Actualité L'Institut Paoli-Calmettes met en service GeniusTM Medtronic, système d’intelligence artificielle pour détecter...

Pour approfondir le sujet

IA & cancer : 2e projet de co-développement entre Guerbet et IBM Watson Health

Guerbet et IBM Watson Health ont annoncé un deuxième accord de co-développement et de co-commercialisation d'une solution d'intelligence artificielle pour aider au diagnostic et...

Un système basé sur l’intelligence artificielle pour détecter les cancers de la prostate mis au point par des chercheurs chinois

À l'occasion du 33e Congrès de l'Association Européenne d'Urologie qui a lieu du 16 au 20 mars à Copenhague, une équipe de chercheurs a...

Détourer des images rapidement sur Adobe Photoshop grâce à l’intelligence artificielle c’est possible

L'an dernier, Adobe Photoshop avait annoncé l'arrivée d'une nouvelle fonctionnalité : Select Subject. Présentée notamment dans la vidéo ci-dessus, elle permettait de détourer rapidement,...

La start-up Corti.ai a developpé un système d’intelligence artificielle pour diagnostiquer une situation médicale d’urgence

La start-up danoise Corti.ai a dévoilé un système intelligent, capable d'identifier lors d'un appel d'urgence si la personne est en situation de détresse grave....

L’Institut Paoli-Calmettes met en service GeniusTM Medtronic, système d’intelligence artificielle pour détecter les polypes colorectaux

L’Institut Paoli-Calmettes (IPC) a annoncé avoir mis en service en février GeniusTM Medtronic, un système d’aide à la détection en temps réel des polypes du côlon et du rectum. Cet équipement utilise l’intelligence artificielle pour signaler automatiquement, en temps réel, les polypes colorectaux au gastroentérologue.

Depuis le début du février, les patients bénéficient du GeniusTM Medtronic à l’IPC. Cet appareil, dont il n’existe à ce jour que 5 exemplaires en Europe, assiste le gastroentérologue lors de la réalisation de coloscopies en détectant automatiquement en temps réel les lésions telles que les polypes et les adénomes. Ce faisant, son assistant virtuel augmente la précision de la détection de polypes grâce à l’intelligence artificielle. La sensibilité du système avoisine les 100 %.

« C’est le début de l’introduction de l’intelligence artificielle en endoscopie digestive. C’est un premier pas », se félicite le Dr Marc Giovannini, Responsable de l’unité d’endoscopies digestives de l’Institut Paoli-Calmettes (IPC). Et d’ajouter « Cette application sera adaptée à d’autres techniques d’ échoendoscopie ».

Avec environ 45 000 nouveaux cas diagnostiqués en France chaque année, le cancer colorectal est le 3ème cancer le plus fréquent ; il survient le plus souvent après l’âge de 70 ans. Le nombre de cancers colorectaux devrait continuer d’augmenter dans les années à venir. Le dépistage s’avère dès lors un atout majeur dans la prévention du cancer colorectal. Un diagnostic précoce permet d’obtenir un taux de guérison dans 9 cas sur 10.

L’IPC est le premier centre en France à utiliser GeniusTM Medtronic. Cet équipement est un système qui, couplé à un endoscope, permet d’analyser le flux vidéo et de reconnaître en temps réel le type de polype, à partir de sa forme, de sa couleur et de sa vascularisation. Basé sur l’intelligence artificielle, le système projette en temps réel une fenêtre active pendant les procédures de coloscopie pour identifier les anomalies en lien avec les polypes colorectaux. Toute anomalie est signalée par l’affichage d’une case verte dans la zone à considérer. Cela permet au médecin de se concentrer sur la zone de l’intestin concernée, placer les marqueurs et prélever un échantillon de tissu si besoin, ou procéder à l’ablation totale de la zone.

L’assistant virtuel de GeniusTM Medtronic vise à aider le gastroentérologue à détecter des polypes qui pourraient passer inaperçus, y compris les polypes plans, difficiles à détecter. C’est un marqueur visuel qui joue le rôle d’un second observateur hyper-vigilant.

L’intégration dans la pratique de technologies de pointe telles que l’intelligence artificielle en gastroentérologie est l’un des facteurs-clés de l’optimisation de la prévention du cancer colorectal. Unité référente en Europe, l’unité d’échoendoscopie et d’endoscopie d’oncologie digestive de l’IPC dispose d’un plateau technique qui se situe à la pointe de l’innovation. Quelque 6 000 actes d’endoscopie sont réalisés à l’IPC chaque année. Favoriser les actions de prévention et de dépistage pour réduire les risques de cancer ou les diagnostiquer au plus tôt est l’un des engagements de l’Institut Paoli-Calmettes que l’on retrouve dans sa Charte d’engagements des Centres de lutte contre le cancer publiée le 4 février 2020, à l’occasion de la journée mondiale de la lutte contre le cancer.

Thomas Calvi

Partager l'article

Espagne : un projet de centre européen pour l’intelligence artificielle pour rivaliser avec les infrastructures européennes

En Espagne, un projet ambitieux autour de l'IA tend à se mettre en place. Un groupe d'investisseurs privés, dirigé par les propriétaires du téléopérateur...

L’apprentissage supervisé et par renforcement pour aider les robots à s’adapter à tout type d’environnement

A travers Rapid Motor Adaptation (RMA), Facebook progresse dans l'adaptation des robots à leur environnement, afin de développer leur motricité. Adapter les robots à un...

Cinéma et Deepfake : zoom sur la synchronisation des lèvres avec le doublage en langue étrangère

Le deepfake est une technique reposant sur l'intelligence artificielle qui permet de superposer des fichiers audio ou vidéos sur d'autres fichiers déjà existants pour...

IA et Géopolitique : le comité AIDA du parlement européen propose son approche innovante sur le sujet

Le comité Artificial Intelligence in a Digital Age (AIDA) lié au parlement européen propose une étude sur l'intelligence artificielle et la diplomatie européenne. Intitulé...