Intelligence artificielle L'Institut Curie et Janssen France partenaires dans la lutte contre le cancer

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

IA et Oncologie : l’IRT Saint Exupéry et l’IUCT-Oncopole collaborent pour faire avancer la recherche en cancérologie

Le 17 mai dernier, deux instituts toulousains, l'IRT Saint Exupéry et l’IUCT-Oncopole, centre d’expertise européen en oncologie, ont conclu un partenariat centré sur l’intelligence...

l’IA, La cybersécurité et le quantique, nouvelles thématiques du partenariat EDF-INRIA qui vise à accélérer la transition énergétique

Le groupe EDF et INRIA, l’institut national de recherche en sciences et technologies du numérique, ont signé un accord en 2016 qui les a...

Livraison du plus grand modèle de langue multilingue « open science » jamais entraîné

S’ils fournissent régulièrement des résultats fascinants, les grands modèles d’intelligence artificielle sont généralement considérés comme des boîtes noires et de nombreux éléments ne sont...

Sûreté nucléaire : l’IRSN et le CNRS présentent leur feuille de route commune

Le CNRS et L'Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN) coopèrent de longue date dans le domaine de la sûreté nucléaire, ils ont...

L’Institut Curie et Janssen France partenaires dans la lutte contre le cancer

Le 4 juillet dernier, l’Institut Curie, premier centre de lutte contre le cancer en France, a annoncé la signature d’un accord-cadre stratégique d’une durée de 5 ans avec Janssen France, une société pharmaceutique du groupe Johnson & Johnson. Johnson & Johnson Innovation soutient d’ailleurs ce partenariat dont l’objectif est d’accélérer l’innovation en oncologie. 

L’institut Curie associe un centre de recherche de renommée internationale et un ensemble hospitalier de pointe qui prend en charge tous les cancers, y compris les plus rares. Fondé en 1909 par Marie Curie, l’Institut rassemble aujourd’hui plus de 3 700 chercheurs, médecins et soignants autour de ses 3 missions : soins, recherche et enseignement.

En tant que fondation privée reconnue d’utilité publique, habilitée à recevoir des dons et des legs, l’Institut Curie peut, grâce au soutien de ses donateurs, s’investir dans la R&D et améliorer ainsi la qualité de vie des patients.

D’ailleurs en 2011, le Ministère de la Recherche lui a attribué le label Carnot, reconnaissant  ainsi son implication dans la recherche en partenariat.

L’accord-cadre stratégique avec Janssen

La coopération entre Janssen et l’Institut Curie n’est pas nouvelle. Ainsi, en 2018, le fonds Janssen Horizon a apporté son soutien financier à deux projets présentés par des kinésithérapeutes de l’Institut Curie.

Aujourd’hui, deux projets de recherche sont menés par une équipe pluridisciplinaire de l’Institut Curie, en collaboration avec des datas scientists et des chercheurs en oncologie de Janssen, portant sur l’étude de traitements expérimentaux contre les lymphomes et les tumeurs solides.

L’accord-cadre vise à officialiser cette collaboration et s’articule autour de deux axes :

  • Le renforcement de la recherche multi-pathologies et les collaborations cliniques existantes en tirant le meilleur parti de la puissance de la science des données, de l’IA et de nouvelles technologies comme le séquençage de cellule unique.
  • L’encadrement de discussions autour de nouvelles collaborations de recherche et leur future mise en œuvre opérationnelle dans des domaines spécifiques d’intérêt communs : en immuno-oncologie, dans le soutien au parcours de soins, en radiothérapie ou encore dans le domaine des données et de la médecine de précision.

Steven Le Gouill, directeur de l’Ensemble hospitalier de l’Institut Curie et Alain Puisieux, directeur du Centre de recherche de l’Institut Curie, déclarent :

« Nous nous réjouissons de la signature de cet accord-cadre d’envergure avec Janssen France, qui s’inscrit dans notre engagement continuel à collaborer et développer l’innovation en oncologie. C’est à travers ce travail collectif qui réunira les expertises complémentaires des équipes de l’Ensemble hospitalier et du Centre de recherche, constituant l’essence même de l’Institut Curie, que nous ferons un pas de plus vers des solutions thérapeutiques concrètes et innovantes pour les patients. De plus, dans un environnement mondial toujours plus compétitif, cet accord vient renforcer le rayonnement et l’attractivité de la France dans la recherche médicale. »

Le projet de recherche pour développer des immunothérapies de pointe dans les tumeurs solides

Sur les deux projets en cours, l’un concerne le traitement des tumeurs solides et a pour objectif de développer de nouvelles immunothérapies. Prévu pour deux ans, il devrait  favoriser l’identification de nouveaux biomarqueurs et de nouvelles cibles thérapeutiques en appliquant de nouvelles approches de science des données aux données multimodales. Les données couvriront de nouvelles plateformes à haute résolution (comme le séquençage de cellule unique) avec des dossiers complets de patients.

Le Dr Manuel Rodrigues, oncologue médical et chercheur à l’Institut Curie et Sergio Roman-Roman, responsable du département de recherche translationnelle de l’Institut Curie, investigateurs principaux du projet, assurent :

« Malgré les nombreuses avancées thérapeutiques des dernières années, de nombreux cancers restent encore associés à un pronostic défavorable. Il est donc plus que jamais nécessaire de développer de nouvelles approches thérapeutiques plus efficaces. L’ambition de ce projet est de travailler avec Janssen pour accélérer le développement de traitements innovants pour lutter contre ces cancers. »

Ce projet transversal et interdisciplinaire repose sur l’expertise des équipes du centre de recherche et de l’ensemble hospitalier ainsi que des plateformes technologiques de pointe (spectrométrie de masse protéomique, séquençage ADN haut débit et cytométrie), mais aussi sur des techniques d’analyse innovantes mises au point par les spécialistes des deux partenaires.

Cécile Campagne, directrice de la Valorisation et des Partenariats industriels de l’Institut Curie et directrice adjointe du Carnot Curie Cancer, conclut :

« Signer un accord-cadre de cette ampleur avec Janssen relève d’une importance stratégique pour l’Institut Curie, titulaire du label d’excellence Carnot depuis maintenant dix ans. D’une part, cette formalisation va contribuer à la pérennisation et la structuration de nos relations déjà établies avec les équipes de Janssen dans le cadre de collaborations en cours. Mais avant tout, cette signature va permettre d’accélérer l’initiation de projets de recherche ambitieux pour améliorer la compréhension des cancers et développer ensemble les innovations thérapeutiques de demain. »


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
CO2 Calculator par Axionable

L’impact carbone de la publicité est aujourd'hui colossal et s’entend depuis la production des produits vendus jusqu’à leur utilisation, en passant pa...

 
Thierry Maubant

Partager l'article

Trois pionniers du monde quantique récompensés par le prix Nobel de physique

Le prix Nobel de physique a eu lieu ce mardi 4 octobre. Il distingue les figures scientifiques qui ont rendu de grands services à...

Découvrez le nouveau numéro d’ActuIA : Sécurité, IA & Industrie, données synthétiques…

C’est l’automne, et le magazine de référence de l’intelligence artificielle est de retour ! Découvrez de nouveaux contenus exclusifs axés recherche, business et impact...

Prédire les maladies cardiovasculaires grâce à l’intelligence artificielle

La variabilité de la fréquence cardiaque est un indicateur de la santé cardiaque. Les travaux de recherche de Mohammad Moshawrab s'y consacrant ont reçu...

Selon une étude de BlueWeave Consulting, la taille de l’IA dans le marché de la fintech devrait exploser d’ici 2028

Le marché mondial de la fintech se développe à un taux de croissance soutenu au niveau mondial. Dans une récente étude, BlueWeave Consulting, une...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci