examen de la vue.

Selon les chercheurs, bien que la prévalence de la DED soit plus faible chez les jeunes diabétiques, elle touche environ 4 à 9% des jeunes atteints de diabète de type 1 et 4 à 15% de ceux atteints de diabète de type 2.

Les chercheurs, dirigés par Risa M. Wolf, M.D., de la Johns Hopkins School of Medicine à Baltimore, ont mené un essai randomisé auprès de jeunes patients du Johns Hopkins Pediatric Diabetes Center, atteints de diabète de type 1 et de type 2 : ACCESS (AI for Childrens’ diabetiC Eye examS Study). Ils ont recruté, avec l’accord de leurs parents, 164 participants âgés de 8 à 21 ans (moyenne 15 ans 1/2, 58% de filles). La population était diversifiée sur le plan racial, avec 35% de participants noirs et 6% d’hispaniques. Environ 47% des participants étaient couverts par Medicaid, indiquant une représentation significative de milieux socio-économiques modestes. La majorité (73%) avait un diabète de type 1.

Les participants ont été répartis aléatoirement en 2 groupes :

  • Un groupe témoin de 83 patients qui ont été orientés vers un optométriste ou un ophtalmologiste pour un examen de la vue, à qui l’on a expliqué comment obtenir le rendez-vous ;
  • Pour les 81 patients restant, l’examen de la vue a été réalisé lors de la visite chez l’endocrinologue avec un outil d’IA autonome, IDx-DR, approuvé en 2018 par la FDA pour la détection de la rétinopathie diabétique chez les plus de 21 ans.

Le système guide l’opérateur lors de la prise de deux images de fond d’œil en couleur, une centrée sur la fovéa et l’autre sur le nerf optique, en utilisant un algorithme de qualité d’image, l’incitant à en reprendre lorsque les images sont de qualité insuffisante. Le processus dure environ 10 minutes, après quoi l’IA signale l’un des résultats suivants dans les 60 secondes : “DED présent, référez-vous à un spécialiste”, “DED non présent, testez à nouveau dans 12 mois” ou “qualité d’image insuffisante”.

Les résultats de 25 des 81 participants de ce dernier groupe, soit 31%, ont indiqué la présence d’une rétinopathie. Seize d’entre eux, soit 64%, ont ensuite pris rendez-vous avec un professionnel de la vue.

Dans le 1er groupe à qui on avait demandé d’aller consulter un spécialiste de la vue, seuls 22% l’avaient fait six mois après.

Limitations

Les auteurs rappellent que l’IA autonome utilisée dans leur étude n’est pas approuvée par la Food and Drug Administration des États-Unis pour les moins de 21 ans. L’un des co-auteurs de l’étude, Michael D. Abramoff, est le fondateur de Digital Diagnostics, qui commercialise le dispositif médical IDx-DR.

Résultats

L’étude montre que les jeunes patients ayant subi un dépistage positif de la DED avec un outil d’IA autonome ont été plus nombreux à consulter un ophtalmologue. L’IA peut non seulement optimiser le diagnostic de la rétinopathie diabétique, en prévenir la progression mais également améliorer l’équité en matière de santé.

Références de l’article :

Autonomous artificial intelligence increases screening and follow-up of diabetic retinopathy in youth: the ACCESS randomized controlled trial” Nat Commun, 11janvier 2024. https://doi.org/10.1038/s41467-023-44676-z

Auteurs :

Risa M. Wolf, Alvin Liu, Anum Zehra, Lee Bromberger, Dhruva Patel, Ajaykarthik Ananthakrishnan, Elizabeth Brown, Laura Prichett, Harold Lehmann : Johns Hopkins School of Medicine, Baltimore

Roomasa Channa, de l’Université du Wisconsin

Michael D. Abramoff, de l’Université de l’Iowa.

Recevez gratuitement l'actualité de l'intelligence artificielle

Suivez la Newsletter de référence sur l'intelligence artificielle (+ de 18 000 membres), quotidienne et 100% gratuite.


Tout comme vous, nous n'apprécions pas le spam. Vos coordonnées ne seront transmises à aucun tiers.

1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
Plateforme d'optimisation de la planification et de l'ordonnancement de la production par DecisionBrain

La plateforme d'optimisation de la planification et de l'ordonnancement de la production permet le développement rapide d'applications personnalisées ...

 
Partager l'article
Offre exclusive : 1 an d'abonnement au magazine ActuIA + Le guide pratique d'adoption de l'IA en entreprise pour seulement 27,60€ Boutique ActuIA Pour tout abonnement à ActuIA, recevez en cadeau le Guide Pratique d'Adoption de l'IA en Entreprise, d'une valeur de 23€ !
intelligence artificielle
À PROPOS DE NOUS
Le portail francophone consacré à l'intelligence artificielle et à la datascience, à destination des chercheurs, étudiants, professionnels et passionnés.