Intelligence artificielle Logistique : Le groupe BMW, en collaboration avec NVIDIA, développe des robots...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Transformation numérique et changements climatiques : le CNES et Capgemini renforcent leur collaboration

Jean-Yves Le Gall, Président du CNES et Aiman Ezzat, Directeur général du groupe Capgemini, se sont rencontrés au siège du CNES fin mars, pour...

STREAMER : un programme permettant d’intégrer et de tester facilement des algorithmes de machine learning

Des chercheurs du CEA List (Université Paris-Saclay, CEA) et du laboratoire DAVID (Université Paris-Saclay, UVSQ) ont uni leurs forces dans le cadre du projet...

DessIA lève 5,5 millions d’euros pour développer son intelligence artificielle dans le secteur de l’ingénierie

Cette semaine, la start-up DessIA a annoncé avoir levé près de 5,5 millions d'euros auprès des fonds d'investissement Supernova Invest, btov Partners, Go Capital...

21 projets sélectionnés dans le cadre de l’appel à projets franco-allemand centré sur l’intelligence artificielle

En octobre 2020, l’Agence nationale de la recherche (ANR) et le ministère fédéral allemand de l’Éducation et de la Recherche (BMBF) ont lancé un...

Logistique : Le groupe BMW, en collaboration avec NVIDIA, développe des robots autonomes avec une capacité de coordination avancée

Le Groupe BMW a annoncé développer à l’avenir davantage l’utilisation de la technologie informatique de haute performance, en particulier l’intelligence artificielle, en ce qui concerne la logistique. Les principales priorités incluent les robots logistiques intelligents, l’analyse des données et la simulation haute définition des processus logistiques. Ces applications d’IA peuvent optimiser la robotique et le flux de matériaux, et faire passer les simulations du processus de planification à un nouveau niveau.

Dans un premier projet pilote, le BMW Group a équipé des robots logistiques et des robots de transport intelligents (STR) développés en interne avec une technologie performante et des modules IA spécifiques.

P90331118_highRes_smart-transport-robo
BMW Group

Cela a permis d’améliorer la coordination des robots ainsi que leur capacité à reconnaître les personnes et les objets par rapport à la technologie utilisée précédemment. Les améliorations apportées au système de navigation ont permis aux robots d’identifier les obstacles tels que les chariots élévateurs et les personnes plus rapidement et plus clairement, et de calculer des itinéraires alternatifs en quelques millisecondes. Cette technologie basée sur l’IA permet aux applications robotiques d’apprendre et d’appliquer différentes réponses aux personnes et aux objets.

“L’utilisation de l’IA et des technologies de visualisation pour repenser notre logistique est révolutionnaire. Notre collaboration avec NVIDIA nous permet de développer des technologies de pointe pour l’industrie 4.0”, commente Jürgen Maidl, responsable de la logistique du réseau de production du BMW Group.

“Avec cette technologie de pointe, nous pouvons encore optimiser nos innovations et nos processus logistiques. La combinaison de nos innovations avec la technologie haute performance de NVIDIA est un énorme pas en avant.”

Plus rapide et plus précis grâce à des ordinateurs performants

Le BMW Group travaille actuellement au développement de cinq robots logistiques compatibles avec l’IA pour améliorer les processus logistiques. Cela implique les robots de transport intelligents précédemment annoncés pour le transport autonome de matériaux, ainsi que des robots logistiques pour sélectionner, saisir et manipuler les composants et les porte-charges.

Développés sur la base de la plate-forme logicielle de robotique ISAAC de NVIDIA, les robots utilisent un certain nombre de puissants réseaux de neurones profonds, y compris la perception, la segmentation, l’estimation de pose et l’estimation de pose humaine. En plus des données réelles, les robots sont formés pour restituer des pièces de machines à lancer de rayons dans diverses conditions d’éclairage et d’occlusion.

P90331148_highRes_virtual-reality-use-
BMW Group

Les données réelles et synthétiques sont ensuite utilisées pour former des réseaux de neurones profonds sur des serveurs DGX. Les robots sont virtuellement formés et testés sur la plate-forme logicielle de robotique ISAAC, fonctionnant dans un environnement virtuel Omniverse où plusieurs membres du personnel du BMW Group dans différentes zones géographiques peuvent tous travailler dans un environnement simulé.

Planification logistique virtuelle optimisée

Le BMW Group utilise déjà une technologie informatique haute performance en conjonction avec l’intelligence artificielle dans sa planification logistique virtuelle. Les scans AI 3D peuvent reconnaître différents objets – tels que des conteneurs, des structures de bâtiments ou des machines – et utiliser ces informations pour créer un plan d’implantation virtuel grâce à des scans 3D haute résolution de bâtiments et d’usines entiers.

La technologie permet aux ingénieurs de supprimer des objets individuels du scan 3D à l’aide d’un logiciel de planification 3D, puis de les modifier un par un. Cela permet de simuler et de comprendre plus facilement les changements de disposition dans les halls de production.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Pierre-yves Gerlat

Partager l'article

Covid-19 : Focus sur Early Warning System (EWS) développé par BioNTech et InstaDeep pour détecter les variants à haut risque du SARS-CoV-2

En ce moment, nous entendons beaucoup parler de Delta et Omicron, les deux variants circulant le plus en France, mais on est loin d'imaginer...

La CNIL lance une consultation publique sur l’usage des caméras intelligentes dans les espaces publics

Devant la recrudescence des caméras intelligentes ou augmentées dans les espaces publics et les problèmes éthiques ou juridiques que ces dispositifs posent, la CNIL,...

Est-ce que Python est sécurisé ? Etude réalisée par Snyk

Selon une étude réalisée par Snyk, aujourd'hui, 43 % de toutes les fuites de données sont directement liées à des vulnérabilités découvertes au sein...

Bouches-du-Rhône et Var : 12 000 piscines non déclarées détectées grâce à l’Intelligence Artificielle

Il y a et il y aura toujours des fraudeurs... L'intelligence artificielle va permettre de repérer ceux qui ont «omis» de déclarer certains bâtis...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci